France

8
oct.,2018

La beauté des lignes

Gustave Caillebotte était mécène de ses contemporains, les impressionnistes. Aujourd’hui la propriété conserve cet état d’esprit avec la présentation de l’exposition La Beauté des lignes rassemblant 123 œuvres de la collection photographique exceptionnelle de Sondra Gilman et Celso Gonzalez-Falla jusqu’au 2 décembre 2018. L’exposition a été préparée et présentée par le musée de l’Elysée de Lausanne et voyagera ensuite jusqu’à Barcelone.Tatyana Franck, directrice du Musée de l’Elysée et Pauline Martin, conservatrice du même établissement, ont porté un regard personnel sur cette collection américaine faisant partie de celles des plus grands collectionneurs privés d’oeuvres photographiques au monde. L’ensemble des tirages présentés sont d’époque (« vintage ») et contemporains de la prise de vue de leurs auteurs respectifs.   La genèse de la collection Gilman- Gonzales -Falla C’est à l’entrée de l’exposition que le public découvrira trois tirages du photographe français Eugène Adget qui furent le point de départ de la collection. Sondra Gilman a fait des études aux beaux- arts  de New-York dans des disciplines académiques telles que peinture et sculpture. Elle éprouvera un véritable choc émotionnel à l ‘occasion de la visite d’une exposition photographique d’Adget au MoMA de New York : «  À la suite de cette visite de l’exposition d’Eugène Adget, j’ai eu



27
sept.,2018

Epernay, cité du champagne

Epernay, cité du champagne est non seulement une signature internationale mais aussi un terroir où des hommes et des femmes mettent tout leur coeur et leur savoir-faire à l’ouvrage pour produire un vin d’excellence. La Champagne couvre près de 35 000 hectares répartis sur 319 crus.       Merci à Dom Pérignon La success story du « Roi des vins, Vin des Rois » s’explique par l’ingéniosité d’un œnologue du XVIIe siècle, Dom Pérignon, moine de l’abbaye de Hauvilliers, précurseur dans l’assemblage des trois cépages champenois (pinot noir au nord sur la montagne de Reims, pinot meunier à l’ouest et chardonnais au sud avec la côte des blancs et Sézanne).     Les premières barriques de vin voguèrent sur le cours de la Marne, puis en direction de l’Angleterre où le champagne mousseux vit le jour sous la Régence. C’est seulement à la fin du XVIIe siècle qu’est né le vin de champagne que nous consommons aujourd’hui. Au XIXe siècle le lit de la Marne fut détourné et en 1839 la gare d’Epernay fut inaugurée sur l’axe Paris-Strasbourg. Les maisons de champagne auront désormais un accès direct aux voies de chemin de fer, pouvant ainsi développer un esprit entrepreneurial.