Saint-Cirq-Lapopie sur les sentiers du diamant noir

par | Nov 28, 2019 | Escales, France, Gastronomie | 0 commentaires

À l’approche des frimas de Décembre aufildeslieux a choisi de vous emmener à Saint-Cirq-Lapopie sur les sentiers du diamant noir.Ce village singulier, chef d’oeuvre de l’époque médiévale surplombe les rives sinueuses du Lot au cœur du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy.

 

Saint-Cirq-Lapopie sur les sentiers du diamant noir/aufildeslieux.fr/Vue des toits du point de vue©V.SEGUIN

Vue des toits©V.Seguin

Le temps d’un week-end prolongé on pourra tour à tour découvrir ce village du XII ème siècle devenu un rendez-vous d’artistes et dont l’histoire a débuté aux abords des grottes peintes de Pech Merle il y a 25 000 ans. On se rendra ensuite à une vingtaine de kilomètres pour une visite bucolique à Lalbenque et de ses truffes noires du Quercy! Chaque mardi en hiver s’y succèdent un marché de détail et un autre destiné aux professionnels.

Saint Cirq-Lapopie, un rendez-vous d’artistes et d’artisans

Trois dynasties féodales se sont partagé ce village élu préféré des français en 2012: les Lapopie, les Gourdon et les Cardaillac. Aujourd’hui on y compte 200 habitants déclarés à l’année. Le charme ambiant le long des ruelles vient de l’utilisation de tuiles plates à forte pente ainsi que l’absence totale de fils électriques et d’antennes apparentes.

 

 

Saint-Cirq-Lapopie sur les sentiers du diamant noir/aufildeslieux.fr/ Vue sur l'église et le village de Saint Cyr Lapopie •V.SEGUIN-OT Cahors

Vue sur l’église et le village de Saint- Cyr- Lapopie •V.SEGUIN-OT Cahors

 

 

Ce parti pris a participé à l’uniformité architecturale des lieux. La succession de maisons à rez-de-chaussée du XIII ème siècle et de petites échoppes nous transportent à l’époque où peaussiers, chaudronniers et tourneurs sur bois étaient en pleine activité. Au début du XX ème siècle on a compté jusqu’à 40 artisans « roubinetaïres », fabricant des robinets de barriques dans du bois des Causses. Les chemins de halage, le long du Lot, ont eu un rôle essentiel dans le transport fluvial du vin de la région. 

 

Saint-Cirq-Lapopie sur les sentiers du diamant noir/aufildeslieux.fr/ Chemin de halage©V.SEGUIN

Chemin de halage©V.SEGUIN

 

 

Le coup de cœur d’André Breton

Après la seconde guerre mondiale le peintre bordelais Robert Charazac créa une route de la paix qui partait du pont Valentré à Cahors et passait par St-Cirq Lapopie . André Breton, invité à l’inauguration, arriva par le haut du village avec des feux de Bengale. On dit qu’il découvrit Saint-Cirq-Lapopie  « telle une rose impossible dans la nuit « . La légende populaire rapporte qu’il aurait acheté la maison la plus ancienne du village, l’auberge des mariniers, sur un coup de cœur quelques jours après, en 1951. Il y passa les 15 dernières années de sa vie en écrivant qu’il «  avait cessé de se désirer ailleurs… ».

 

 Saint-Cirq-Lapopie sur les sentiers du diamant noir/aufildeslieux.fr/ Maison Breton vue d'en haut1©V.SEGUIN-OT Cahors-St Cirq Lapopie

Maison Breton vue d’en haut1©V.SEGUIN-OT Cahors-Saint-Cirq-Lapopie

 

La Maison Daura

Aujourd’hui c’est l’Association La Rose impossible qui participe à la conservation de la maison de ce grand théoricien du Surréalisme. D’autres artistes furent inspirés par les lieux. Le peintre catalan Pierre Daura fut à l’initiative d’une résidence internationale d’artistes, la Maison Daura, ancien hospice du XIII ème siècle, ouvrant sur l’angle de la Grande Rue du village.

 

 Saint-Cirq-Lapopie sur les sentiers du diamant noir/aufildeslieux.fr/ Maison Daura-V.SEGUIN

Maison Daura-V.SEGUIN

 

 

 

Emile-Joseph Rignault, mécène et collectionneur

C’est au château de la Gardette, ancienne maison forte surplombant une falaise, qu’Emile Joseph-Rignault a aménagé sa demeure au XX ème siècle. Ce marchand d’art et mécène réhabilitera de fond en comble la propriété en ruines dès 1922, mélangeant avec goût les styles gothiques, médiévaux et renaissance. Rignault vécut à Paris dans l’univers artistique des peintres montmartrois. Abandonnant la peinture, il préféra devenir marchand et se constitua très rapidement une collection de renom. Il découvrit également Soutine , lui achetant 5 de ses toiles expressionnistes.

 

 

 Saint-Cirq-Lapopie sur les sentiers du diamant noir/aufildeslieux.fr/ Vue sur le village depuis les jardins remarquables du Musée Rignault©K.HIBBS

Vue sur le village depuis les jardins remarquables du Musée Rignault©K.HIBBS

 

 

Saint-Cirq-Lapopie sur les sentiers du diamant noir/aufildeslieux.fr/ Musée Rignault©K.HIBBS

Musée Rignault©K.HIBBS

 

 

 Saint-Cirq-Lapopie sur les sentiers du diamant noir/aufildeslieux.fr/ Musée Rignault©K.HIBBS

Musée Rignault©K.HIBBS

 

Beaucoup d’artistes passaient le voir à Saint-Cirq-Lapopie, participant ainsi à l’effervescence  générée également par son ami André Breton. En 1946 Rignault fit don de sa demeure au Conseil général du Lot qui la transforma en espace artistique ouvert au public. Le musée vaut vraiment qu’on s’y arrête pour y découvrir la très belle collection d’oeuvres d’art couvrant l’Antiquité jusqu’au début du XX ème siècle ainsi que différentes zones géographiques du globe.

Les extérieurs du Musée sont classés « Jardins remarquables » et dégagent une atmosphère très romantique en surplomb de la rivière du Lot.

 

 

 Saint-Cirq-Lapopie sur les sentiers du diamant noir/aufildeslieux.fr/ Jardin du Musée Rignault©K.HIBBS

Jardin du Musée Rignault©K.HIBBS

 

 

 Saint-Cirq-Lapopie sur les sentiers du diamant noir/aufildeslieux.fr/ Les méandres du Lot©K.HIBBS

Les méandres du Lot©K.HIBBS

 

La culture ancestrale de la truffe noire du Quercy

 La tradition remonte au XIX ème siècle avec la truffe melonasporum récoltée entre Novembre et Décembre. On compte aujourd’hui dans le Lot plus de 2000 hectares de plantations truffières et 300 trufficulteurs. Durant un week-end prolongé on pourra se rendre depuis Saint-Cyr-Lapopie jusqu’à Lalbenque à 28 kilomètres pour y découvrir la chasse à la truffe appelée le cavage, avec cochons et chiens. Une visite dans une des nombreuses truffières sera suivie par celle du très pittoresque marché aux truffes de Lalbenque qui ouvre dès le premier mardi de Décembre chaque année. L’association du site remarquable du goût et du marché de Lalbenque propose tous les mardis matins de partir à la découverte de la truffe noire à travers un parcours pédagogique.Certains chefs locaux organisent le mardi des brunchs aux saveurs de la truffe noire durant la saison hivernale.

 

 Saint-Cirq-Lapopie sur les sentiers du diamant noir/aufildeslieux.fr/  Au Marché aux truffes à Lalbenque | Lot Tourisme - ©C. Novello

Au Marché aux truffes à Lalbenque | Lot Tourisme – ©C. Novello

 

*****
Où manger à Saint- Cirq-Lapopie:
Le Gourmet Quercynois
Rue de la Peyrolerie
www.restaurant-legourmetquercynois.com
 Saint-Cirq-Lapopie sur les sentiers du diamant noir/aufildeslieux.fr/Restaurant Le Gourmet Quercynois©K.HIBBS

Restaurant Le Gourmet Quercynois©K.HIBBS

Où dormir:
Maison d’hôtes La Combe de Redoles
46330 Tour de Faure
www.lacombedereoles.com
Saint-Cirq-Lapopie sur les sentiers du diamant noir/aufildeslieux.fr/ Maison d'hôtes La Chambre de Redoles©K.HIBBS

Maison d’hôtes La Chambre de Redoles©K.HIBBS

 Saint-Cirq-Lapopie sur les sentiers du diamant noir/aufildeslieux.fr/ Maison d'hôtes La Chambre de Redoles©K.HIBBS

Maison d’hôtes La Chambre de Redoles©K.HIBBS

Renseignements et remerciements:

www.tourisme-lot.com
www.tourisme-cahors.fr
www.vallee-dordogne.comSt Cirq-Lapopie, a meeting place for artists and artisans

Three feudal dynasties split this favorite elected village of the French in 2012: Lapopie, Gourdon and Cardaillac. Today there are 200 inhabitants declared year round. The ambient charm along the alleys comes from the use of canal and flat tiles as well as the total absence of electric wires and apparent antennas. This bias contributed to the architectural uniformity of the places. The succession of houses on the ground floor of the 13th century serving shops series of houses
and small stalls carry us back to the days when leatherworkers, boilermakers and wood turners were in full swing. At the beginning of the 20th century there were up to 40 « roubinetaïres » craftsmen manufacturing barrel taps in Causses wood. The towpaths, along the Lot River, took part in the river transport of Cahors wine.

André Breton’s favorite

After the second world war the painter from Bordeaux Robert Charazac created a road of peace which went from the bridge Valentré to Cahors and which passed by St Cirque Lapopie.arriva by the top of the village André Breton, invited to the inauguration, arrived by the top of the village with Bengal fires. It is said that he discovered Saint-Cirque Lapopie « like an impossible rose in the night. » According to popular legend, he bought the village’s oldest house, the Mariners’ Inn, on a stroke of heart a few days later, in 1951. He spent the last 15 years of his life saying have stopped wanting me elsewhere …  » Today is the association The impossible rose who participates in the conservation of the house of André Breton. Other artists were inspired by the places. The Catalan painter Pierre Daura was the initiative of an international residence of artists, the House Daura, former hospice of the 13th century, opening on the corner of the Grande Rue of the village.

Emile-Joseph Rignault, patron and collector

At Château de la Gardette, an old fortified house overlooking a cliff, Emile Joseph-Rignault built his home in the 20th century. This art dealer and patron will completely rehabilitate the property in ruins from 1922 mixing with taste the Gothic, Medieval and Renaissance styles. Rignault lived in Paris in the artistic world of the Montmartre painters. Abandoning the painting he preferred to become a merchant and quickly became a renowned collection. He also discovered Soutine, buying him five of his Expressionist paintings. Many artists came to see Sr Cyr Lapopie, thus participating in the artistic effervescence also generated by his friend André Breton. In 1946 Rignault donated his home to the General Council of the Lot which made it an artistic space open to the public. The museum is worth a visit to discover the beautiful collection of works of art covering Antiquity in the early twentieth century and different geographical areas of the globe.
The museum’s exteriors are classified as « Remarkable Gardens » and exude a very romantic atmosphere overlooking the Lot River.

Twitter

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-moi sur Facebook

Partager

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.