La route des vins en Moravie du sud-2ème partie

par | Juil 28, 2022 | Escales, Europe | 0 commentaires

 La route des vins en Moravie du Sud offre un florilège de visites tant patrimoniales qu’oenologiques. Le temps d’un week-end prolongé, on rejoindra le site de Valtice à 47 km au sud-est de Brno et à 74 km à vol d’oiseau au nord-est de Vienne. Cet ensemble d’architecture baroque, couvrant 200 km2, fut longtemps autrichien et devint le fief de la famille Liechtenstein en 1530. Comme d’autres châteaux environnants, Valtice sécurisait la frontière morave. La Moravie fut sous le joug de la dynastie des Habsbourg qui s’imposa à Lednice-Valtice et Mikulov pendant 3 siècles. En 1920 l’empire austro-hongrois s’effondra et un traité de paix signé à St-Germain-en-Laye entra en vigueur. La création du chemin de fer compliquait les déplacements et la mise en place de postes de douane entre Autriche et Moravie, si bien que la frontière fut restructurée. En 1936 la famille princière du Liechtenstein s’installa définitivement à Varuz, capitale de la principauté actuelle. En 1945 l’État tchèque en devint propriétaire en expulsant 90% de la population germanique. Depuis, l’administration de Valtice a été confiée à l’Institut national du patrimoine.

 

La Route des vins en Moravie du sud-2ème partie.aufildeslieux.fr/ L'entrée du château de Valtice © K.Hibbs

L’entrée du château de Valtice © K.Hibbs

 

La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/Statue de la terrasse du château regardant vers le jardin aux herbes © K.Hibbs

Statue de la terrasse du château regardant vers le jardin aux herbes © K.Hibbs

Le château de Valtice et la splendeur de ses intérieurs

Le château de Valtice, véritable perle de l’architecture baroque, ainsi que la ville du même nom, sont au centre des activités viticoles du pays avec le seul lycée viticole de République tchèque et le salon national du vin qui prend place dans les caves du château. La richesse de la décoration intérieure, des plafonds ornés de fresques et de l’ameublement, attestent que le lieu fut la résidence d’une des familles princières les plus puissantes de la monarchie. Valtice a d’ailleurs été surnommé le Jardin de l’Europe. Plusieurs architectes renommés des XVIIe et XVIIIe siècles lui ont donné sa forme actuelle, notamment l’architecte autrichien Anton Ospel, sans oublier Anton Erhard Martinelli et Antonio Beduzzi. En 1996, le château, en tant que partie intégrante de la région de Lednice-Valtice, a été classé par l’UNESCO comme site du patrimoine culturel et naturel mondial. Les comtes de Liechtenstein avaient une propriété à Mikulov qu’ils perdirent par manque d’argent en 1560. Cet événement les fit se concentrer sur le développement du château de Valtice. L’ancien château fut alors transformé en bâtiment Renaissance et sa reconstruction menée par Giovanni Giacomo Tencalla. La région de Lednice-Valtice, dans sa forme contemporaine, a été créée sous le règne du prince Johann I Joseph Prince de Liechtenstein (1760-1836), devenu célèbre non seulement en tant qu’investisseur de Valtice, mais aussi en tant que maréchal et commandant de la cavalerie pendant les guerres napoléoniennes. À la fin de la seconde guerre mondiale, le château fut dévasté par des prisonniers russes. En 1947 une des ailes du bâtiment fut transformée en camp de travail forcé pour femmes. L’ensemble architectural fut utilisé comme unité de production durant la période communiste. Le renouveau du château a été largement déployé à partir des années 1970 grâce à des fonds de l’Union Européenne. En 2016, les chambres privées des princesses de Lichtenstein ont été présentées au public pour la première fois. Une très belle peinture d’ Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach, épouse de l’Empereur François-Joseph 1er, est accrochée dans l’un des salons. Le domaine de Valtice est réputé par ailleurs pour son Jardin aux Herbes (Jardin des simples), doté de plus de 300 variétés d’espèces médicinales mais aussi de plantes à teinture et aromatiques. En hommage aux célèbres botanistes de Valtice et pour maintenir sa tradition de culture des herbes, le  jardin a été créé par Tiree et Lubomir Chmelar des États-Unis et est soutenu par des fondations américaines.

 

La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/Portrait de l'archiduchesse Sophie © K.Hibbs

Portrait de l’archiduchesse Sophie © K.Hibbs

 

La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/Symphonie en rose autour d'une vaisselle anglaise © K.Hibbs

Symphonie en rose autour d’une vaisselle anglaise © K.Hibbs

 

La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach, épouse de l'Empereur François-Joseph 1er

Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach, épouse de l’Empereur François-Joseph 1er

 

 

La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/Chapelle rococo du château de Valtice © K.Hibbs

Chapelle rococo du château de Valtice © K.Hibbs

 

La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/ Le Prince François de Liechtenstein et son épouse Elsa de Liechtenstein photographiés en 1935 au château de Valtice © DR

Le Prince François de Liechtenstein et son épouse Elsa de Liechtenstein photographiés en 1935 au château de Valtice © DR

Les caves du château de Valtice

La Moravie du Sud est LA région la plus réputée pour ses vins. Les Celtes y ont vraisemblablement été les premiers à cultiver la vigne. L’expansion du vin est également liée à la légion romaine de l’empereur Marc Aurèle, qui avait une base près dans le sud de la Moravie pendant la seconde moitié du IIe siècle après JC.
Des chroniques monastiques ainsi que des documents de monarques tchèques attestent que l’âge d’or de la viticulture en Moravie (et en Bohême) a été la période allant du XIVe au XVIe siècle. Le château abrite le Centre national du vin (Národní vinarské centrum) avec une exposition permanente d’une centaine des meilleurs crus. L’exposition du salon du vin présente 52 établissements vinicoles de Moravie et de Bohême, allant des petits viticulteurs jusqu’aux grandes entreprises. Dans le top ten des vins, essayez le Veltlínské Zelené ou les vins élaborés avec du cépage müller-thurgau. Ces vins blancs aromatiques proviennent de la partie occidentale de la Moravie du sud. Les cépages rouges sont cultivés dans la région centrale Velke Pavlovice de Moravie du Sud, qui est la plus ensoleillée ! Le vin rouge de Frankovka ainsi que le cépage local André sont les plus réputés. À Mikulov, au sein des collines de Pálava et tout près de la frontière autrichienne (région Mikulovskà), on appréciera particulièrement le Pálava le Neuburger et le Sylvaner.

 

 

 

La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/Etiquette d'un grand cru de Valtice © K.Hibbs

Etiquette d’un grand cru de Valtice © K.Hibbs

 

 La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/Chardonnay 2019 primé au salon du vin © K.Hibbs

Chardonnay 2019 primé au salon du vin © K.Hibbs

 

Les collines de Pálava

Pálava est située dans la partie la plus méridionale de la Moravie en République tchèque, entre la rivière Dyje et la frontière autrichienne. Cette région constitue la partie la plus chaude et l’une des plus sèches avec de nombreuses espèces végétales qui ne pourraient pousser nulle part ailleurs. Le mot Pálava évoque la terre brûlée par le soleil, constituée principalement de roches calcaires d’origine jurassique supérieure. Ici, dans un paysage aux airs de Toscane, on bénéficiera de 1200 km de pistes cyclables permettant de partir à la découverte des vignobles locaux et l’on pourra même être hébergé chez des viticulteurs. Nous avons sélectionné quelques adresses de dégustation qui valent le détour pour leur cadre innovant ou bien traditionnel.

La Maison Sonberk

On doit la très belle architecture du bâtiment à Josef Plescot qui a reçu en 2004 une récompense pour la réalisation du passage souterrain pour piétons au château de Prague. Dans la salle de dégustation, de larges baies vitrées encadrent la vue sur les vignobles. Les collines de Pálava constituent l’écrin de cette magnifique étendue de vignobles. Les dégustations prennent différentes formes et peuvent se décliner autour d’un dîner-concert au coucher du soleil ou encore se faire à l’extérieur sous la forme d’un picnic rupestre. Plus de 130 000 bouteilles sont produites grâce à une récolte exclusivement manuelle des grappes. L’établissement se concentre principalement sur des variétés de Riesling, de Pálava et de Merlot. Par ailleurs le maître de chai, Oldrich Drapal Jr assure 2 cuvées de blanc qui vieillissent en fûts de chêne. L’altitude de 230 mètres au-dessus du niveau de la mer, l’orientation sud et sud-ouest des collines ainsi que le sol argileux favorisent la culture des vignes sur 45 hectares. Les vendanges ont lieu entre septembre et octobre, produisant une moyenne de 1,5 kg par vigne. Chaque rangée de vigne est bordée d’une frange d’herbe retenant l’humidité et l’eau et attirant des insectes. Cet engagement à l’égard de la biodiversité comprend également des champs de lavande, des amandiers et des abricotiers pour y accueillir des colonies d’abeilles.

 

 La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/ Vue sur les vignobles de Sonberk © K.Hibbs

Vue sur les vignobles de Sonberk © K.Hibbs

 

 

 

 La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/ Architecture du domaine Sonberk réalisée par Josef Plescot © Sonberk

Architecture du domaine Sonberk réalisée par Josef Plescot © Sonberk

 

 

 

 La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/Que des bonnes bouteilles ! © K.Hibbs

Que des bonnes bouteilles ! © K.Hibbs

La Maison Reisten

Ce producteur est situé à quelques encablures de la jolie ville médiévale de Mikulov. Les vins produits sont caractérisés par une profonde minéralité soulignant le caractère unique du terroir de Pàlava. On notera un très bon Riesling de Valachie dont l »origine est encore inconnue. Les rieslings valaques sont célèbres dans la région de Pálava et il n’est pas surprenant qu’ils soient la variété la plus cultivée. Le Vlašák typique de Pálava a une minéralité distincte grâce au climat chaud et au sous-sol calcaire. Il est juteux au goût avec une forte acidité. Ses caractéristiques sont des notes d’agrumes, de miel ou même de tilleul avec un soupçon d’abricot mûr. En Pinot Blanc nous avons retenu le Rulandské bíle au goût ample, persistant et harmonieux. On sent en bouche des notes de beurre, de vanille et de croûte de pain. Une très agréable terrasse, à l’arrière du bâtiment, propose des dégustations sur fond de concerts bon enfant !

 

 

 La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/Les vignes de Reisten © K.Hibbs

Les vignes de Reisten © K.Hibbs

 

 La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/ La vinothèque de Reisten © K.Hibbs

La vinothèque de Reisten © K.Hibbs

 

Les caves à vin peintes en bleu à Petrov-Plže

Ce site est enchanteur et plein de poésie. À peu près 80 caves qui servaient auparavant au stockage des légumes, sont enfoncées à plus de 20 mètres dans le sol. Des bandes bleues caractéristiques ornent le bas des murs en façade et de très jolies peintures florales habillent les murs blanchis à la chaux. Le site a été classé monument culturel en 1983. Il faut compter une trentaine de minutes pour faire un tour complet de ce lieu dont certaines caves remontent au XVIe siècle. Vous y croiserez la statue en bois de saint Urbain, le patron de tous les vignerons et jardiniers. En novembre, les touristes pourront fêter avec les viticulteurs du coin la fête de la saint Martin ( un autre saint protecteur de la vigne !) autour d’un bon repas.

 

 

 La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/Les caves à vin de Petrov-Plže © K.Hibbs

Les caves à vin de Petrov-Plže © K.Hibbs

 

 La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/Saint-Urbain, patron des vignerons et des jardins © K.Hibbs

Saint-Urbain, patron des vignerons et des jardins © K.Hibbs

 

 La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/Motifs floraux peints sur de la chaux © K.Hibbs

Motifs floraux peints sur de la chaux © K.Hibbs

La Maison Jan Stavek

Jan représente la 4 ème génération familiale. Il a repris l’affaire de son arrière grand-père il y a 20 ans dans le village de Němčičky. La propriété viticole s’étend sur 9 hectares et Jan plantera prochainement 3 hectares de vignes supplémentaires. La production majoritaire de l’entreprise est celle du vin rouge Frankovka. Les vins blancs sont conservés dans des tonneaux de chêne et d’acacia achetés en France.

Jan Stavek:  » Nous travaillons en biodynamie et entre chaque rangée de vignes nous disposons une douzaine de variétés de plantes afin que les vignes puissent se reposer sur une durée de 3 ans. Nous utilisons de la salicorne infusée en tisane sur les pieds de vignes. Aujourd’hui nous vous ferons goûter un très bon vin blanc de noir Bílá Frankovka. Nous avons fait du vin blanc à partir de raisins bleus, en République tchèque on l’appelle le claret. Cependant, cette désignation est incorrecte. C’est plutôt un blanc de noir de notre Frankovka préférée. La couleur du vin est ivoire, avec une légère nuance de la couleur de la poussière fine de la sciure de pin. L’arôme est très intense à base de fruits blancs, en particulier de pêches à chair blanche et aussi de nectarines. Le goût est dominé par la pomme verte de la variété Granny Smith, la poire bouton d’or et la groseille blanche. L’arrière-goût est épicé et juteux. Par ailleurs nous sommes dans la meilleure région en ce qui concerne la production de la variété de raisins bleus en AOC. Ce vin est un assemblage de Frankovka, vieilli pendant 23 mois dans plusieurs petits et moyens barils et pour finir dans un grand fût de chêne. Des notes de cerises acides broyées, de myrtilles, de cacao et d’amandes apparaissent dans l’arôme. Le goût est distinctement celui d’une cerise un peu aigre, qui constitue le vrai caractère de la Frankovka de nos montagnes bleues. La longueur finale en bouche est complétée par l’arôme du bois de chêne, qui lui donne une touche plus épicée sous forme de réglisse, de cardamome et de cannelle « .

Au fil des lieux a particulièrement aimé l’ambiance conviviale de cette entreprise familiale. On y propose une formule de dégustation de 6 vins différents dans le coin bistrot de l’établissement avec un délicieux saucisson au paprika. Comptez  à peu près 20 euros pour cette dégustation.

 

 La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/Jan Stavek, viticulteur, à côté de la photo de son grand-père © K.Hibbs

Jan Stavek, viticulteur, à côté de la photo de son grand-père © K.Hibbs

Une balade à Mikulov

Mikulov a toujours été morave. À partir de la moitié du XIIIe siècle, elle a appartenu, avec sa forteresse, à la famille des comtes Liechtenstein.Se retrouvant avec d’importantes difficultés financières, ces derniers durent quitter la ville au milieu du XV e siècle. Ce fut ensuite un ecclésiastique, le cardinal Franz Seraph von Dietrichstein, un dignitaire catholique, qui s’y installa à l’époque de la Réforme en Europe. De 1618 à 1648 la guerre de Trente ans eu lieu en commençant en Bohème. Le cardinal introduisit diverses nouveautés dont la première église Loreto avec une statue de la vierge noire à l’enfant et une chapelle dénommée Santa Casa (en référence à la Sainte Maison de Lorette qui est, selon la tradition catholique, la maison où la Vierge Marie aurait reçu l’annonce de sa maternité divine). La famille von Dietrichstein fit construire également un certain nombres de palais dans la ville. En 1945, étant allemande, elle fut expulsée de Mikulov. Une bombe fut jetée intentionnellement sur le château pour ne laisser aucune trace des archives. Des collections archéologiques, provenant pour certaines du village de Pavlov, furent également détruites. Seuls les murs du château subsistèrent et le bâtiment fut par la suite reconstruit à l’identique. Un intéressant petit musée présentant différents instruments servant aux vendanges est à visiter dans la cave du château. Ce lieu confidentiel présente le 3è plus grand fût de chêne d’Europe, construit en 1648. Avant de quitter Mikulov on ne manquera pas de visiter l’ancien quartier juif qui a conservé une synagogue sur les 120 qui existaient à l’origine ainsi qu’un magnifique cimetière. La communauté juive vendait du vin, de la soie, de l’ambre et du sel et était très bien considérée par la noblesse car elle prêtait également de l’argent. Avant la seconde guerre mondiale il y avait ici environ 650 personnes, aujourd’hui il n’y a plus personne. L’unique synagogue a été restaurée et transformée en musée que l’on peut visiter.

 

 La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/Le château de Mikulov © Adobe stock

Le château de Mikulov © Adobe stock

 

 La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/La grille d'entrée accédant aux jardins et château de Mikulov © Adobe stock

La grille d’entrée accédant aux jardins et château de Mikulov © Adobe stock

 

 La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/Un des plus grands fûts d'Europe dans la cave-musée du château © K.Hibbs

Un des plus grands fûts d’Europe dans la cave-musée du château © K.Hibbs

 

 La route des vins en Moravie du sud-2ème partie/aufildeslieux.fr/Le cimetière juif de Mikulov © K.Hibbs

Le cimetière juif de Mikulov © K.Hibbs

*****

Renseignements pratiques

Offices de tourisme de Moravie du sud et Brno
https://www.south-moravia.com/
https://www.brno.cz/en/homepage/
https://www.ticbrno.cz/gotobrnocz
Office National Tchèque de Tourisme à Paris:
https://www.visitczechrepublic.com/fr-FR

Où loger

Hotel Lotrinský****
Dlouhá 1177/69, Velké Pavlovice
T: +420 515 535 828 (829)
https://www.hotel-lotrinsky.cz/en/

Hotel Volarik
22. dubna 1000/28, 692 01 Mikulov
T: +420 777 003 692
https://hotelvolarik.cz

Remerciements aux Offices de tourisme tchèques de Paris et de Prague ainsi qu’à l’Office de tourisme de Brno.

Twitter

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-moi sur Facebook

Partager

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.