Haarlem, cité du Siècle d'or
Haarlem, cité du Siècle d'or
Epernay: une balade en Champagne
Epernay: une balade en Champagne
© Katherine HIBBS
Vienne 1900
Vienne 1900
© Katherine HIBBS
Refuge de l'Arche
Refuge de l'Arche
Plein Soleil au Jeu de Paume
Plein Soleil au Jeu de Paume
Linda -Gordon Matta-Clark© 2018 The Estate of Gordon Matta-Clark / ADAGP, Paris
Golfe du Morbihan
Golfe du Morbihan
Le château de Voltaire
Le château de Voltaire
©Alimokalboussi
1925-1935: une décennie bouleversante
1925-1935: une décennie bouleversante
© Maurice-Louis Branger
Rishikesh, Inde
Rishikesh, Inde
Jacques Mayol, l'homme dauphin
Jacques Mayol, l'homme dauphin
© Junji TAKASAGO
Glasgow
Glasgow
Polders de Zélande, Pays-Bas
Polders de Zélande, Pays-Bas
Grand Musée du Parfum - Paris
Grand Musée du Parfum - Paris
La Piscine de Roubaix
La Piscine de Roubaix
Bornéo
Bornéo
Indonésie

4
avril,2015

Cocktails de Pâques à l’Hôtel Renaissance

Certains partent à la chasse aux œufs, c’est légitime… Quant à moi j’étais à l’affût de cocktails inédits de Pâques pour ceux qui aiment fêter ce moment un peu différemment. En ce début de soirée pluvieux, je me suis rendue à l’hôtel Renaissance Paris Arc de Triomphe au sublime décor épuré pour tester deux cocktails.       Le premier était prémédité par David Combet barman en chef du MAKASSAR: même les moins de 18 ans pourront profiter en famille de cette signature MOUSTACHE CHOCOLAT à base de jus de pêche, de mangue net d’émulsion de chocolat Valrhona. Le deuxième cocktail, quant à lui, est né sous mes yeux grâce au savoir-faire inventif et aux talents réunis de Cyrielle, Stéphanie et Thomas. Aromatisé à la liqueur de cacao blanc et au get 27 et associé à du sirop d’orgeat et de l’Aztec Chocolat bitter, le DARK ICEBERG s’adresse à un public adulte.         Le nec plus ultra sera de siroter ces deux cocktails sur fond de musique programmée par DJ William Bouron: dans sa playlist les titres «Sunbelt regret» de MISS NAT NAT ou encore «Little Lion mom» de Nina Nesbitt sont tout à fait assortis à ces deux cocktails



4
avril,2015

La Chasse aux oeufs GOMA

Une nouvelle boutique du caramelier-chocolatier Henri Le Roux a été ouverte le 14 décembre dernier, rue Saint-Dominique. C’est la rencontre du Japon et de la Bretagne qui fusionnent ici dans un décor en bois flotté de l’Atlantique et des murs construits de façon traditionnelle japonaise avec des incrustations de sable projeté, venant tout droit de Quiberon. Monsieur Makoto Ishii, le directeur de la boutique m’explique que c’est la technique “Dokabe” traditionnelle japonaise utilisée pour la construction des murs.     Henri Le Roux a cédé son entreprise bretonne à la société Yoku Moku, entreprise familiale japonaise haut de gamme à Tokyo. L’équipe aujourd’hui est presque 100% bretonne, et tout est fabriqué en Bretagne dans l’usine située entre Auray et Lorient. Makoto Ishii évoque l’alliance subtile de la fleur de sel de Guérande, et du beurre salé mélangé avec une touche japonaise tel que le matcha framboise qui est une ganache au thé matcha (thé vert au goût un peu amer) sur une pâte de fruit de framboise. Le “Best seller” de la marque Henri Le Roux est une tablette de chocolat au thé matcha avec une jolie teinte verte auquel on a rajouté du citron vert japonais très parfumé, appelé “YUZU”. Ce produit a reçu



1
avril,2015

Mission Madagascar: Interview de Laurent Bignolas

      En cette journée d’éclipse partielle où nous avons raté la rencontre du soleil avec la lune, j’ai passé un moment privilégié avec Laurent Bignolas pour parler de sa nouvelle collection documentaire Ô bout du monde. A la fin de cette semaine, durant le weekend de Pâques, Laurent nous fera partager avec lui et son équipe, sa Mission Madagascar, documentaire de 115 minutes sur l’île rouge. C’est avec son association Man & Nature qui existe depuis 2011, que Laurent agit et s’implique dans divers domaines tels que la préservation de la faune et de la flore ou encore au profit de la valorisation locale de l ‘économie des pays du sud, grâce à leurs ressources naturelles. L’association s’est rendue tout récemment à Madagascar pour le premier volet de cette série de documentaires. Les prochains rendez-vous sur Ô bout du Monde vous entraîneront au Nicaragua, au Népal et au Cambodge. Laurent Bignolas m’a évoqué durant une heure, autour d’une tasse de café, son engagement pour la planète avec la chaîne France Ô.       Comment intervenez-vous dans les différents pays sur lesquels se porte votre attention? Ce sont les associations locales qui nous contactent car elles ont envie de



29
mars,2015

Le Brésil du Minas Gerais

Quelques jours après la fin du Salon Du Livre où le Brésil a été à l’honneur pour la seconde fois avec une quarantaine d’auteurs, la cuisine de l’Etat du Minas Gerais a fait parler d’elle !     Un stand a eu un succès tout particulier durant cette édition 2015 avec le thème «Cozinhando com Palavras» (“Cuisiner avec les mots”). Grâce au soutien de la Chambre Brésilienne du Livre et de la Fédération des Industries de l’Etat de Minas Gérais une rencontre à la fois culinaire, musicale et littéraire a pu être mise en place. J’ai gardé quelques souvenirs de mon enfance passée au Brésil et plus particulièrement celui des sculptures et des magnifiques églises baroques d’Aleijadinho à Ouro Preto où les chercheurs d’or firent fortune au XVIIème siècle. Cela a d’autant plus été un plaisir de recréer un lien avec cette mémoire vive par l’intermédiaire de la gastronomie brésilienne. Je suis allée de surprise en surprise grâce au dîner à 4 mains concocté au restaurant le PARIO (www.lepario.com) par Elzinha Nunes et Ari Kespers.     Les différents plats sont une fusion entre Europe et Afrique, gardant la trace des premiers pionniers où se mélangeaient des populations indiennes, portugaises et métisses, alliant cuisine



27
mars,2015

PANAME : Autour de la Place St Sulpice.

Yvan Hallouin présente PANAME depuis Octobre 2014 en collaboration avec Frédérick Gersal, historien et chroniqueur à TELE MATIN. Il m ‘a révélé la recette de l’émission: «Le principe de Paname est de raconter à la loupe l’histoire d’un quartier de Paris. Ce qui nous intéresse c’est la rencontre des habitants du quartier avec le patrimoine, un lieu de vie qui les rassemble et la partie historique avec mon acolyte Frédérick Gersal». Yvan évoque les anecdotes qui l’ont le plus marqué au fil des différentes émissions: «La dernière est d’avoir porté un kilt à la maison du kilt près du parc Montsouris et auparavant m’être fait épiler les sourcils à la méthode indienne avec un fil dans le passage Brady !» Aujourd’hui le présentateur et France 3 m’ont invitée à assister à la journée de tournage qui se déroule dans le 6 ème arrondissement au Lycée Maximilien VOX, établissement fondé en 1891 qui était initialement une école primaire. En 1956 il devint collège industriel du livre où l on formait des typographes, des imprimeurs, des relieurs et des doreurs. Aujourd’hui ce lieu est dédié à l’enseignement des sciences et technologies du design et des Arts appliqués ainsi qu’à une filière imprimerie et techniques offset.



22
mars,2015

Polymanga:des comics au cosplay…

L’Univers du cosplay, contraction du mot «costume» et «jeu» en anglais ne date pas d’hier. Dès 1939 aux Etats unis la mode était aux réunions de personnages SCI-FI, s’en suivit la vague des comics où déferlèrent Marvel et Captain America. Mais la tendance la plus importante du cosplay actuel a pris racine au Japon dans les années 80 donnant naissance également à l’interaction et à la théâtralisation des personnages de mangas en «live». C’est dans le quartier d’Harajuku que vous pourrez assister le plus fréquemment à ce phénomène sociétal tokyoïte. La véritable création sur mesure des costumes a vu le jour en France ce qui constitue une véritable performance artistique ! L’inspiration ne sera pas seulement donnée par l’univers des mangas mais de plus en plus par les héros de jeux-vidéos.   Estelle, alias Shiro…     Black Gold Saw, issue de l’animé Black☆Rock Shooter © Photo by RMpicturing     A quelques jours du début de la convention POLYMANGA qui aura lieu du 3 au 6 Avril prochain à Montreux j’ai rencontré Estelle, alias «Shiro», qui habite entre Lausanne et Genève. Elle a découvert l’univers du cosplay par l’intermédiaire d’une amie française et tout récemment la Japan Touch à Lyon. Estelle



15
mars,2015

Fashion Mix

Fashion Mix nous présente jusqu’au 31 Mai 2015 l’histoire de la mode vue à travers le prisme de l’immigration: on y découvrira le parcours des grandes étoiles de la mode à travers 120 modèles et 70 créateurs dont une grande partie a été prêtée par le Musée Galliera,les Archives Nationales et de Paris, des particuliers et l’OFPRA, sans oublier les collections des grandes maisons de couture. Il aura fallu deux ans pour la mise en place de cette exposition. Des recherches historiques ont permis de mettre en adéquation la mode et le parcours de ces créateurs immigrés. De grands flux migratoires ont fait se croiser le monde géopolitique et l’histoire de la Mode. 300 créateurs étrangers ont choisi Paris comme plateforme d’échange depuis le milieu du XIXème siècle jusqu’à nos jours. Le savoir-faire français a rayonné à travers des créateurs venus d’Italie, d’Espagne, d’Arménie ou encore de Russes blancs exilés après la révolution. Tout a commencé en Angleterre… Charles Frederick Worth fut à l’origine de la Haute Couture et de l’école anglaise. Il fut le premier à présenter ses modèles par saison sur des «sosies», nom attribué à l’époque aux modèles vivants. Il eut l’idée de signer ses créations au même titre



7
mars,2015

Aviatrice de Légende…

A l’occasion de la Journée de la Femme, la chaîne VOYAGE diffusera ce dimanche 8 Mars un documentaire retraçant le périple de la première aviatrice irlandaise, Mery Lady Heath, contemporaine de Charles Lindbergh à rallier en biplan la distance entre Cape town et Londres en 12 semaines.     Cette femme d’avant-garde parcourut en manteau de fourrure et collier de perles plus de 15 pays n’hésitant pas, par passion, à mettre sa vie en péril. A cause d’une insolation, elle perdra conscience et fera un atterrissage forcé dans la savane africaine. Elle fut célébrée dans le monde entier et termina sa vie dans l’oubli. 85 ans plus tard l’aviatrice britannique Tracy Curtis Taylor survolera l’Afrique du sud au nord sur plus de 16000 kilomètres sur les traces de Mery Lady Heath, lui rendant ainsi hommage.     Tracy parcourt l’Afrique du sud le long des côtes de l’océan indien à 15 mètres au-dessus de l’eau, revivant des passages du journal que tenait Mery Heath: «L’Afrique reste à jamais la terre de l’aventure, de l’amour et de la vie sauvage…» Tracy réincarnera le périple étonnant de la légendaire Lady, nous faisant découvrir dans ce documentaire le cœur de l’Afrique du haut



3
mars,2015

Rue de Varenne… Al Dente !

Certaines bonnes adresses sont nichées dans des quartiers insoupçonnables à Paris. Ici, rue de Varenne, on pensera «Ministères», à l’hôtel Matignon et pour les amoureux de littérature enfantine à la Comtesse de Ségur qui vécut au numéro 48 ! Mais c’est un joli vélo avec son panier en osier, adossé à une devanture qui a attiré mon attention…puis le mot «risotto» inscrit à la craie sur l’ardoise à côté de la porte que je n’ai pas hésité à pousser…     Nous sommes jeudi et chez «Al DENTE» c’est le jour où Emilio Bracciale, tout droit venu des Pouilles, excelle à la préparation de ce plat qu’il déclinera différemment de façon hebdomadaire. Emilio vient échanger quelques mots avec moi alors que je l’interroge sur le délicieux carpaccio de St Jacques à l’ huile d’olive citronnée saupoudré de râpé de poutargue que l’on m’a fait déguster en ” primo piatto”. Il m’explique qu’en Sicile et en Sardaigne les pêcheurs ramènent des œufs de mulets qu’ils font sécher bien serrés les uns contre les autres en les compactant. Une fois solidifiée, la masse sera râpée pour donner ce goût si particulier à mon plat… AL DENTE a vu le jour il y a



24
févr.,2015

La Martinique au Salon de l’Agriculture

Il y a une dizaine de jours j’ai eu le plaisir de participer aux Ateliers des chefs dans le magnifique loft du chef Martial pour m’initier avec Béatrice Fabignon à la cuisine Martiniquaise dont je vous livrerai une recette succulente à laquelle j ‘ai été initiée. La gastronomie de cette île riante d’outre-mer est un formidable tremplin pour le tourisme local et n’oubliez pas d’aller en découvrir les saveurs jusqu’au 1er Mars prochain au salon  international de l’agriculture de la Porte de Versailles. Sept distilleries de Rhums agricoles AOC seront présentes sans compter les diverses animations que vous pourrez encore découvrir entre le mercredi 25 février et le dimanche 1er Mars: variations culinaires autour de l’éponyme banane, thés et infusions aromatiques, animations culturelles et dégustations pour promouvoir le chocolat sans oublier les magnifiques fleurs tropicales qui ensoleilleront cette période hivernale ! Cette opération Martinique Gourmande, orchestrée par le Comité Martiniquais du Tourisme est également déclinée dans la chaîne de restaurants Chez Clément de la capitale qui propose des «menus Martinique». Ce voyage des papilles vous enchantera à défaut de ne pas avoir pu assister au Carnaval de Fort de France cette année ou de faire un tour en yole sur des eaux