cuisine

9
Oct,2016

La nouvelle école Le Cordon Bleu

C’est en ce mois d’Octobre qu’aura lieu l’inauguration officielle de la nouvelle école Le Cordon Bleu située sur les quais de Seine à Paris.Plus de 4000 m2 y sont dédiés aux différents métiers de la restauration ainsi qu’aux arts culinaires . Pas moins de 1000 étudiants sont venus des quatre coins du monde depuis Juin dernier pour leur apprentissage en boulangerie, pâtisserie, métiers du vin ou encore cuisine du monde. Ils passeront en moyenne 9 mois sur les bancs de l’école et derrière les fourneaux pour sortir diplômés de cette prestigieuse institution.     La famille Cointreau a pris la direction du célèbre et premier réseau d’instituts d’arts culinaires et de management hôtelier en 1984 qui avait été créé par la journaliste Marthe Distel en 1895 sous la forme d’un magazine culinaire. Aujourd’hui le Cordon Bleu se décline en 35 écoles dans 20 pays.     Les amateurs de gastronomie à la fête Le plus de cette école réside dans le fait qu’elle ouvre ses portes aux amateurs de gastronomie qui viennent s’initier à des ateliers très diversifiés. Une équipe de chefs étoilés travaille à temps plein au Cordon Bleu de Paris et sont épaulés par des traducteurs bilingues anglophones.



8
Fév,2015

Anne-Sophie Pic, une Chef d’exception…

A l’heure où le Guide Michelin a rendu sa copie, je voudrais avoir une pensée teintée d’admiration pour Anne-Sophie Pic qui conserve ses trois étoiles à Valence et une étoile pour la Dame de Pic à Paris. La Maison Pic à Valence…. Anne-Sophie se destinait à des études de commerce dans le domaine du luxe alors que son père Jacques tenait la Maison Pic en bordure de la Nationale 7, devenue aujourd’hui l’Avenue Victor Hugo à Valence. Le destin en décida autrement pour celle qui devait devenir la Meilleure Chef du Monde en 2011… Jacques, disparaît trop tôt et Anne- Sophie, quelques années plus tard décidera de reprendre l’affaire familiale. Totalement autodidacte, elle se laissera mener par ses souvenirs olfactifs de petite fille qui s’immisçait dans les cuisines du restaurant. C’est sa sensibilité instinctive qui la guidera, la fera innover et s’attaquer à des produits parfois ingrats, les rendant attractifs et indispensables grâce à des recettes inventives. Ce qui m’a amusée en arrivant dans les salons de la Maison Pic c’est l’incroyable collection de Guides Michelin que l’on peut parcourir dans une vitrine, témoins d’un destin fabuleux ! le long couloir poudré de gris et de rose nous mène au restaurant gastronomique devant lequel s’ouvre une