Afrique

1
mai,2019

Projet Sweden@

C’est dans le cadre du projet Sweden@ lancé en 2013 par l’Institut suédois que le public parisien pourra découvrir une très belle exposition photographique Insight dans les jardins et le café du lieu jusqu’au 9 Juin. Sweden@ a établi un véritable pont d’échanges entre différents pays participants et la Suède, établissant ainsi des relations de co-création et de mises en réseau de créateurs au-delà des frontières.   Chaque année de nouveaux pays rejoignent cette «  caravane culturelle » prolongeant ainsi cette initiative notamment avec la perspective de la saison Africa 2020. Cette saison réunira 54 états du continent africain à Paris. À ce jour ce sont la Zambie, l’Afrique du Sud, le Rwanda, le Kenya, la Colombie et le Mexique qui sont les principaux partenaires de Sweden@.   Le public pourra déambuler dans les jardins de l’Institut suédois pour y découvrir le travail artistique de 6 conteurs visuels (4 hommes et 2 femmes), véritables créateurs en mouvement, partageant leur regard sur l’Afrique d’aujourd’hui et de demain. À propos des artistes de l’exposition Insight Earl Abrahams, originaire d’Afrique du sud, explore les thèmes de l’identité et des différentes formes de ségrégation et à ses yeux la photographie, tout comme la vidéo,



7
mars,2015

Aviatrice de Légende…

A l’occasion de la Journée de la Femme, la chaîne VOYAGE diffusera ce dimanche 8 Mars un documentaire retraçant le périple de la première aviatrice irlandaise, Mery Lady Heath, contemporaine de Charles Lindbergh à rallier en biplan la distance entre Cape town et Londres en 12 semaines.     Cette femme d’avant-garde parcourut en manteau de fourrure et collier de perles plus de 15 pays n’hésitant pas, par passion, à mettre sa vie en péril. A cause d’une insolation, elle perdra conscience et fera un atterrissage forcé dans la savane africaine. Elle fut célébrée dans le monde entier et termina sa vie dans l’oubli. 85 ans plus tard l’aviatrice britannique Tracy Curtis Taylor survolera l’Afrique du sud au nord sur plus de 16000 kilomètres sur les traces de Mery Lady Heath, lui rendant ainsi hommage.     Tracy parcourt l’Afrique du sud le long des côtes de l’océan indien à 15 mètres au-dessus de l’eau, revivant des passages du journal que tenait Mery Heath: «L’Afrique reste à jamais la terre de l’aventure, de l’amour et de la vie sauvage…» Tracy réincarnera le périple étonnant de la légendaire Lady, nous faisant découvrir dans ce documentaire le cœur de l’Afrique du haut



7
oct.,2014

Ne te dégonfle pas …

Cap sur l’Afrique de l’Est pour Mélusine Mallender, courageuse exploratrice franco-britannique qui voyage sur son cheval de fer avec plus de 60 kilos de matériel durant ce troisième volet de la série documentaire NE TE DEGONFLE PAS . Mélusine a mis de côté ses fonctions de costumière de théâtre pour découvrir les beautés d’ailleurs… De Vladivostok en passant par les routes persanes, elle nous invite, cette fois, à la découverte de contrées africaines au passé doux amer.       Ethiopie: Dans la corne de l’Afrique Avec beaucoup de délicatesse, Mélusine rentre en osmose avec les populations locales: partageant le rituel d’un café à Harar en Ethiopie qui fut un carrefour commercial important au XVIème siècle. Ici n’a rien changé depuis le passage du poète Arthur Rimbaud à la fin de sa vie. La cité ocre et rose offre toujours un impressionnant dédale de ruelles colorées encerclée par une muraille ( jugol en éthiopien) aux 6 portes refermées à la tombée de la nuit. Mélusine est considérée par les femmes Harares comme une personne libre et enviable quand elle enfourche «Lucy» pour continuer son périple de 15 000 kilomètres.     La route vers l’Est C’est avec une bonne dose d’humour