théâtre

20
nov.,2017

Vichy la magnifique

  Aufildeslieux vous a récemment fait visiter la Maison Décoret, incontournable adresse Relais et Châteaux, hôtel 4 étoiles dans le quartier des Parcs des Sources de Vichy. Cette parenthèse gastronomique m’a permis de me balader dans Vichy la magnifique.Ville historique pour ses joyaux architecturaux au carrefour du Second Empire, de la Belle Epoque et du Modernisme, j’ai pu en l’espace de 2 jours visiter les sites éponymes qui ont contribué à sa renommée. Il faut savoir que 80 % du centre de Vichy est inscrit aux monuments historiques ou à l’inventaire de ceux-ci.       Le présent de cette ville ultra dynamique est largement consacré au tourisme d’affaires ainsi qu’à la culture et au bien-être ( 3 établissements thermaux reliés à un hôtel de 3,4 ou 5 étoiles). Plus de 200 hectares de verdure couvrent Vichy avec près de 300 espèces d’arbres qui furent plantées sous Napoléon III, provenant en grande partie de diplomates issus de différentes délégations. Il n’y a que 2h50 qui séparent Paris de cette jolie ville de l’Allier que l’on pourra rejoindre depuis la gare de Bercy-Bourgogne .        Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises investissent Vichy, notamment pour des séminaires grâce à



18
févr.,2016

Les Anciennes Odeurs

La pièce Les Anciennes Odeurs  de l’auteur Michel Tremblay a été  jouée il y a trente ans au Québec. Elle nous est proposée au Théâtre du Marais avec un texte adapté par Christian Bordeleau et une mise en scène de Richard Guedj.        L’univers de Tremblay nous plonge dans un huit clos teinté de sensualité où sont mis à nu l’accomplissement de soi et le constat d’échec d’une relation amoureuse qui n’a pas survécu. Luc, jeune acteur plein de fougue interprété par Marwan Berreni vient annoncer la mort imminente de son père à Jean Marc (Yannick Debain), son ancien amant aux abords de la quarantaine, professeur de français qui n’a jamais réussi à devenir l’auteur de romans qu’il rêvait d’incarner.Quatre ans après la rupture le lien ressurgit, fort, décomplexé abordant le thème de la solitude , de la séparation et de la peur d’affronter la mort. À la manière de Proust , le duo nous plonge pendant 1h15 dans une intimité reconstruite sur des souvenirs, des blessures où l’acceptation de l’autre prend le pas sur la passion.Par un subtile jeu de lumières sur le décor en trompe l’ œil de Kevin Carron, les rôles s’intervertissent progressivement, signant ainsi



8
janv.,2016

Barbe-Neige et les sept petits cochons au Théâtre du Rond-Point

  Une vision très anticonformiste des contes de fée nous est proposée dans BARBE NEIGE ET LES SEPT PETITS COCHONS AU BOIS DORMANT par la chorégraphe Laura Scozzi doublée d’une mise en scène cassant tous les codes du politiquement correct. Ici tous les mythes du romantisme se fissurent dans la joie, la bonne humeur avec un humour irrésistiblement grinçant qui  met du plomb dans l’aile de nos héros d’enfance.     L’amour est à reconquérir avec des priorités « contemporaines » : Blanche Neige et Cendrillon sont clonées au nombre de nos fantasmes lorsqu’une pomme empoisonnée devient un puissant stimulant sexuel et que Cendrillon s’enfuit aux 12 coups de minuit en perdant sa petite culotte ! Parmi les prouesses d’une mise en scène longuement mûrie, on retiendra le mélange harmonieux au carrefour de la musique de Niccolo Paganini et d’une chorégraphies hip-hop qui signent cette fable saignante à l’égard de Walt Disney ! Le caractère bien trempé de Laura Scozzi transparaît dans ce « règlement de contes » aux héros définitivement déchus et finalement très humains.     Le Théâtre du Rond Point, en partenariat avec France 3, nous offre une fois encore un spectacle de qualité mêlant différentes expressions artistiques où la parole est incarnée entre mime, danse et