restaurant

11
févr.,2019

Nos Ancêtres les Gaulois

Le restaurant Nos ancêtres les Gaulois , situé au 39 rue St-Louis en l’île, fête ce mois-ci son cinquantième anniversaire dans un décor alternant entre trophées de chasse, objets insolites et tonneaux de vin. Au XVII ème siècle au même emplacement se trouvait une forge avec poutres et murs en pierre apparente.     Depuis 50 ans déjà, cette institution parisienne, très authentique, régale les appétits les plus féroces dans une ambiance sympathique et joyeuse avec une formule unique “tout compris”. On y déguste à volonté des buffets d’entrée, des viandes grillées au feu de bois (entrecôte, gigot d’agneau, saucisse de sanglier, poulet fermier label rouge, confit de canard), plateaux de fromage à partager, fruits de saison et desserts variés. On appréciera le vin servi à discrétion dans d’énormes tonneaux !       L’équipe de Nos ancêtres les Gaulois vous y attend, coiffée d’un bonnet gaulois avec les fameuses cornes (de boeuf). Après avoir fait le rapprochement qui s’impose avec le fameux héros national, cela m’a rappelé le costume des Hereros et des Namas en Namibie. Ces derniers sont des éleveurs de troupeaux de boeufs. Ils ont défendu leurs bonnes terres contre les Seigneurs allemands qui voulaient leur enlever au début du XXème siècle. Leurs descendants



27
janv.,2016

Croquer la vie à la Mangerie

C’est la première fois que j’ai eu la sensation d’être invitée chez des amis en allant à la Mangerie ! En passant le seuil de la porte du restaurant, Serge avec une voix digne d’un crooner nous a offert en plus d’un sourire, un verre de rhum arrangé, très vite rejoint par l’équipe de ce charmant restaurant. Cette ambiance chaleureuse où une décoration faite de caisses de pommes accrochées aux murs et un vélo,entouré de guirlandes lumineuses,  peut-être oublié par Mary Poppins en survolant la Seine, vous entraînent encore plus loin dans un univers magique … L’armoire que Serge vous fera traverser pour rejoindre une deuxième salle a peut être elle aussi été faite avec le bois d’un pommier magique mais le professeur Kirke du monde merveilleux de Narnia était sans doute retenu à Londres ce soir là…       Le concept de menu sous la forme d’une feuille à cocher soi -même est très inattendu et propose une série de mini portions très élaborées à la façon des mezzés arméniens ou libanais ! C’est Adrian, le jeune chef toulousain qui vous concoctera un délicieux velouté de céleri au curcuma ou encore une assiette de gouda à la truffe sans oublier la



7
juil.,2015

Tonkotsu Ramens

Cette spécialité japonaise a des racines chinoises. Elle aurait été importée au Japon par un homme de lettres chinois qui s’y trouvait en exil à l’époque d’Edo (de 1600 à 1868). Les ramens, pâtes à la farine de blé contenaient également de la poudre de racines de lotus.         C’est dans la baie de Tokyo, dans le port de Yokohama, lieu d’arrivée de nombreux immigrants chinois, que s’ouvrit au début du XXème siècle la première boutique de ramens. Aujourd’hui chaque région du Japon dispose de sa recette personnalisée du plat. J’ai eu le plaisir de déguster il y a quelques jours à peine des ramens de la région de Kumamoto au sud du Japon à base de bouillon de soja et de porc, on les a baptisés Tonkotsu ramens. C’est au restaurant Hakata Choten dans le 1er arrondissement de Paris, que j’ai pu me délecter en dégustant cette soupe innovante !       Un espace tout en longueur aux couleurs de Stendhal, habillé de rouge et de noir sera l’écrin de notre dégustation, un personnel jeune et dynamique 100% japonais fait des allers-retours incessants entre la cuisine en open space et la salle, telles des abeilles ouvrières dans