19
Juin,2016

Lalique et l’Art du voyage

 

Le célèbre créateur René Lalique, originaire d’Aÿ dans la Marne, débuta sa carrière avec la création de bijoux et s’établira ensuite à Wingen- sur- Moder pour y devenir le roi de la verrerie. L’artiste se rendit dès l’adolescence régulièrement en Angleterre pour perfectionner sa pratique du dessin entre 18 et 20 ans.Une magnifique exposition  Lalique et l’art du voyage est actuellement présentée jusqu’en Novembre prochain au Musée Lalique de Wingen-sur-Moder en Alsace. L’éponyme créateur de bijoux et maître verrier connut l’ expansion fulgurante de l’automobile et des transports maritimes et ferroviaires auxquels il contribua comme décorateur mais il n’eut pas l’occasion de profiter de la naissance de l’aviation civile car il mourut en 1945.

 

Lalique et l'Art du voyage:aufildeslieux.fr:bouchon de radiateur Victoire©Andy Small

 

Les grands paquebots de la Transat

Le fabuleux essor des transports fut une aubaine pour les décorateurs de l’entre- deux- guerres. René Lalique eut un premier contact avec les grandes lignes de paquebots en voyageant sur le liner La Savoie de la Compagnie Générale Transatlantique pour se rendre à l’exposition universelle des cristalleries St Louis aux Etats-Unis en 1904.D’après des lettres qui ont été conservées au Musée des arts décoratifs de Paris évoquant sa traversée, Lalique y partageait la table du commandant de bord .

 

 

 

Lalique et l'Art du voyage:aufildeslieux.fr:Affiche pour la Compagnie Générale Transatlantique par Léon Fontan

L’exposition Lalique et l’art du voyage  débute par une présentation des 3 paquebots majeurs,témoins de la révolution industrielle et mis en service par la Compagnie transatlantique entre les années 20 et 30 : Le Paris ,l’Île de France et le Normandie.
Il y avait des liens très étroits entre la Compagnie Transatlantique et la famille Lalique notamment avec le paquebot  Le Paris avec un style contemporain à bord et des touches d’Art Nouveau qui s’estompait déjà.
Malheureusement l’arrivée de la première guerre mondiale en 1914 immobilisera le chantier qui sera interrompu pendant 4 ans.

 Durant ce laps de temps les goûts évoluent et John Dal Piaz, Président de la CompagnieTransatlantique, impulsera les prémices de l’Art Déco dans les aménagements intérieurs, faisant appel à la collaboration de la famille Lalique  pour la décoration intérieure du paquebot. Les plus beaux liners feront leur apparition durant l’entre- deux -guerres dont le Paris en 1921 dont les intérieurs seront un compromis équilibré entre les 2 styles Art Nouveau et Art Deco.

 

 

 Lalique et l'art du voyage:aufildeslieux.fr:mobilier Suzanne Lalique ©K.Hibbs

 René Lalique et sa fille Suzanne se concentreront sur le grand salon de conversation réservé aux 1 ères classes au centre du navire. Suzanne travaillera sur les motifs des moquettes en dessinant des araignées de mer et des crabes sans compter des textiles très japonisants pour le mobilier du grand salon.

 

Lalique et l'art de voyager:aufildeslieux.fr:dessin d'un textile crabes de Suzane lalique©K.Hibbs

Lalique et l'art du voyage:aufildeslieux.fr:grand salon de conversation du paquebot Le Paris©DR

La salle à manger, de style très épuré, a été une prouesse tout particulièrement en termes de décoration avec un volume de 86 mètres de long , une jauge de 700 passagers et des tonnes de verre : Lalique dessinera des lustres, des pots à feu monumentaux installés au sol ainsi que des appliques murales de plus de 4 mètres de haut. Mais c’est en 1935 que le maître verrier excellera dans la décoration de la grande salle à manger 1 ère classe du Normandie dans un univers aquatique.

 

Lalique et l'art du voyage:aufildeslieux.fr:pot à feu décorant la salle à manger 1 ère classe du Paris ©DR

Une étonnante collection de bouchons de radiateurs

En 1925 René Lalique créera une trentaine de bouchons de radiateurs pour orner les calandres des voitures automobiles des années folles réservées à l’élite. Ces mascottes dont la mode fut lancée par le prince de Galles, seront même éclairées grâce à une ingénieuse installation branchée sur la dynamo des véhicules haut de gamme.

 

 

 

Lalique et l'art du voyage:aufildelieux.fr:mascotte Longchamp©DR

L’éclairage des bouchons changera en fonction de la vitesse des véhicules et un système de filtres fera varier leur couleur ! Les propriétaires de ces nouveaux bolides chercheront à les personnaliser à tout prix. René Lalique fera breveter cette innovation technologique parmi d’autres.
Dans le cadre de l’exposition on pourra découvrir le motif de l’étoile filante, surnommée la Comète, sans doute inspirée par la vue qu’avait René Lalique depuis son hôtel particulier sur la tour Eiffel qui comportait ce motif.

 

Lalique et l'art du voyage:aufildeslieux.fr:bouchon de radiateur grande libellule de lalique©DR

Un autre bouchon de cristal emblématique est celui de La Victoire imaginée en 1928 et rendant hommage à l’anniversaire de l’armistice de 1928. Cette sculpture en cristal satiné et brillant traduit une impression de vitesse dans le mouvement de la chevelure.Lalique, passionné par les thèmes de la femme, de la faune et de la flore, réalisera le très joli modèle Grande Libellule en 1928 ou encore une tête de paon avec des détails précis dans le plumage et le bec de l’oiseau.

 

La fameuse PR1 du Président Millerand

Le Président socialiste Alexandre Millerand fut un ami proche de René Lalique. Il contribua à la mise en place des usines de verre de Wingen- sur- Moder.La Compagnie générale des constructions de Saint Denis conçut le premier train pour les déplacements présidentiels en 1913.

C’est à René Lalique que fut confiée la décoration intérieure du wagon présidentiel. Le maître verrier sera à l’origine des portes en verre moulé pressé décorées de branches d’oliviers ainsi que des plafonniers et des appliques.

 

 

 

Lalique et l'art du voyage:aufildeslieux.fr: wagon présidentiel Millerand©Stadler

Le Côte d’Azur Pullman Express

Ce train de 34 voitures servira la mode et l’attrait des séjours sur la riviera française. Ce sera également la consécration dans le raffinement du travail conjoint de René et Suzanne Lalique : panneaux en platane incrustés de bouquets de fleurs incrustés de poudre d’argent et verre moulé pressé dessinés par Suzanne  ou encore panneaux de verre Merles et Raisins .

 

Lalique et l'art de voyager:aufildeslieux.fr:merles et raisin©DR

 

 Lalique et l'art du voyage:aufildeslieux.fr:Affiche Côte d'Azur Pullman express ©Schefer

La fille de Lalique s’attèlera également à la création des tissus d’ameublement en velours à carreaux bruns et vieil or recouvrant les fauteuils à oreilles de René Prou.

 

Le Musée René Lalique

Pour finaliser la visite de cette exposition, le musée René Lalique nous replongera dans un autre savoir-faire de l’artiste autour des bijoux , des flacons de parfums qu’il réalisa avec la complicité du parfumeur René Coty ainsi que de nombreux autres créateurs sans oublier une sublime collection de vases pour voir, toucher et comprendre la technique brevetée du verre soufflé moulé pressé.

 

 

Lalique et l'art de voyager:aufildeslieux.fr:  Bijou Lalique©K.HIBBS

 

Lalique et l'art de voyager:aufildeslieux.fr: flacons signés lalique©K.Hibbs

 

Il s’agit de mettre du verre en fusion dans un moule
en soufflant en même temps avec de l’air comprimé pour que le verre tapisse les parois du moule.Par ailleurs la matière satinée du verre subit une attaque superficielle à l’acide ce qui donne un aspect laiteux en surface.

 

 

Lalique et l'art du voyage:aufildeslieux.fr:vase Lalique©K.Hibbs

 

Un nouveau souffle pour la villa familiale 

La villa Lalique construite en 1920 par l’artiste René Lalique a été préservée dans son cadre naturel et un environnement très végétal à Wingen- sur- Moder au sein du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord.Ce lieu deviendra la résidence principale de la famille Lalique après la construction d’une usine de verre en 1921 quand René Lalique deviendra maître verrier de l’Art Deco.

 

Lalique et l'art de voyager:aufildeslieux.fr:restaurant Lalique©K.Hibbs

À l’ initiative de Silvio Denz, son PDG depuis 2008, la villa, qui reste exclusivement une maison familiale, a retrouvé un nouveau souffle très contemporain grâce à la création d’un immense cube de verre au toit végétalisé comportant de larges baies vitrées encadrées de grès rouge des Vosges. Cet ensemble créé par l’architecte suisse Mario Botta ( à qui l’on doit notamment la création du Musée d’art moderne de San Francisco) s’intègre harmonieusement dans un parc de 6 hectares et comprend un hôtel de luxe avec un espace lounge et 6 suites décorées par les architectes d’intérieur Lady Tina Green et Pietro Mingarelli.

 

 

Lalique et l'art de voyager:aufildeslieux.fr:La cave et son registre©K.Hibbs

Par ailleurs,un restaurant gastronomique de 200 mètres carrés, classé 2 étoiles au guide Michelin, est également ouvert au public depuis Septembre 2015 .Ce lieu d’exception, d’une capacité de 40 couverts, est piloté par le chef Jean-Georges Klein avec une des plus belles caves d’Europe comportant une collection de 20 000 bouteilles et étiquettes prestigieuses dirigée par Romain Iltis, meilleur sommelier de France en 2012 et originaire d’Alsace.
Ici l’art de la table est mis en avant : chaque année une nouvelle carafe en cristal est dessinée par la maison Lalique;on y retrouve également les éponymes moulins à poivre et sel Feuilles en cristal conçus en 1924 par René Lalique en collaboration avec Peugeot. En partenariat avec la maison Christofle, d’élégants ronds de serviettes en argent incrustés de cristal agrémentent les tables accompagnés d’une ligne de verres Lalique de la gamme 100 points signés par le critique de vins américain James Suckling.
Le plafond du restaurant est décoré par un immense lustre en cristal conçu par Windfall et ses designers Haagmans Roel et Clarissa Dorn.

 

 

 Lalique et l'art du voyage:aufildeslieux.fr:lounge ©K.Hibbs

On découvrira également un lounge feutré ponctué de photos d’époque et agrémenté par un mobilier signé Lalique : succession de canapés gris poudrés aux motifs de cristal et de fauteuils Femmes ailées en laque noire. Le luxueux bar est mis en valeur par une collection de carafes créent dans le cadre de divers partenariats avec de grandes marques de spiritueux.

Des suites inspirées par le japonisme…

Le thème de la faune et de la flore ont toujours été très chers aux yeux du créateur René Lalique. On le retrouve non seulement dans sa joaillerie mais également dans les panneaux décoratifs aux motifs grappes de raisin qui ornent les suites de l’hôtel.La suite Hirondelles  du 1 er étage s’habille de rouge et de laque noir, nous transportant dans un univers masculin très japonisant alors que la suite Dahlia est poudrée de teintes ivoire et beige.

Lalique et l'art du voyage:aufildeslieux.fr: suite Dalhia©K.Hibbs

 

Lalique et l'art de voyager:aufildeslieux.fr:salle de bain suite villa Lalique©K.Hibbs

Le raffinement d’une robinetterie en cristal dans les salles de bain rehausse l’atmosphère luxueuse des lieux.
La fameuse panthère Zeila qui avait inspiré la petite fille de l’artiste, Marie Claude Lalique lors d’un safari en Afrique donne son nom à une suite et se concrétise en décoration murale parmi les nombreuses autres pièces en cristal qui ornent les tables de chevets et les miroirs.

©Tous droits réservés photos et textes

*****

Exposition Lalique et l’art du voyage

Musée Lalique

Wingen-sur-Moder

du 29 Avril au2 Novembre 2016

www.musee-lalique.com

Lalique et l'art du voyage:aufildeslieux.fr:affiche exposition©DR

Rendez-vous sur Hellocoton !
[Total : 0    Moyenne : 0/5]



A propos de l'auteur

Katherine Hibbs

Je suis une passionnée de l'image et de l'écriture. Photographe depuis plus de 30 ans d'abord dans la mode puis très vite dans le reportage et le domaine des expositions artistiques, j'ai exploré l'univers du film documentaire et de l'écriture. Je fais du journalisme depuis 10 ans comme pigiste et ai décidé de créer mon blog il y a un peu plus d'un an. Mon crédo: l'échange, l'écoute et le partage sans oublier la pratique des langues étrangères.. Si vous êtes gourmand, curieux, mélomane, et passionné, alors suivez mon itinéraire au fil des lieux...

Laisser un commentaire