château

16
Août,2015

Crime au château

C’est la 4ème année que l’Association de la route Jacques Cœur en partenariat avec l’Office de Tourisme de Bourges anime le patrimoine local par l’intermédiaire de 8 châteaux et sites. Les propriétaires des lieux, à la tombé de la nuit, participent à une « soirée crime » qui sera élucidée avec le public présent sur les lieux et subdivisé en 4 ou 5 équipes enquêtant sur le mobile et l’auteur du crime. Ce sont Emmanuelle Gau, responsable de l’Office du tourisme de Bourges et pratiquant le théâtre amateur ainsi que Gaël Chenet, médiateur culturel, qui ont eu la géniale idée de faire revivre le patrimoine local en le théâtralisant.       Vous pourrez, à votre guise, vivre et résoudre une scène de crime durant 2 heures dans l’un des 8 sites qui jalonnent la route Jacques Cœur: au château de Meillant et son parc à l’Anglaise où le propriétaire actuel, Monsieur de Mortemart initia, il y a 4 ans, la première soirée « Crime au château », Ainay-le-Vieil surnommé le « Petit Carcassonne du Berry » et sa girouette en forme de fée Mélusine où Louis XII et Anne de Bretagne aimaient séjourner. Vous y découvrirez avec émotion le



6
Juil,2015

Entre châteaux et toiles de Mayenne

Après la descente de la Mayenne avec la compagnie les Canalous, il est temps de rejoindre,toujours en Mayenne, la terre ferme pour remonter cette fois-ci le cours de l’histoire en direction de Lassay- les- châteaux, une des jolies cités de caractère des Pays-de-la-Loire. Nous nous trouvons très exactement au sein du Parc naturel régional Normandie-Maine à 50 kilomètres de Laval. La charte du Parc s’articule autour de l’équilibre des patrimoines naturels, culturels et socio-économiques du territoire.     C’est pour une découverte du patrimoine architectural que je suis venue à Lassay-les-châteaux. En me présentant devant l’immense château, je suis accueillie par Cécilia de Montalembert qui vient m’ouvrir avec une élégante simplicité la porte de la forteresse. L’espace parle de lui-même, évoquant l’esprit défensif du lieu au XVème siècle. Tout est prévu pour contrecarrer l’ennemi potentiel: l’entrée à angle droit comporte un goulot d’étranglement pour limiter le champs de vision des visiteurs! Je suis émerveillée par l’excellent état de conservation du lieu. Le bâtiment comporte 8 tours sans corps principal. Un seul passage relie deux d’entre-elles. La maîtresse des lieux me confie qu’ici c’est un chantier de façon quasi permanente: « Nous consommons du Lassay, matin, midi, soir et nuit ! ». En effet des