Escales,  France

Villemur-sur-Tarn

 

 

 Villemur-sur-Tarn est idéalement située à la croisée de trois Grands Sites d’Occitanie: Toulouse, Albi et Montauban. Elle possède un coeur historique médiéval et un passé tumultueux à cause des guerres de religion, de ses crues historiques et d’un déploiement industriel grâce à une famille locale. Le temps d’un week-end, vous pourrez flâner dans cette charmante ville labellisée station verte depuis Janvier 2020. À Villemur-sur-Tarn on s’oriente vers un tourisme de proximité en lien avec la nature et le patrimoine. L’itinérance y est privilégiée , mettant en valeur des produits locaux en filière courte. L’esprit nature et environnemental y prédomine.

 

 

Villemur-sur Tarn/aufildeslieux.fr/Vue sur la rive gauche du Tarn à Villemur©K.HIBBS
Vue sur la rive gauche du Tarn à Villemur©K.HIBBS

 

 

Le bien-être et le retour aux valeurs simples 

Toutes les activités qui y sont proposées sont orientées dans le sens du bien-être. La ville a créé des parcours «  flâneries de l’imaginaire » sous la forme de balades le long des berges du Tarn et au lac de la Madeleine pour adultes et enfants. Durant ce parcours on collecte des herbes folles, des branchages et des feuilles pour créer des marionnettes éphémères. L’usinoTOPIE (www.lusinotopie.fr) constitue un lieu de résidence pour la fabrication des marionnettes. Cette Fabrique des arts de la Marionnette existe depuis 2006 et permet le rayonnement des créations des professionnels  auprès du grand public. Ce lieu unique travaille à l’accompagnement des compagnies à l’échelle régionale et nationale et organise également des événements  pluri-formes pour les familles en partenariat avec l’office du tourisme. L’usinoTOPIE utilise essentiellement des matériaux de récupération. Villemur s’oriente vers un tourisme de proximité en lien avec la nature et le patrimoine. L’itinérance est privilégiée, mettant en valeur des produits locaux en filière courte. Un esprit nature et environnemental prédomine dans cette ville de Haute-Garonne. Un parcours au fil de l’eau du Tarn avec un guide-botaniste est également proposé par l’office de Tourisme.

 

 

 

 

Villemur-sur Tarn/aufildeslieux.fr/ Marionnette végétale de l'usinoTOPIE© Coatimundi
Marionnette végétale de l’usinoTOPIE© Coatimundi

 

 

Villemur marquée par le Moyen-âge et la Renaissance

Au Moyen-âge, la ville était fortifiée avec tout un anneau de remparts et comportait un beffroi qui jouait le rôle d’une tour de surveillance. Sa cloche prévenait la population locale à participer aux décisions importantes de la ville. Aujourd’hui la médiathèque se trouve sur l’ancien marché de l’époque médiévale. On construisait en bois et on imposait un couvre-feu. A un certain moment de la journée on demandait à la population de couvrir le feu pour éviter qu’il se ranime dans l’âtre. Ainsi progressivement apparut la brique, matériau du pauvre. Les maisons furent progressivement enduites, pour ressembler le plus possible aux demeures en pierre détenues par les plus riches. Un ouvrage remarquable à visiter est celui des greniers du Roy datant du 17 è siècle. Le portail d’entrée de ce monument historique ouvrant sur la rue est de pur style renaissance. Chaque étage est constitué d’une galerie couverte de briques et de colombages. Ces greniers permettaient de se protéger contre les disettes. L’édifice a été restauré après son classement dans les années 1977.

 

 Villemur-sur Tarn/aufildeslieux.fr/ Porte d'entrée Renaissance Greniers du Roy© K.HIBBS
Porte d’entrée Renaissance Greniers du Roy© K.HIBBS

 

 

 Villemur-sur Tarn/aufildeslieux.fr/ Greniers du Roy© K.HIBBS
Greniers du Roy© K.HIBBS

 

 

Histoire d’une ville sous les couleurs du Protestantisme 

Le 16 ème siècle fut le temps des guerres de religion, Henri de Navarre deviendra le chef des protestants et héritera de la seigneurie de Villemur (en opposition avec les Comtes de Toulouse) par l’intermédiaire de sa mère Jeanne d’Albray. La ville était huguenote  ce qui expliquait la présence de temples protestants. Henri de Navarre était né à Pau, baptisé catholique à l’ail et au jurançon mais sa mère se convertissant au protestantisme, il prendra la même orientation. En 1592 une bataille importante fut déclenchée entre les protestants et la ligue catholique dont le chef, Scipion de Joyeuse perdra la vie.

 

 Villemur-sur Tarn/aufildeslieux.fr/ Tour de défense© K.HIBBS
Tour de défense© K.HIBBS

 

 

 

La Tour de défense située sur la rive droite du Tarn est classée Monument Historique et constitue le plus ancien monument de la ville. Le bâtiment défendait le gué permettant de franchir la rivière qui représentait un point de passage stratégique. En se rendant à l’imposante tour de défense médiévale sur les rives du Tarn on pourra y découvrir une maquette géante représentant la ville à l’époque d’Henri IV. En 1340 un moulin attenant est construit avec un important rôle économique. Aujourd’hui on peut encore y voir quelques imposantes meules de pierre. Le bourg était naturellement protégé par une série de fossés, de remparts et bien sûr le Tarn. Les remparts étaient percés de 4 portes pour rentrer dans la ville et ces fortifications furent démantelées sous Louis XIII. 

 

L’église Saint Michel 

L’église  Saint Michel a été reconstruite en briques dans le style gothique en 1382. En 1862 elle est décorée par Bernard Benezet ( dont on peut voir les oeuvres au musée des Augustins de Toulouse) qui y réalisera une fresque représentant la guerre des anges avec l’archange St Michel combattant contre Lucifer. 

 

 

Villemur-sur Tarn/aufildeslieux.fr/ Fresques dans l'église St Michel© K.HIBBS
Fresques dans l’église St Michel© K.HIBBS

 

 

D’une rive à l’autre

 À Villemur, les ponts revêtent un caractère vital. Les premiers qui enjambaient le Tarn datent du 19e siècle. L’entreprise locale de pâtes alimentaires Brusson fut à l’initiative de l’ouverture en 1834 d’un pont suspendu avec un péage journalier assez élevé. Il faudra attendre 1875 pour emprunter le pont gratuitement. L’ouvrage fut quasi anéanti par la crue de 1930. En 1960 pour que les habitants puissent passer d’une rive à l’autre, le maire Boudy en fit construire un, tout en béton, exclusivement pour Villemur. 

 

 

Villemur-sur Tarn/aufildeslieux.fr/ Pont suspendu de Villemur© K.HIBBS
Pont suspendu de Villemur© K.HIBBS

 

L’entreprise Brusson

L’entreprise Brusson située sur la rive gauche de Villemur fut une véritable dynastie.En 1870 le pays manque d’argent, Jean- Marie Elie Brusson décide d’investir le moulin au pied de la tour pour y créer une entreprise de pâtes. De l’autre côté de la rive se trouve un second moulin. L’entreprise va prendre une ampleur internationale ,mettant en place une minoterie et exploitant la rivière pour la création d’ une centrale hydraulique. Désormais Villemur aura un nouvel élan économique grâce à la fabrication de farines, semoules, pain, biscottes et pâtes ( les célèbres cheveux d’ange) mais aussi des ateliers de pliage et de paquetage. Ce sont de réelles oeuvres d’art sous la forme de réclames qui s’achemineront par le train vers Montauban et d’autres villes.Seront édifiés consécutivement une cité ouvrière, une voie ferrée  et un réseau d’eau potable dès 1889.

 

Villemur-sur Tarn/aufildeslieux.fr/ Affiche nouilles de Gascogne© Amis du Villemur Historique
Affiche nouilles de Gascogne© Amis du Villemur Historique

 

 

 

 Villemur-sur Tarn/aufildeslieux.fr/ Anciens entrepôts Brusson © Katherine HIBBS
Anciens entrepôts Brusson © Katherine HIBBS

 

*****

Remerciements à 

Murielle Sapaly et L’Office de Tourisme Val’Aïgo
1 Place Charles Ourgaut, 31340 Villemur-sur-Tarn
Tel   05 34 27 97 40

Les Amis du Villemur historique 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.