Expositions,  France

Uderzo, comme une potion magique

Jusqu’au 30 Septembre prochain se tiendra l’exposition UDERZO, Comme une potion magique au Musée Maillol à Paris. Cette exposition organisée par Olivier Lorquin et la famille Uderzo, en partenariat avec Artcurial Culture, présente plus de 300 planches originales sans compter de nombreux dessins et documents jusque là jamais montrés au public. Sylvie, la fille d’Alberto Uderzo, est la commissaire d’exposition de cette première rétrospective de l’oeuvre de son père.C’est pratiquement un an après la disparition de l’artiste hyper productif, que l’on peut découvrir la saga Astérix mais aussi les diverses collaborations de l’artiste du 9 ème art. La scénographie, riche et originale a été assurée par Hubert le Gall et organisée de façon chronologique.

 

Uderzo, comme une potion magique/aufildeslieuxs.fr/ Portrait d'Uderzo enfant © DR
Portrait d’Uderzo enfant © DR

 

 

 

Uderzo, comme une potion magique/aufildeslieuxs.fr/ Cahier d'école d'Uderzo enfant ©photo K.HIBBS
Cahier d’école d’Uderzo enfant ©photo K.HIBBS

 

 

Genèse de l’artiste

Albert Uderzo a des origines italiennes. Le nom UDERZO proviendrait d’une petite ville située au nord-est de Venise, baptisée “Oderzo”. La famille décide en 1923 de quitter l’Italie fasciste et s’installe à Reims.

Albert naît en 1927 et est…daltonien! Vivant à Paris durant son adolescence, alors que son père est luthier et que son frère travaille dans la mécanique, Albert passe des heures à dessiner. Il est engagé à l’âge de 13 ans à la Société Parisienne d’Éditions où il approfondit ses connaissances en dessin. Il s’amuse à crayonner des études de corps, notamment celui de Monsieur Univers.

 

 Uderzo, comme une potion magique/aufildeslieuxs.fr/ Dessin de Monsieur Univers par Uderzo ©photo K.HIBBS
Dessin de Monsieur Univers par Uderzo ©photo K.HIBBS

 

 

Passionné par Walt Disney, il s’inspirera de l’épisode de Mickey Aviateur pour sa première bande dessinée Stupido. En 1950 il deviendra reporter dessinateur à France-Dimanche pour gagner sa vie et rencontrera l’année suivante René Goscinny avec qui il fera équipe pour ses personnages éponymes d’Astérix et Obélix dès 1961. Cette belle aventure représentera pas moins de 1450 planches dessinées et dès 1966, Astérix sera élu personnage préféré des français et traduit dans 111 langues.

 

Des personnages de BD moins connus du grand public

La créativité d’Uderzo s’est aussi exprimée  dans sa première bande dessinée réalisée avec Goscinny Oumpah-Pah. Oumpah-Pah est un jeune indien vivant dans un village ayant conservé ses rites ancestraux, qui sera confronté à la modernité de ses contemporains. Essuyant des refus successifs pour la parution de cette saga ce n’est que des années plus tard que la série sera  publiée aux éditions Albert René dans une édition bilingue française et anglaise.

 

 

 

 Uderzo, comme une potion magique/aufildeslieuxs.fr/ Oumpah- Pah par Uderzo ©photo K.HIBBS
Oumpah-Pah par Uderzo ©photo K.HIBBS

 

 

Les aventures de Tanguy et Laverdure

 

À la création du journal PILOTE, Uderzo est sollicité pour dessiner les planches de Tanguy et Laverdure sur un scénario de Jean-Michel Charlier. Uderzo croule sur le travail, produisant des dessins à la fois pour Pilote et son personnage Astérix. Au bout de 8 épisodes de Tanguy et Laverdure, il décide de se consacrer entièrement à son personnage gaulois.

 

Astérix super star

 

 

 Uderzo, comme une potion magique/aufildeslieuxs.fr/ Couverture du magazine PILOTE ©photo K.HIBBS
Couverture du magazine PILOTE ©photo K.HIBBS

 

Le premier album d’Astérix le gaulois sera imprimé à 6000 exemplaires en 1961 . En 1966 l’Express magazine fera sa Une sur le phénomène Astérix ! S’en suivront de nombreux films d’animation et l’ouverture du parc Astérix en 1989. Albert Uderzo recevra le prix du millénaire en 1999 et Astérix fêtera ses 50 ans en 2009. Uderzo, issu d’une famille modeste, grâce à son acharnement, son sens de l’humour partagé avec son ami de toujours René Goscinny, laissera une trace indélébile dans l’histoire de la bande dessinée française. Oui c’est vrai ” ils sont fous ces  Romains!“.

 

 Uderzo, comme une potion magique/aufildeslieuxs.fr/ Une planche originale d'Astérix©photo K.HIBBS
Une planche originale d’Astérix©photo K.HIBBS

 

 

*****

Uderzo , comme une potion magique
Musée Maillol
56- 61 Rue de Grenelle
75007 PARIS
Du 27 Mai au 30 Septembre

Rendez-vous sur Hellocoton !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.