Venise

21
juil.,2013

De Murano à Vérone…

Une heure de train seulement sépare la jolie île de la lagune vénitienne de Vérone. Murano,après un trajet de 15 minutes via les lignes 4 ou 1 du vaporetto,reste la meilleure alternative à l’engorgement touristique de la Sérénissime. Le travail du verre y a trouvé un nouvel élan dans les années 50 grâce à Peggy Guggenheim.Elle eut le talent de mettre en relation maîtres verriers et artistes contemporains.Plus récemment le studio d’Adriano Berengo a encouragé les créations d’artistes internationaux narguant ainsi les échoppes trop aguicheuses de l’île. À noter que Berengo est à l’initiative de l’exposition itinérante “Glasstress”,qui a démarré en 2009 (à Paris au musée Maillol jusqu’au 28 juillet et à Venise jusqu’au 24 novembre 2013). Vérone,éponyme révélation de Shakespeare,nous offre la beauté de la pierre antique non loin des rives de l’Adige: théâtre romain ou encore de très belles collections de sculptures médiévales en grès tendre au château de Castelvecchio. Ici les époques cohabitent sans heurts: Vérone médiévale de la Via Sottoriva,places construites sur l’ancien forum Romain du Corso Cavour et palais Renaissance. Katherine Hibbs