25
Mai,2015

Une Vie de Châteaux en Périgord Vert

Depuis Brantôme, centre historique et névralgique du Pays Dronne-Belle, diverses visites de châteaux sont à faire aux prémices de l’été. Le Périgord est très ouvert aux tournages de films grâce à des sites d’exception. L’année dernière le film Richelieu, le pourpre et le sang, fiction pour France 3, a été tourné dans les décors du Château de Bourdeilles et de Jumilhac- le- Grand. Divers lieux témoins de l’histoire du Moyen-Âge à la Renaissance, sont à découvrir à l’occasion d’une balade en Val de Dronne et plus au nord en Haut Périgord pour revivre les moments forts d’une des anciennes baronnies du Périgord fondée au Xème siècle.

 

Au sud de Brantôme, le château de Bourdeilles

Nous quittons Brantôme en empruntant la route qui suit le cours de la Dronne en vélo électrique.

Comptez à peu près 13 kilomètres sans vous presser pour arriver dans la triple enceinte fortifiée du château de Bourdeilles qui possédait jadis un pont levis. Bourdeilles, constituait une place forte de choix, dominant à flanc de rocher sur un éperon calcaire la rivière de la Dronne. C’est ici que, pour bénéficier de la protection de leur suzerain, les moines de l’abbaye de Brantôme vinrent se réfugier en 1183 avec les reliques de St-Sicaire offertes l’empereur Charlemagne. Diverses guerres eurent lieu entre les frères de la Seigneurie de la châtellenie de Bourdeilles et le château le plus ancien fut détruit durant cette période. En 1307 le Roi de France prit possession de cette place forte. Durant la guerre de Cent Ans, les Anglais s’empareront du château qui ne sera repris par Du Guesclin qu’en 1377. Après divers conflits, ce n’est qu’au XIVème siècle que la famille de Bourdeilles reprendra la pleine possession du château.

 

bourdeilles chateau renaissance (2)

Durant les guerres de religion du XVIème siècle, André de Bourdeille sera gouverneur et sénéchal du Périgord s’efforçant de maintenir la noblesse périgourdine dans le catholicisme.

 

Jacquette de Montbron

 

L’abbé de Brantôme, Pierre de Bourdeille était très admiratif de sa belle- sœur, Jacquette de Montbron, première femme architecte de talent durant la Renaissance . Il la décrivait comme «très belle en son printemps, très belle en son été, très belle en son automne…».

Inspirée par la cour italienne de son amie Catherine de Médicis, Jacquette de Montbron sera à l’initiative du château Renaissance que l’on peut toujours visiter aujourd’hui.

Aujourd’hui le public peut investir le château médiéval des Comtes dont le donjon est une tour à huit côtés de 34 mètres de haut, ainsi que le château Renaissance pourvu d’un magnifique mobilier. Le tout premier château de la baronnie, surnommé «château vieil» a, quant à lui, disparu.

 

 

Donjon du Château de Bourdeilles

 

© Denis Nidos - Bourdeilles - Salon Doré

 

On pourra apprécier tout spécialement dans le château Renaissance, le fameux salon doré aménagé par Jacquette de Montbron avec son plafond peint par l’artiste Ambroise Le Noble. Une tapisserie étonnante représentant une chasse de François 1er défie les lois de la perspective afin de valoriser le souverain. C’est dans la chambre de Charles Quint dont le lit a fait partie des collections du Roi Alexandre de Yougoslavie, qu’ont été tournées certaines scènes du film Richelieu, le pourpre et le sang

 

TAPISSERIE FRANCOIS IER

 

J’ai particulièrement aimé la collection de varguenos espagnols, petites armoires aux nombreux tiroirs secrets !

 

VARGUENOS 1

 

 

Jardins de Bourdeilles

 

lion jardin Bourdeilles

 

Les jardins, dont l’atmosphère est particulièrement romantique, constituent un ensemble de terrasses avec une vue sur la vallée.

 

 

Le Château de Puyguilhem, à côté de Villars…

C’est tout près de la grotte de Villars découverte en 1953, au nord de Brantôme, que se situe le château de Puyguilhem successivement propriété de Mondot de la Marthonie, noble périgourdin, puis des Chapt de Rastignac.

 

Château de Puiguilhem

 

arbre

 

L’ensemble a évolué sur deux périodes distinctes, l’une dans la tradition médiévale avec des tours rondes, des décors intérieurs de rinceaux et un escalier en vis, l’autre constituant une magnifique réplique aux ensembles architecturaux de la Loire de l’époque Renaissance avec une succession de cheminées et des chaises «caquetoires» où se glissaient les hommes pour converser entre eux près de l’âtre.

 

chaises caquetoires

 

On ne pourra pas manquer la très belle scène pastorale d’une tapisserie d’Aubusson exécutée d’après des cartons de Jean-Baptiste Huet dans la chambre du seigneur au premier étage.

La sensation de perspective est saisissante et varie selon l’endroit où vous vous tiendrez face à la tapisserie !

 

 

Une visite nocturne au château de Jumilhac-le-Grand…

Au nord-est de Brantôme, venez vivre une nocturne féérique au château de Jumilhac à la lueur des torches.

 

façade Renaissance

 

 

 Ici se succédèrent des destins dignes de légendes sans oublier l’histoire de la fileuse qui nous entraine dans la vie reclue de Louise de Hautefort dont l’époux jaloux, Comte de Jumilhac, l’enferma dans une tour pendant qu’il combattait aux côtés du Roi de France. Vous pourrez découvrir le rouet et les nombreuses fresques peintes par Louise de Hautefort qui devait lutter contre l’ennui !

Château de Bourdeilles

Place de la Halle

24310 Bourdeilles

tel 05 53 03 73 36

visite nocturne le vendredi à 21 heures du 10 Juillet au 21 Août.

 

Château de Puyguilhem

24530 Villars

tel 05 53 54 82 18

www.monuments-nationaux.fr

 

Château de Jumilhac

24630 Jumilhac-le-Grand

Tel 06 09 61 78 40

Visite nocturne, de Juin à Septembre, le mardi de 21h30 à 23h30 à la bougie et aux torches.

 

 

Remerciements au CDT de la Dordogne et Office de tourisme Périgord Dronne Belle

www.dordogne-perigord-tourisme.fr

Pour les locations de vélo, se renseigner à l’office de tourisme Périgord Dronne Belle

Tel: 05 53 05 80 63

Rendez-vous sur Hellocoton !
[Total : 0    Moyenne : 0/5]



A propos de l'auteur

Katherine Hibbs

Je suis une passionnée de l'image et de l'écriture. Photographe depuis plus de 30 ans d'abord dans la mode puis très vite dans le reportage et le domaine des expositions artistiques, j'ai exploré l'univers du film documentaire et de l'écriture. Je fais du journalisme depuis 10 ans comme pigiste et ai décidé de créer mon blog il y a un peu plus d'un an. Mon crédo: l'échange, l'écoute et le partage sans oublier la pratique des langues étrangères.. Si vous êtes gourmand, curieux, mélomane, et passionné, alors suivez mon itinéraire au fil des lieux...

1 Commentaire

  1. jacques Cubaynes 8 juin 2015 at 9 h 50 min #
    Merci pour votre article, bien écrit et agrémenté de jolies photos très représentatives des lieux. Si vous repassez à Puyguilhem,faites-vous connaître...Il y a bien d'autres lieux à découvrir à proximité, Richemont ou les Bories par exemple ! Bien cordialement.

Laisser un commentaire