14
Avr,2015

Un parfum de Juliette…

Certaines femmes de caractère et au charme dévastateur ont laissé leur empreinte dans des lieux parisiens d’aujourd’hui. Madame Récamier partageait sa noblesse de cœur et sa grande beauté dans ses salons parisiens. Elle inspira à Chateaubriand ses «Mémoires d’outre-tombe» et connut des exils forcés en Italie puis à St-Germain- des- prés à cause des revers de fortune de son mari banquier.

 

Fleurs et livre

 

C’est sur la rive gauche que la Belle Juliette posera son décor quotidien dans des appartements loués à l’Abbaye- aux- bois, couvent des Bernardines…

Corinne Moncelli, propriétaire de l’actuel hôtel LA BELLE JULIETTE, a restitué l’univers de cette dernière avec une équipe de choc. La décoration et l’esprit des lieux nous baignent dans un romantisme inégalé où s’intègre harmonieusement un mobilier contemporain de facture scandinave. La «période de Juliette» a été minutieusement restituée, parsemée de livres anciens et de gravures d’origine dans cet ensemble de 45 chambres.

 

Bar de la Belle Juliette

 

escalier de la Belle Juliette

 

La Belle Juliette comprend un bâtiment côté rue du Cherche midi nous invitant à revivre «La Vie Parisienne», les autres chambres situées dan l’aile contemporaine côté jardin (surplombant le calme d’une congrégation lazariste) sont un hommage à «l’Abbaye- aux- bois », couvent parisien où Madame Récamier fit revivre son salon littéraire et mondain.

 

Suite  Vie Parisienne

 

détail décoration

 

Chambre Vie Parisienne

 

détail Chambre Abbaye au Bois

 

Chambre côté Abbaye-au-Bois

 

 

 

Ici le jaune moutarde, couleur favorite de Juliette, côtoie les planchers aux teintes de bois brûlé et l’emblème du cygne, oiseau fétiche de la belle, est omniprésent: photographies et papiers peints nous le rappellent…

 

Photographie décorative

 

Papier peint motifs cygne

 

On retrouve, côté jardin, dans des décors poudrés de vieux rose, l’amitié nouée avec Madame de Staël dans les chambres du 3 ème étage, des dessus de lit et des papiers peints signés HERMES, nous transportent dans un univers plus masculin dédié à Chateaubriand, le grand amour de Juliette. Le spa, au sous-sol, imaginé par la décoratrice Anne Gelbard (qui a mis sa touche sur l’ensemble de l’hôtel) nous donne le tempo d’une rêverie orientale sous les auspices des produits MARIA GALLAND.

 

spa

 

Gourmande invétérée, j’ai particulièrement aimé la carte snacking chic, élaborée pour le CLOS BELLE JULIETTE par la Chef cuisinière Flora Mikula: farandole de biscuits Cantuccini et panettone praliné toasté, le tout accompagné d’une coupe cuvée BELLE JULIETTE au sirop de fraise…

 

Délices de Flora Mikula

 

Il est urgent de faire ce voyage romantique qui m’inspire pour conclure quelques vers du «Voyage à Cythère» de Baudelaire:

«Île des doux secrets et des fêtes du cœur !
De l’antique Vénus le superbe fantôme
Au-dessus de tes mers plane comme un arôme
Et charge les esprits d’amour et de langueur…»

Hôtel & Spa La Belle Juliette

92 Rue du Cherche-Midi

Paris VI

www.labellejuliette.com

Buste de Madame Récamier

Toutes les chambres sont équipées d’Imac et d’un accès Wifi gratuit.

La gamme de Parfums «Juliette has a gun» est disponible sur place.

Rendez-vous sur Hellocoton !
[Total : 0    Moyenne : 0/5]



Mots clés: , ,

A propos de l'auteur

Katherine Hibbs

Je suis une passionnée de l'image et de l'écriture. Photographe depuis plus de 30 ans d'abord dans la mode puis très vite dans le reportage et le domaine des expositions artistiques, j'ai exploré l'univers du film documentaire et de l'écriture. Je fais du journalisme depuis 10 ans comme pigiste et ai décidé de créer mon blog il y a un peu plus d'un an. Mon crédo: l'échange, l'écoute et le partage sans oublier la pratique des langues étrangères.. Si vous êtes gourmand, curieux, mélomane, et passionné, alors suivez mon itinéraire au fil des lieux...

Laisser un commentaire