28
Nov,2016

Un Havre à redécouvrir

 

Il y a trois jours l’embarquement des véhicules du Rallye Dakar 2017 en partance pour l’Argentine nous ouvrait à nouveau la porte sur un Havre à redécouvrir…

À l’été 2017, la ville du Havre fêtera ses 500 ans enjambant les siècles, portée par un incroyable élan vital qui la mènera de la Révolution industrielle à l’essor des grands paquebots transatlantiques reliant le Havre à New York. L’histoire des lieux s’est inscrite dans l’oeuvre des peintres impressionnistes et a été le port d’attache de cinéastes tels que Juliet Berto, Lucas Belvaux ou encore Aki Kaurismäki .

 

un-havrearedecouvrir/aufildeslieux-fr-/vue-densemble©k-hibbs

Un phoenix renaît de ses cendres…

Suite à l’épisode dévastateur de la seconde guerre mondiale sur le Havre, l’empreinte novatrice de grands architectes redimensionnera de façon originale l’agglomération, désormais fantôme, en lui allouant 10 000 logements conçus par l’atelier d’Auguste Perret. On ne manquera pas de faire référence aux Immeubles Sans Affectation Individuelle jouxtant l’hôtel de ville également conçu par Auguste Perret.Cela vaudra en 2005, une reconnaissance à l’égard de cet architecte visionnaire en classant la ville du Havre au Patrimoine Mondial de l’Humanité.

Un appartement témoin qui rend hommage au béton

L’appartement où vécut Auguste Perret fait partie des quatre premiers îlots de la reconstruction qui prit place entre 1946 et 1950. Ce vaste ensemble de relogement des sinistrés a été un vrai laboratoire expérimental, testant les possibilités infinies du béton : invention de poutres béton reliant des piliers espacés de 6,24 mètres en façade ou encore utilisation de béton bouchardé pour des panneaux décoratifs. En pénétrant dans l’appartement témoin on est frappé par l’élan de modernité très épuré qui inspira l’architecte : les espaces modulés par des cloisons mobiles ont pris le pas sur les murs porteurs totalement absents.

 

unhavrearedecouvrir/aufildeslieux-fr/appartement temoin AugustePerret©k-hibbs

 

 

unhavrearedecouvrir/aufildeslieux-fr/bureau d'auguste Perret ©k-hibbs

La distribution du lieu pourra désormais être sans cesse réinventée par ses occupants. La fonctionnalité est omniprésente matérialisée notamment par un chauffage collectif à air pulsé et un ensoleillement optimal grâce à la double orientation de l’espace à vivre. Ici encore, le béton est à l’honneur sous la forme d’un pilier central aux parois hérissées d’une multitude de gravillons apparents.Les meubles épurés conçus spécialement pour la salle à vivre sont signés René Gabriel, décorateur de la période avant – guerre sans oublier le très joli mobilier en chêne blond dans la chambre d’enfants du designer Marcel Gascoin qui fut découvert au salon des arts ménagers de Paris dans les années 1950.

Le style fonctionnel et sobre, aux lignes nettes, règne désormais à l’époque de la reconstruction.La cuisine nous permet de découvrir la magie du nouvel électroménager et des objets du quotidien portés par la vague des Trente Glorieuses intronisant la femme moderne.

 unhavrearedecouvrir/aufildeslieux-fr/ entree appartement auguste Perret ©k-hibbs

L’église St Joseph:700 tonnes d’acier, 50 000 tonnes de béton

Auguste Perret, Maître du béton, s’est aussi attaché à l’architecture sacrée et à la reconstruction de l’église St Joseph du Havre qui sera dédiée à la mémoire des victimes des bombardements.

Haute de 107 mètres, l’église est coiffée d’une tour lanterne à la manière d’un phare.

 

un-havrearedecouvrir/aufildeslieux-fr/eglise-st-joseph©k-hibbs

La construction de l’édifice se fera sur le projet avorté d’Auguste Perret présenté en 1926 à l occasion d’un appel à concours pour la basilique Sainte Jeanne D’arc à Paris.

Il faudra 10 ans pour ériger cette incroyable réalisation. Perret mourra en 1954 et ne verra jamais l’église terminée. Ce sont les architectes Raymond Audigier et Jacques Poirrier qui mettront la touche finale à l’édifice jusqu’en 1961. Auguste Perret dira de l’édifice durant ses années de labeur : «  … Tout doit être vu, rien est à cacher dans cette organisation : les poteaux, les colonnes, les dalles, sont au bâtiment ce que le squelette est à l’animal et si la structure en béton armé n’est pas digne d’être apparente l’architecte a mal rempli sa mission… ».

 

 un-havrearedecouvrir/aufildeslieux-fr/eglise-st-joseph©k-hibbs

L ‘architecte visionnaire aura recours aux talents de coloriste du Maître verrier Marguerite Huré qui fera vibrer mille couleurs de la base au clocher de l’édifice. La couleur dominante s’impose orangée et dorée au sud, bleue au nord poudrée de rose et de vert tendre à l’est ou éclatante de rouge à l’ouest du bâtiment.

 

 

 un-havrearedecouvrir/aufildeslieux-fr/eglise-st-joseph©k-hibbs

 

Oscar Niemeyer , contributeur au rayonnement culturel du Havre

Dans l’axe de la rue de Paris (qui fut conçue à la manière de la rue de Rivoli à Paris par Auguste Perret) menant au front de mer sud du Havre s’érige un voile béton en forme de grand et de petit volcan.

Oscar Niemeyer finalisera la scène nationale en 1982. De ces courbes voluptueuses toutes de blanc vêtues, Niemeyer aura voulu faire : « une structure pour l’homme qui marche et qui voit des points de vue différents ».

 

un-havreadecouvrir/aufildeslieux-fr/le-volcan©ot-le-havre

En 2010 sous la houlette du studio Deshoulières et Jeanneau, d’importants travaux seront initiés dans le petit volcan en vue de l’aménagement d’une médiathèque gratuite pour tous publics.Heureux mariage entre parquets en châtaignier et béton brut , sans oublier les aplats de lumière douce générés par une verrière monumentale, ici l’invitation à la lecture séduit tous les publics.

 

 un-havreadecouvrir/aufildeslieux-fr/le-volcan©ot-le-havre

 

 

Voyage dans le temps au quartier St François

C’est sur le quai de l’île situé devant la maison de l’armateur que les marchandes vendaient leur poisson à la criée. Aujourd’hui le marché au poisson se compose de petites échoppes en bois où les pêcheurs havrais étalent leurs produits. Au début des années 1890, Paul- Michel Thibault , fontainier de la ville du Havre entreprit la construction de cette maison de notable sur 5 étages organisés autour d’un escalier en escargot et un puits de lumière.

Quand on pénètre dans la maison -musée une forte odeur de poisson nous transporte à l’époque où y vivait le riche négociant Martin- Pierre Foäche. Le mouvement de la mer est perceptible sous la dalle du rez- de- chaussée où se trouvaient les entrepôts de poisson.Un grand soupirail s’ouvrait sur les caves qui se remplissaient et se vidaient entre mer montante et descendante.

 

 

unhavrearedecouvrir/aufildeslieux-fr-/maison-delarmateur-puits-de-lumiere©k-hibbs

 

unhavrearedecouvrir/aufildeslieux-fr/-detail-bateau-maisondelarmateur©k-hibbs

Le cabinet de travail de l’armateur se trouvait au 2 ème étage.L’homme, déjà octogénaire, avait vraisemblablement une vitalité hors du commun pour monter et descendre constamment les 5 étages. Les appartements familiaux de «  Madame » et de «  Monsieur » sans oublier le salon de musique et la salle à manger comportent un décor raffiné avec des bois exotiques au sol. Un cabinet de maquettes est conservé au 5 ème étage et des expositions temporaires y sont organisées . C’est au dernier niveau de cette étonnante demeure que dormait le domestique de l’armateur.Du haut de son hôtel particulier Martin Pierre Fouache avait le loisir d’observer les grands voiliers en partance pour les îles.L’architecte Pierre- Adrien Pâris, à la demande du riche propriétaire, apporta une touche d’inspiration antique avec un goût prononcé pour l’Égypte et les médaillons de stuc dispersés dans les pièces à vivre.

Les éléments de décoration présentés dans cet hôtel particulier ont été acquis grâce à des achats réalisés par la ville du Havre ainsi que des prêts de collectionneurs pour des tableaux prestigieux de Fragonard, Roslin et Voiriot.

 

unhavrearedecouvrir/aufildeslieux-fr/interieur-salonmaison-de-larmateur©k-hibbs

Un décor de cinéma à chaque coin de rue

En se baladant dans ce même quartier St Francois, le flâneur découvrira des lieux pittoresques tels que le café Au Bon Coin de la rue où l’on vous servira du cidre à la pression aux travailleurs venus de Honfleur.

 unhavrearedecouvrir/aufildeslieux-fr/auboncoin©k-hibbs

Mais c’est aussi au Salon des Navigateurs , le café-musée du breton Daniel Lecompte , ancien coiffeur sur les paquebots transatlantiques, que l’on se perdra dans l’hétéroclite collection de maquettes de bateaux et de fers à friser dispersés dans deux boutiques qui se jouxtent.Daniel vous recevra en toute simplicité dans son uniforme marin de la Royale et ses yeux bleus rieurs qui ont scruté les océans à perte de vue. Son petit musée de la coiffure lui a été inspiré par sa fille, elle -même dans la profession.

 

unhavrearedecouvrir/aufildeslieux-fr/salondesnavigateurs©K.Hibbs

 

 

 unhavrearedecouvrir/aufildeslieux-fr/salondesnavigateurs/musee delacoiffure©K.Hibbs

 

Quai de la Saône et Bains des docks

Ma dernière découverte architecturale avant de reprendre le train pour Paris a été celle de la cité A’Docks, située quai de la Saône dans les quartier sud du Havre. Ici une centaine de logements étudiants, entièrement démontables ont été conçus dans des conteneurs par Albert et Charlotte Cattani. Tout a été prévu pour le confort de nos jeunes têtes pensantes : kitchenette, isolation phonique sans oublier un point info étudiant.

 

  unhavrearedecouvrir/aufildeslieux-fr/ Adocks©OT Le Havre

À quelques encablures , dans le même quartier, le bar de Marie Louise a suspendu le temps. Vrai décor de film avec sa façade tout en mosaïque bleue et rose brique, on aimerait bien que de futurs jeunes entrepreneurs rendent le lieu pérenne lui insufflant une seconde vie.

Les étudiants havrais sont gâtés par les multiples espaces de loisir dont ils disposent.

 

  unhavrearedecouvrir/aufildeslieux-fr/ Bar Marie Louise©K.Hibbs

 

 

Aux Bains des Docks ce sont les mosaïques de Jean Nouvel qui ornent les murs d’une alcôve intérieure toute en couleurs ou encore un bassin sportif extérieur et ses 8 couloirs d’eau chauffés et aux lignes hyper graphiques.

 

 

   unhavrearedecouvrir/aufildeslieux-fr/ bains des docks©K.Hibbs

 

 

    unhavrearedecouvrir/aufildeslieux-fr/ bains des docks©K.Hibbs

Découvrir les peintres du Havre au Musée d’Art Moderne André Malraux

Raoul Dufy a peint l’estacade et la plage du Havre sur les hauteurs du quartier chic de St Adresse surnommé le petit Nice Havrais créé par l’homme d’affaires George Dufayel, propriétaire du Palais des Nouveautés à Paris. De nombreux peintres, parmi lesquels on peut citer Claude Monet, aimaient venir trouver leur inspiration ici au «  bout du monde » avec une vue imprenable sur Trouville et Houlgate par temps clair.

 

 

    unhavrearedecouvrir/aufildeslieux-fr/  vue de St Adresse©K.Hibbs

 

 

 

  unhavrearedecouvrir/aufildeslieux-fr/  vue de St Adresse©K.Hibbs

 

Ces lieux ont été de vraies muses pour les artistes- peintres. Le Musée d’Art Moderne André Malraux leur a réservé une place de choix dans ses collections. On peut citer , entre autre, les études de lumière sur le pelage des vaches d’Eugène Boudin ou encore  Impression, soleil levant de Claude Monet qui fut présenté pour la première fois dans le studio parisien du photographe Nadar.

Le musée présentera cette œuvre au public dans le cadre des manifestations qui marqueront les 500 ans du Havre en 2017,

*****

Mes adresses :

Où dormir

Hôtel Vent d’Ouest

4 Rue de Caligny

76000 Le Havre

Tel 02 35 42 50 69

www.ventdouest.fr

 

  unhavrearedecouvrir/aufildeslieux-fr/  Hotel Ventdouest©K.Hibbs

*****

Se restaurer

Le Grignot

53 Rue Racine

76000 Le Havre

Tel 02 35 43 62 07

*****

Les Grands Bassins

Dans le quartier des anciens docks

23 Boulevard Amiral Mouchez

76600 Le Havre

Tel 02 35 55 55 10

www.lesgrandsbassins.fr

*****

Se détendre

Les Bains des Docks

Quai de la Réunion

76600 Le Havre

Tel : 02 32 79 29 55

*****

Dans le quartier St François 

Café Musée Le Salon des Navigateurs

& musée de la coiffure

1 Rue du petit croissant

76600 Le Havre

Tel 02 35 42 12 71

*****

La Maison de l’Armateur

3 Quai de l’île

76600 Le Havre

Tel : 02 35 24 51 00

Tarif plein:5 euros

*****

Visiter l’appartement témoin d’Auguste Perret

Maison du Patrimoine -Atelier Perret

181 Rue de Paris,76600 Le Havre

Tel : 02 35 22 31 22

*****

Le Volcan et la médiathèque du petit volcan

Espace Oscar Niemeyer -76600 Le Havre

Tel:02 35 19 10 20

www.levolcan.com

*****

L’église Saint Joseph

Bd François 1 er,76600 Le Havre

Tel : 02 32 74 51 71

www.lehavretourisme.com

*****

Office de Tourisme de l’agglomération Havraise

186 Bvd Clemenceau 76600 Le Havre

Tel 02 32 74 04

Remerciements à Eric Talbot et Seine Maritime Tourisme , Eric Baudet et l’Office de Tourisme du Havre ainsi que la conservation de la Maison de l’Armateur.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
[Total : 0    Moyenne : 0/5]



A propos de l'auteur

Katherine Hibbs

Je suis une passionnée de l'image et de l'écriture. Photographe depuis plus de 30 ans d'abord dans la mode puis très vite dans le reportage et le domaine des expositions artistiques, j'ai exploré l'univers du film documentaire et de l'écriture. Je fais du journalisme depuis 10 ans comme pigiste et ai décidé de créer mon blog il y a un peu plus d'un an. Mon crédo: l'échange, l'écoute et le partage sans oublier la pratique des langues étrangères.. Si vous êtes gourmand, curieux, mélomane, et passionné, alors suivez mon itinéraire au fil des lieux...

1 Commentaire

  1. Pierre 28 novembre 2016 at 8 h 35 min #
    les photos sont vraiment magnifiques, ça donne envie d'y aller !

Laisser un commentaire