Amérique du Nord,  Cinéma

THE LAST HILLBILLY

À l’occasion de la réouverture des salles de cinéma, on pourra découvrir dès lundi 30 Décembre, The Last Hillbilly, film documentaire indépendant réalisé par Diane Sara Bouzgarrou et Thomas Jenkoe. Cette narration âpre et sans complaisance relayée principalement par Brian Ritchie, le personnage principal, nous emmène au fin fond du Kentucky dans les Appalaches.

 

 

 

 

The Last Hillbilly/ aufildeslieux.fr / Affiche du film The Last Hillbilly
Affiche du film The Last Hillbilly

 

Le récit de Brian Ritchie

Transcendé par une photographie d’une incroyable beauté, le récit de Brian nous rappelle les étapes historiques importantes du Kentucky depuis le massacre des natifs par les colons jusqu’au déclin irréversible de l’industrie minière locale.

La voix métallique et monocorde du narrateur est accompagnée d’une bande sonore participant à l’atmosphère pesante voire oppressante d’un microcosme rural  s’effritant lentement. Chaque geste du quotidien, au milieu de cette désolation économique, est ritualisé, redonnant à la nature sa force vitale.  Les séquences alternent entre nombreux plans crépusculaires où se réunit le clan familial à la lueur d’un feu et les jeux d’enfants dans les eaux claires d’une rivière. La nature incarne ici un personnage à part entière, faisant écho à la vie simple de la famille Ritchie. Les gestes du quotidien tentent de maintenir un mode de vie digne mais appauvri par la désolation économique. L’ouverture du film se fait à travers une allégorie comparant la survie d’une biche à celle d’une population. Il est question de désertification, d’industries locales détruites par le progrès, filmés en longs travellings sur les routes du Kentucky de l’Est.

 

 

 

 

Les enfants du clan Ritchie

Brian évoque de façon froide et retenue les actes de désespoir d’amis et de proches, reportant son espoir sur ses enfants pour qui il vit “la peur au ventre”.
La dernière partie du film met en avant les enfants Ritchie mêlant candeur et réalité crue autour de ces gamins livrés à eux-mêmes. Le film nous livre une très belle scène d’enterrement de poisson par les enfants. Ceux-là même qui jurent et jouent avec un fusil à lunette…

 

 The Last Hillbilly/ aufildeslieux.fr / Fille rivière
Fille rivière

 

À propos des réalisateurs

Diane Sara Bouzgarrou et Thomas Jenkoe ont consacré 7 ans à la réalisation de ce documentaire, mettant entre les mains de Brian, le narrateur principal, un enregistreur numérique où il a livré ses pensées à la fois cyniques et poétiques. The Last Hillbilly, ce terme qui désigne les “ploucs” du monde rural, nous fait poser les pieds dans les monts Appalaches et tourner le dos à la vie normée des Etats-unis.

 

*****

Dans les salles le Lundi 30 Novembre 2020

The Last Hillbilly
Écrit et réalisé par Diane Sara Bouzgarrou & Thomas Jenkoe
Voix-off écrite et interprété par Brian Ritchie
Directeur de la photographie Thomas Jenkoe
Ingénieure du son Diane Sara Bouzgarrou
Montage Théophile Gay-Mazas
Musique Jay Gambit
Montage son & mixage Pierre Armand

Les Films de Force Majeure.

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.