Poulain

10
avril,2016

La belle histoire du chocolat Poulain

La belle histoire du chocolat Poulain a vu le jour avec Victor-Auguste Poulain, dixième enfant d’une famille de métayers très pauvres. Le jeune garçon, jusqu’à l’âge de 9 ans,  parcourait quotidiennement les 3 km qui le séparait du logis familial pour rejoindre son école.Dès l’âge de 23 ans, il deviendra commis dans l’ épicerie très prisée Au Mortier d’argent, rue Monsieur le Prince à Paris, où Balzac était client.   Le jeune commis se passionnera pour la fabrication du chocolat sous forme de boudin emballé dans du papier d’argent, faisant son apprentissage  en dehors de ses heures de travail, inspiré par sa délicieuse odeur. C’est la grande époque du chocolat chaud ,considéré alors comme étant une «  boisson hygiénique ». Victor – Auguste fait toutes sortes de petits métiers, même la claque dans un théâtre à Paris, économisant le moindre sou. Il réussira par la suite à ouvrir son épicerie à Blois dans l’ancienne maison de Robert Houdin, le fameux magicien. Poulain fabrique des chocolats de haute qualité, de vraies bouchées «  plaisir » liées à la gourmandise, dans sa boutique ,alors que ce produit est encore associé à un médicament vendu en pharmacie. Poulain sera très jalousé par la concurrence et se lance