27
Oct,2016

Planche(s) contact à Deauville

 

La 7ème édition du Festival de créations photographiques Planche(s) contact a été inaugurée le 20 Octobre dernier sous la houlette de son directeur artistique Philippe Normand en partenariat avec la Fondation Louis Roederer. Cette manifestation très originale perpétrée depuis 6 ans permet à divers artistes venus de France et d’ailleurs de poser leur regard sur la ville de Deauville sous la forme de résidences. Les candidats ont été hébergés et totalement pris en charge à la villa Namouna.

 

 

 Planche(s) Contact à Deauville/aufildeslieux.fr/Affiche du Festival

 

Cette initiative a permis au cours du temps de créer et de doter la ville de Deauville d’un fonds photographique comprenant à ce jour plus de 300 œuvres. Le musée des Franciscaines, qui verra le jour au printemps 2019, abritera, entre autre, ce fonds et proposera de nombreux rendez-vous culturels.

Deauville est historiquement associée à l’univers de la mode, c’est ici que Coco Chanel y créa sa boutique en 1913 et fut inspirée par les marinières des pêcheurs et le beige  » Deauville  » inspiré  par le sable mouillé de la plage. Dès les années 1970, le photographe suisse Peter Knapp investira les planches de la cité balnéaire pour y exécuter des clichés de mode pour Courrèges mais aussi des travaux personnels tels que sa série Bleus, entre l’Ecume et les Cieux.

 

 

  Planche(s) Contact à Deauville/aufildeslieux.fr/ Bleus , entre l'Ecume et les Cieux©Peter Knapp

 

Un parcours photographique à travers la ville

Le public pourra découvrir le Festival Planche(s) Contact en déambulant au fil de divers lieux d’exposition éparpillés dans la ville.

En plein air…

 

L’Hôtel Normandy investi par Patrick Tourneboeuf

La plage de Deauville s’est transformée en installation monumentale de containers bâchés sur lesquelles les photos en très grand format de Peter Knapp pourront être vues à distance depuis les planches.

 

   Planche(s) Contact à Deauville/aufildeslieux.fr/ Peter Knapp- série Bleus , entre l'Ecume et les Cieux© K.HIBBS

 

    Planche(s) Contact à Deauville/aufildeslieux.fr/  Peter Knapp -série Bleus , entre l'Ecume et les Cieux ©K.HIBBS

 

Le square François André situé devant l’hôtel Normandy présente 16 images faisant chacune 2 mètres 40 de large signées Patrick Tourneboeuf, co-fondateur du Collectif tendance floue. Le groupe Barrière a permis au photographe de rentrer en immersion totale au sein de l’hôtel Normandy durant ses travaux de réaménagement. Son regard d’auteur nous relate le quotidien de l’éponyme établissement se fixant sur les draps froissés d’une chambre aux murs tendus de toile de Jouy ou effleurant les halls feutrés du palace jusqu’aux murs des cuisines où s’alignent louches et écumoires. Son approche sensible de la mémoire des lieux nous transporte dans l’intime et l’envers du décor. On pourra découvrir l’ensemble de ses clichés de lieux dans l’ouvrage Monumental.

 

 

   Planche(s) Contact à Deauville/aufildeslieux.fr/  série  Chambres deluxe © P.Tourneboeuf

    Planche(s) Contact à Deauville/aufildeslieux.fr/  série  P.Tourneboeuf ©K.HIBBS

 

Les Travailleurs de la mer de Paolo Verzone

D’immenses tirages sur bâche présentent les portraits mis en scène des travailleurs de la mer à Deauville. Cette vision documentaire du photographe italien, membre de l’Agence VU constitue un état des lieux des métiers en lien avec la station balnéaire.

 

 

     Planche(s) Contact à Deauville/aufildeslieux.fr/  Les travailleurs de la mer © Paolo Verzone/Agence VU 2016

En intérieur…

L’Univers onirique de Maia Flore

J’avais déjà remarqué le travail de ce jeune talent, membre de l’Agence VU à la Grande Motte où elle avait été en résidence.

Ses images la mettent en scène dans une narration personnelle et poétique à la Chatonnière, ancienne bibliothèque associative de la ville dont le pastel des murs plâtrés met en valeur l’éclat des couleurs utilisées par la photographe. Maia, dont on voit rarement le visage joue à cache cache dans ses autoportraits dégageant une fraicheur très juvénile et inventive.

 

      Planche(s) Contact à Deauville/aufildeslieux.fr/  Série Maia Flore pour Planche(s) Contact / Agence Vu 2016 ©  K.HIBBS

 

       Planche(s) Contact à Deauville/aufildeslieux.fr/  Série Maia Flore pour Planche(s) Contact / Agence Vu 2016 ©  K.HIBBS

 

 

Famous mares et pensées métaphysiques de Laurence Leblanc au Point de Vue

Cette artiste plasticienne multimédia confirmée a été lauréate en 2000 de la villa Médicis Hors-les-murs avec une magnifique production photographique sur le Cambodge. Laurence Leblanc livre ici trois thèmes sur le monde équestre à travers une nouvelle exposition intitulée Famous mares.

        Planche(s) Contact à Deauville/aufildeslieux.fr/  Série  Famous Mares  © Laurence Leblanc 2016

 

        Planche(s) Contact à Deauville/aufildeslieux.fr/  Série  Famous Mares  © Laurence Leblanc 2016

 

Le magnétisme imperceptible entre cavalier et cheval presque invisible à l’oeil nu s’inscrit dans les astres et les cieux. Son approche du cheval s’est également appuyée sur un album de ventes de yerlings dans le Kentucky datant de 1927 découvert dans le fonds d’archives de la médiathèque de Deauville. L’artiste a scénographié des personnages anonymes du milieu équestre . Les tirages ont été fixés sur des volets successifs rappelant des boxes de chevaux. Le public aura une vision différente de cette œuvre selon l’angle de vue qu’il en aura. La deuxième partie de l’exposition est présentée sur des boîtes lumineuses où évolue un poulain suspendu dans l’air du temps, défiant les lois de la gravité au-dessus de la mer ….

 

 

Le concours étudiants

Le public pourra également apprécier la production artistique de 10 étudiants venus d’écoles européennes de photographie (Arles, Berlin, Bruxelles, Londres, Vevey) et accueillis également en résidence à Deauville durant 10 jours cet été. Douze membres du jury décerneront le prix de la Fondation Louis Roederer. Une dotation de 3000 euros sera également remise dans le cadre du Prix du Public mis en place il y a 2 ans.

 

        Planche(s) Contact à Deauville/aufildeslieux.fr/  © YuniaYin

         Planche(s) Contact à Deauville/aufildeslieux.fr/  ©  Vincent Marcq

 

 On notera également de nombreuses expositions du « OFF  »de Planche(s) contact constituées avec des œuvres de photographes locaux.

 

 

 

La 25 ème heure Mondaine en partenariat avec Réponses Photo

Photographes amateurs ou professionnels à vos appareils, la nuit du Samedi 29 Octobre au Dimanche 30 0ctobre de minuit à minuit où Deauville vous attend pour révéler ses faces cachées et secrètes au plus grand nombre ! Ce Dimanche 30 Octobre le jury présidé par Bettina Rheims délibèrera et attribuera 3 prix au Lauréats. Chaque prix sera accompagné de la remise d’une montre suisse Mondaine.

 

 

          Planche(s) Contact à Deauville/aufildeslieux.fr/ Baignade interdite ©   K.HIBBS

 

 

Des conférences et des stages pour les amoureux de la photographie en Novembre

Novembre est décidément le mois de la photo. Le 10 Novembre le journaliste et reporter d’images Jacques Revon présentera l’évolution du plus beau métier du monde de l’argentique au numérique, thème développé dans son dernier ouvrage: Une histoire de la photographie, de l’argentique au numérique paru aux éditions L’harmattan.

Du vendredi 11 au Dimanche 13 Novembre l’auteur animera des stages de photographie argentique.

*****

Festival de photographie Planche(s) Contact

14800 Deauville

Du 20 Octobre au 27 Novembre 2016

www.deauville.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !
[Total : 1    Moyenne : 1/5]
Planche(s) contact à DeauvilleEcris parKatherine HibbsMoyenne des votes1/5 - 1evaluations visiteur



A propos de l'auteur

Katherine Hibbs

Je suis une passionnée de l'image et de l'écriture. Photographe depuis plus de 30 ans d'abord dans la mode puis très vite dans le reportage et le domaine des expositions artistiques, j'ai exploré l'univers du film documentaire et de l'écriture. Je fais du journalisme depuis 10 ans comme pigiste et ai décidé de créer mon blog il y a un peu plus d'un an. Mon crédo: l'échange, l'écoute et le partage sans oublier la pratique des langues étrangères.. Si vous êtes gourmand, curieux, mélomane, et passionné, alors suivez mon itinéraire au fil des lieux...

Laisser un commentaire