Nuit Blanche

4
Oct,2015

Nunobashi, le voyage de la vie

La Nuit Blanche de samedi dernier a revêtu un caractère teinté de spiritualité avec une cérémonie de Nunobashi venue tout droit du Japon… Sur la passerelle Bichat, quai de Valmy, surplombant le canal St-Martin, on a pu assister à une cérémonie traditionnelle spécifique à la région de Toyama située sur la mer du Japon au nord de Tokyo. Le bouddhisme zen est largement développé au Japon et le Mont sacré Tate (un des plus hauts sommets avec le Mont Fuji et le Mont Haku) est le berceau du nunobashikanjoe, historiquement présent dans la culture locale de la préfecture de Toyama.     Le pic d’Oyama situé au sommet du Mont Tate, dans la région montagneuse de Tateyama, était considéré comme un lieu sacré de pèlerinage ayant pour but de sauver les âmes. L’accès n’était autorisé aux femmes qu’au moment de l’équinoxe d’automne, et était symbolisé par la traversée d’une passerelle, car elles n’avaient pas le droit de gravir la montagne sacrée pour accéder au Paradis. Le passage du pont permettait de puiser symboliquement dans la force de la montagne pour se purifier.     Le Nunobashi du Canal St Martin Un groupe d’une cinquantaine de jeunes femmes est arrivé hier soir à la