Escales,  France

Les lacs de Haute-Garonne

En attendant l’arrivée de l’hiver et de la saison de ski, pourquoi ne pas partir en randonnée pour découvrir les lacs de Haute-Garonne entourés par un bon nombre de sommets à 3000 mètres ? C’est au milieu du XIX è siècle qu’est apparue la notion de 3000 mètres avec la carte d’Etat major.

 

Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ Chaîne des Pyrénées© Loïc Bel
Chaîne des Pyrénées© Loïc Bel

 

À l’ouest de la ville thermale de Luchon on pourra randonner en direction du lac d’Oô et poursuivre, pour les plus sportifs, jusqu’aux lacs d’Espingo et du Portillon situés à la lisière de l’Espagne. Il faudra compter en moyenne 4h30 en partant du parking des Granges d’Astau pour atteindre le lac du Portillon avec une variante de dénivelé entre 392 et 610 mètres. La route permettant d’atteindre la base du lac d’Oô pourra vous réserver quelques surprises inattendues   comme la naissance des agneaux, fréquente en cette période de l’année !

 

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ Naissance automnale©K.HIBBS
Naissance automnale©K.HIBBS

 

 

Le Lac d’Oô, une perle dans un écrin de verdure

Le lac d’Oô est à 1500 mètres d’altitude, alors que la ville de Luchon est à 600 mètres.

C’est un lac naturel et glaciaire qui a été légèrement rehaussé en 1920 pour produire de l’électricité et alimenter la ligne de chemin de fer qui venait à Luchon. Cette ligne a connu un essor fantastique grâce aux thermes et à son accessibilité.

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ Lac d'Oô ©K.HIBBS
Lac d’Oô ©K.HIBBS

 

Tout au début les gens se rendaient à Luchon en calèche. En 1870 on y établit un bureau des guides, c’était le deuxième le plus important après celui de Bagnères de Bigorre. On y trouvait des guides de 1ère et de seconde classe. La 1ère catégorie permettait d’atteindre les plus hauts sommets alors que la seconde proposait de petites randonnées. Cette catégorie correspond, de nos jours, à la fonction de guide de moyenne montagne. On faisait appel à des porteurs et à des guides à cheval et pour atteindre les sommets des guides à pied prenaient le relais.

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ Vue sur les sommets autour du lac d'Oô©K.HIBBS
Vue sur les sommets autour du lac d’Oô©K.HIBBS

 

 

Le lac d’Oô ( son nom signifie “lac de montagne”, “seculejo” en espagnol) correspond à un premier plateau et se situe dans une cuvette creusée par les glaciers. On peut stationner son véhicule aux Granges d’Astau et poursuivre par une marche d’environ une heure trente sur un large chemin caillouteux. Du village d’Oô on arrive à voir les hauts sommets. On trouve dans le luchonnais une concentration de 18 sommets à 3000 mètres sur la chaîne des Pyrénées. La Tusse de Montarqué se distingue du haut de ses 2889 mètres au cœur d’un cirque de 3000 mètres. Il est recommandé de faire une étape en passant la nuit au refuge du portillon situé à 2500 mètres. À droite de la Tusse on aperçoit la barre des Spijeoles.

L’itinéraire jusqu’au lac d’Oô se faufile dans une belle hêtraie sapinière bordée de bouleaux. De nombreuses variétés de fleurs sont visibles tout au long de ce parcours: pavot des Pyrénées, chicorée, scabieuse sans oublier l’impressionnant champignon coulemelle !

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ Hêtraie autour du lac d'Oô©K.HIBBS
Hêtraie autour du lac d’Oô©K.HIBBS

 

 

 

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ Pavot des Pyrénées©K.HIBBS
Pavot des Pyrénées©K.HIBBS

 

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ Fleur de chicorée©K.HIBBS
Fleur de chicorée©K.HIBBS

 

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ coulemelle ©K.HIBBS
coulemelle ©K.HIBBS

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ Neste©K.HIBBS
Neste©K.HIBBS

 

En arrivant sur les berges du lac on profitera d’une magnifique vue sur la grande cascade d’Oô déferlant sur la rive opposée du lac. En amont de la cascade se situent les sommets de Quayrat et du Petit Quayrat qui constituent les premiers sommets à 3000 mètres d’altitude. Un petit refuge en bordure du lac vous incitera à faire une halte pour déguster une bonne grillade. En redescendant vers les Granges d’Asleau, vous croiserez certainement quelques chasseurs isolés venant bivouaquer la nuit pour chasser l’izard. Aufildeslieux vous recommande de faire cette jolie balade avec Patrick du bureau des guides de Luchon, un vrai puits de sciences et un amoureux de la nature !

 

 

Le lac de la Thésauque

Comptez deux heures de route en direction de Montréjeau et de St Gaudens pour atteindre le lac de la Thésauque en pays Lauragais. Ce lac, situé entre Nailloux et Montgeard, propose  également, hors saison estivale, une course d’orientation, du geocaching  ainsi que de nombreux itinéraires pédestres (dont le parcours d’interprétation de la nature le Sentier de l’Agasse)  le long d’un chemin de berges de 5,6 kilomètres. En cette période automnale, vous pourrez regarder inlassablement ce plan d’eau de 33 hectares et ses nuées de canards loin de la foule estivale de l’été.

 

 

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ Lac de la Thésauque©K.HIBBS
Lac de la Thésauque©K.HIBBS

 

 

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/Lac de la Thésauque©K.HIBBS
Lac de la Thésauque©K.HIBBS

 

 

Pousser une pointe à Montgeard, au pays du pastel

Les bastides furent des villages créés au XIIIe siècle pour repeupler des territoires qui avaient été affectés par les ravages des croisés à l’égard des hérétiques cathares. On en dénombre pas loin de 350 dans le Sud-Ouest. Montgeard  constitue une de ces nombreuses bastides et devint un pôle économique important pour la culture du pastel. Cette plante tinctoriale a été très cultivée à la Renaissance dans le Lauragais. Le bleu de pastel était une couleur réservée à l’élite sociale. Aujourd’hui les graines de cette plante  servent à la confection de crèmes cosmétiques.

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ Montgeard©K.HIBBS
Montgeard©K.HIBBS

 

La bastide de Montgeard fut fondée en 1317. Pour inciter la population à s’y installer  chacun recevait un lot pour y bâtir sa maison et cultiver son potager.On peut encore visiter l’église Notre Dame de l’Assomption, très représentative de l’architecture gothique méridionale, l’ancien couvent ainsi que l’hôtel particulier dit ” le château”.

Faire une halte au petit port de Gardouch

Ce charmant petit port éclusier est situé le long de l’axe du canal du midi qui servit longtemps au transport de marchandises et de voyageurs avec sa célèbre barque de poste entre Toulouse et Agde. Le Lauragais étant une région de production céréalière, Gardouch a été une halte importante et demeure un joli port de plaisance de nos jours. Vous n’y trouverez qu’un seul café, l’ Estanquet,  pour vous y restaurer.

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ Gardouch©K.HIBBS
Gardouch©K.HIBBS

 

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ Gardouch©K.HIBBS
Gardouch©K.HIBBS

 

Le lac de l’Orme Blanc

Tout près de Caraman, ce plan d’eau de 5 hectares est très affectionné des pêcheurs, on peut également s’y promener sur un chemin aménagé de 1,5 kilomètres. De là on se dirigera plus à l’est du Lauragais vers Revel et le lac de St Ferréol sans qui le canal du Midi n’existerait pas aujourd’hui!

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ Lac de l'Orme Blanc©K.HIBBS
Lac de l’Orme Blanc©K.HIBBS

 

 Le Lac de Saint-Ferréol

En plus de son extrême beauté, ce lac fait fonction de réservoir pour le canal du Midi. L’eau de la Montagne Noire captée par ce réservoir conçu au XVII e siècle par Pierre-Paul Riquet alimente la Rigole de la plaine puis le canal. Le lac de Saint Ferréol sera classé ” grand barrage” en 1970 avec une obligation d’inspection décennale de ses ouvrages hydrauliques.

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ Lac de St Ferréol©K.HIBBS
Lac de St Ferréol©K.HIBBS

 

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ Lac de St Ferréol©K.HIBBS
Lac de St Ferréol©K.HIBBS

 

La visite du Musée & Jardins du canal du Midi ( appelé désormais Le réservoir) s’impose. Cet  espace retrace l’histoire de la construction du canal et de son système d’alimentation en Montagne Noire. Le défi de Pierre-Paul Riquet consistera à alimenter le canal du Midi l’été en constituant une réserve d’eau. À l’époque St Ferréol est une vaste plaine agricole irriguée par la rivière Laudot. Longue de 70 mètres, la galerie des robinets donne accès aux trois robinets en bronze de 1829 permettant de contrôler l’envoi d’eau au canal.

 

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ St Ferréol - Galerie des Robinets ©DR
St Ferréol – Galerie des Robinets ©DR

 

Revel, une des nombreuses bastides du Sud-Ouest 

Revel sera la dernière étape de Aufildeslieux en Haute-Garonne. Cette ancienne bastide est célèbre pour son marché et sa halle. Elle date du Moyen-Âge et répondait, comme chaque bastide du Sud-Ouest, à une charte de fondation établie par le Roi.Ici ce fut Philippe VI de Valois qui établit les 89 articles de la charte.

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ Vue sur Revel©K.HIBBS
Vue sur Revel©K.HIBBS

 

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ La halle de Revel©K.HIBBS
La halle de Revel©K.HIBBS

 

 

 

Il fallait se protéger des brigands qui venaient de la vallée de Durfort et c’est pourquoi, à l’ origine, l’église fut construite au centre de la place de Revel, entourée des maisons des villageois. En 1342, la halle fut édifiée avec son marché, soutenue par 79 piliers. Le marché de Revel reste un des 100 plus beaux de France.

 

 

 

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ Arcades de Revel©K.HIBBS
Arcades de Revel©K.HIBBS

 

Revel, historiquement, a toujours été un pôle économique très important notamment en production céréalière( la société Gerblé fut créée en 1973). C’est aussi à Revel que fut implanté GET 27  grâce à un apothicaire qui recueillait de la menthe dans la Montagne Noire. Il s’associa avec les frères Get en fondant cinq distilleries à Revel. De nos jours, la halle sert de musée municipal et d’office du tourisme. En 1987  Get 27 fut racheté par Baccardi.

 

L’art du bois 

Un très intéressant musée du bois illustre notamment les travaux des élèves du lycée du bois de Revel.On peut également y voir une remarquable section dédiée à l’art de la marqueterie.

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ Musée du bois de Revel©K.HIBBS
Musée du bois de Revel©K.HIBBS

 

 

 Les lacs de Haute-Garonne/aufildeslieux.fr/ Marqueterie-Musée du bois de Revel©K.HIBBS
Marqueterie-Musée du bois de Revel©K.HIBBS

 

L’atelier Monoury est une entreprise ancienne crée à Revel en 1888 par l’ébéniste Versaillais du Roi, Alexandre Monoury. C’est grâce à lui et à la formation qu’il dispensa à de nombreux ébénistes que  la ville obtint son statut de Cité du meuble.  

 

*****

Renseignements pratiques

Office de Tourisme de Haute Garonne 
www.hautegaronnetourisme.com

Se loger au départ de Toulouse:

Hôtel Albert 1 er
8 Rue Rivals-Toulouse
www.hotel-albert 1.com

Office de Tourisme de Luchon
www.luchon.com

Bureau des guides de Luchon
www. bureau-guides-luchon.com

Se loger à Luchon:

Hôtel d’Aquitaine
23 Rue des Quinconces-Luchon
www.hoteldaquitaine.fr

Office de Tourisme Pays du Pastel à Nailloux
https://www.auxsourcesducanaldumidi.com
www.lauragais-tourisme.fr

Office de Tourisme de Revel Aux Sources du Canal du Midi
Tel 05 34 66 67 68

Se loger à Revel:

Hôtel de la Commanderie
7 Rue du Tour
Tel 05 34 66 11 24

Rendez-vous sur Hellocoton !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.