12
Nov,2017

Le Festival Planche(s) Contact de Deauville

La 8 ème édition du Festival Planche(s) Contact de Deauville, en partenariat avec la Fondation Louis Roederer, est mise à l’honneur jusqu’au 26 Novembre prochain. Celle-ci entretient depuis longtemps un lien étroit avec le cinéma et la photographie, elle a notamment été le décor du film de Jean-Pierre Melville Bob le Flambeur et plus récemment Numéro Une de Tonie Marshall. De nombreuses photographies de mode y ont été réalisées par Jacques-Henri Lartigue ou encore les frères Seeberger qui travaillaient pour de grandes maisons de couture telles que Jean Poiret et Chanel à la Belle Époque.

Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/Fièvres éphémères©Julien Malabry

Fièvres éphémères©Julien Malabry

Plus tard suivit la génération plus insolente et désinvolte associée aux noms de Jean-Loup Sieff ou de Guy Bourdin. Aujourd’hui les maîtres confirmés de la photographie contemporaine sont talonnés de près par une jeune génération montante qui explore d’un œil neuf la cité balnéaire grâce à un véritable tremplin mis à leur disposition par la municipalité.

 

Le Festival Planche(s) Contact est le seul événement fonctionnant uniquement par l’intermédiaire de commandes publiques.Les photographes viennent en résidence à Deauville et font un travail sur le territoire et à l’issue des expositions, les œuvres commandées rentrent dans le fonds photographique de la ville.

Le Festival IN

Dans le cadre du Festival IN , les «  anciens » ont été mis à l’honneur sur la plage de Deauville pour cette édition 2017 : une installation monumentale de 22 photos de mode de Peter Lindbergh toujours fasciné par les multiples changements de tonalités de la lumière du bord de plage. À cette occasion Peter Lindbergh est venu faire une conférence de presse organisée par Philippe Normand, directeur artistique de l’exposition.

Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/ expo monumentale de Peter Lindbergh©K.Hibbs

Oeuvres monumentales de Peter Lindbergh à Deauville©K.Hibbs

C’est ici même que le maître photographe a révélé Naomi Campbell en 1988 dans Vogue Italie pour une prise de vue sous les traits de Joséphine Baker en plein mois de Février sous une pluie glaciale : «  Le froid donnait une nouvelle énergie au mannequin, il fallait travailler vite et efficacement… ». Il confie que les productions de mode aujourd’hui ont perdu de leur flexibilité avec des équipes d’une cinquantaine de personnes et regrette la spontanéité des années 80.Pour cette nouvelle édition de Planche(s) Contact le photographe a choisi 20 photos dans l’ensemble de son travail photographique portant sur des silhouettes en pied réalisées à Deauville et sur la côte normande et a accepté pour la première fois  d’exposer ses œuvres en plein air.

 

 

Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/ expo monumentale de Peter Lindbergh/ Naomi Campbell©K.Hibbs

Naomi Campbell par Peter Lindbergh©K.Hibbs

 Le public pourra également (re) découvrir les clichés déclinés dans La Dolce Vita par Claude Nori exposés sur la promenade Lucien Barrière sans oublier le photographe autodidacte Vasantha Yogananthan  dont le travail de documentariste a été plusieurs fois récompensé entre autres par le Magnum Photos Award.

 

 

Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/ Dolce Vita de Claude Nori©K.Hibbs

Dolce Vita de Claude Nori©K.Hibbs

 

 

Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/ série Mériphérie de Vasantha Yogananthan©K.Hibbs

Série Mériphérie de Vasantha Yogananthan ©K.Hibbs

Françoise Huguier , dont les photos sont accrochées à l’espace Le Point de Vue, s’est concentrée , quant à elle, sur la vie au quotidien de la ville, explorant les intérieurs des familles modestes du quartier du coteau et de l’immeuble des tulipes.. Son approche sensible et très humaniste a su toucher l’intime profond de ses rencontres et se traduit par une construction très cinématographiques dans ses cadrages et des tons doux pastels. La photographe navigue entre visages, postures et objets « fétiches » de ses sujets dont elle a su mettre en lumière les rêves d’enfants et les icônes secrètes .  Françoise Huguier est représentée par la galerie Polka et réalisera prochainement un documentaire, suite logique de cette exposition.

 

Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/ Série C'est pas logique mais c'est normal ©Françoise Huguier ©K.Hibbs

Série C’est pas logique mais c’est normal ©Françoise Huguier pour Planche(s) Contact

 

Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/ Deauville logements sociaux Nadia DEBERT©Françoise Huguier ©Françoise Huguier ©K.Hibbs

Deauville logements sociaux Nadia DEBERT©Françoise Huguier

 

Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/ Emilie ITCHIR logements sociaux Deauville©Françoise Huguier pour Planche(s) Contact ©Françoise Huguier ©Françoise Huguier ©K.Hibbs

Emilie ITCHIR logements sociaux Deauville©Françoise Huguier pour Planche(s) Contact

Le Tremplin Jeunes Talents

Ce prix du public est mis en place pour la troisième année consécutive et comporte une dotation de 2000 euros.L’année dernière c’est Lynda Laird  qui a été lauréate du Prix de la Fondation Louis Roederer, elle présente durant cette 8 ème édition une thématique documentaire sur les traces laissées par la seconde guerre mondiale dans la ville.

Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/ Dans le noir©Lynda Laird pour Planche(s) Contact

Dans le noir©Lynda Laird pour Planche(s) Contact

 Par ailleurs cinq jeunes photographes  sont entrés en lice cette année  en étant accueillis en résidence de création pendant 3 semaines entre Mai et Juin dernier à la villa Namouna. Ce nom fait référence au magnifique ballet Namouna du compositeur Edouard Lalo commandé par l’Opéra de Paris dont l’héroïne était la fiancée du soleil, quel plus beau symbole pour auréoler de succès ces jeunes talents photographiques mis en lumière ? Pour cette édition la ville a fait un appel à concours à tous les jeunes photographes sans obligation de pratique experte de ce medium.Les photographes participants étaient Betty Bogaert, Julien Malabry, Nyima Marin,Yoann Olawinski et Felicia Simion.

 

 Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/ Not from here©Felicia Simion pour Planche(s) Contact

Not from here©Felicia Simion pour Planche(s) Contact

Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/ Not from here©Felicia Simion pour Planche(s) Contact

Not from here©Felicia Simion pour Planche(s) Contact(2)

Cette dernière a été nommée lauréate du concours par le jury de cette 8 ème edition. De nationalité roumaine, la jeune femme de 23 ans vient de Bucarest où en 2016 elle a été diplômée de l’école d’art et poursuit maintenant un master en anthropologie et ethnographie en recherche visuelle.

Felicia  souhaite se spécialiser en anthropologie visuelle. Au début de sa résidence à Deauville en Juin dernier , elle pensait réaliser un reportage de rue mais à l’occasion d’une promenade en bord de mer, elle s’est remémoré les tableaux de Magritte et leur ambiance surréaliste. «  J’ai été convaincue à ce moment là qu’il fallait que je fasse des autoportraits costumée. Je voulais une tenue qui me cache complètement et me mette en scène devant les gens pour évaluer leurs réactions. Je pouvais les voir sans être vue. Certains souriaient, d’autres faisaient des commentaires et dans les endroits bondés on ne me voyait plus, je n’ avais plus d’identité. Je suis venue ici comme photographe mais aussi comme touriste.C’est je crois la vision globale que l’on a des étrangers : une absence d’identité !

 

Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/ Self portrait©Felicia Simion

Self Portrait©Felicia Simion

 Mon mari était chargé de déclencher l’appareil photo pour moi mais dans la vie il est enseignant.Je faisais mes cadrages avec lui , je n ‘aurai jamais voulu expérimenter celà avec quelqu’un d’ autre…J’ai travaillé sur mon master en photographie dans le village natal de ma mère où je photographiais les gens du village en extérieur devant un vieux tapis oriental tendu à la verticale pour recréer l’ambiance des studios de photographie d’antan ! »

Agnès B Directrice artistique associée de l’édition 2017

La créatrice de mode et galeriste qui présente sa collection parmanente d’art contemporain à la galerie du jour agnès B mais aussi à Tokyo , revient à Deauville cette année pour y remplir une double fonction: y présenter son travail photographique personnel à la Chatonnière mais également parrainer deux photographes à l’espace Le Point de Vue.

 

Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/ Sans titre ©Agnès Troublé dite Agnès B.

Sans titre ©Agnès Troublé dite Agnès B.

Emma Charrin mélange fiction et réalité dans sa vision de Deauville avec son exposition There is a light that never goes out, tandis que Céline Villegas ,diplômée de Sciences politiques et photographe autodidacte travaille sur des portraits en lien avec l’univers balnéaire de Deauville avec Il nous faut revenir.

Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/ Il nous faut revenir ©Céline Villegas, pour Planche(s) Contact 2017, Deauville

Il nous faut revenir ©Céline Villegas, pour Planche(s) Contact 2017, Deauville

 

La 25 ème heure : une place de choix pour la photographie amateur

Durant le dernier weekend d’Octobre des photographes amateurs de tous âges participent à la  25 ème heure virtuelle matérialisée durant cette récente édition par 187 participants où 174 photos ont été récupérées et exposées à la salle des fêtes de Deauville. Ce sont les montres Mondaine qui ont été partenaires avec la Pacific Asia Travel Association de cet événement en offrant des montres, une horloge de la marque suisse sans oublier un billet aller-retour pour 2 personnes à Shangaï ou Pékin au gagnant du concours amateur.Alain Genestar de la galerie Polka ,Philippe Augier, maire de Deauville et Marin Karmitz , invité d’honneur ont fait partie du jury présidé par Bettina Rheims.

Cette édition riche et diversifiée vaut le détour, là où le ciel et la mer brouillent en hiver l’horizon de la plage éponyme d’un homme et une femme .

*****

Informations pratiques

Festival Planche(s) Contact

Du 21 Octobre au 26 Novembre 2017

14800 Deauville .

www.deauville.fr/le-festival-planches-contact

 

Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/ Affiche Festival de la photographie#8

Affiche Festival de la photographie#8

 

*****

Les différents lieux d’exposition :

Le Point de Vue

( angle Boulevard de la mer et rue Tristan Bernard)

Expositions de Françoise Huguier,Céline Villégas &Emma Charrin,

Lynda Laird ,Lauréate 2016 du Prix Fondation Louis Roederer.

*****

Promenade Lucien Barrière

(accès par le Boulevard Cornuché)

Doce Vita exposition de Claude Nori

*****

Petit bassin du front de mer

( à droite de la place Claude Lelouch)

Exposition de Vasantha Yogananthan

*****

Sur la plage de Deauville

( en face de la place Claude Lelouch)

Installation monumentale Peter Lindbergh

*****

Salle des fêtes de Deauville

130 Avenue de la République

Tremplin Jeunes Talents: Betty Bogaert,Julien Malabry,Nyima Marin,Yoann Olawinski et Felicia Simion.

 

 

Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/ Tremplin Jeunes Talents©K.Hibbs

Tremplin Jeunes Talents©K.Hibbs

 

Les sites des photographes de Tremplin Jeunes Talents:

www.bettybogaert.com

www.julienmalabry.com

www.nyimarin.com

www.olawinski.com

www.feliciasimionphotography.com

 

*****

Villa Roxelanne

1 Rue Edmond Blanc

Exposition Anna Vivante par Tina Dassault

*****

La Chatonnière

69 Rue Victor Hugo

Exposition Agnès B

******

Dormir à la Villa Namouna

Angle Boulevard de la mer et de la rue Tristan Bernard

Privatisation possible de la villa et de ses 10 chambres

Renseignements à la Mairie de Deauville

Tel 02 31 14 09 30

Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/ Villa Namani©K.Hibbs

 

Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/ Villa Namani©K.Hibbs

 

*****

Se restaurer dans un cadre d’exception

Les Manoirs de Tourgéville -Groupe Floirat

Retaurant panoramique le 1899

www.lesmanoirstourgeville.com

Tel 02 14 31 48 68

Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/ Menu du restaurant 1899 ©K.Hibbs

 

 

 

*****

Tous mes remerciements à la Mairie et à l’Office de tourisme de Deauville,  ainsi qu’à Florence Limousin-Rosenfeld.

 

Festival Planche(s) Contact de Deauville/aufildeslieux.fr/ La Poste de Deauville ©K.Hibbs

La Poste de Deauville©K.Hibbs

 

 


 

 

 

 

 

 

  

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
[Total : 0    Moyenne : 0/5]



A propos de l'auteur

Katherine Hibbs

Je suis une passionnée de l'image et de l'écriture. Photographe depuis plus de 30 ans d'abord dans la mode puis très vite dans le reportage et le domaine des expositions artistiques, j'ai exploré l'univers du film documentaire et de l'écriture. Je fais du journalisme depuis 10 ans comme pigiste et ai décidé de créer mon blog il y a un peu plus d'un an. Mon crédo: l'échange, l'écoute et le partage sans oublier la pratique des langues étrangères.. Si vous êtes gourmand, curieux, mélomane, et passionné, alors suivez mon itinéraire au fil des lieux...

Laisser un commentaire