La Romieu

17
Août,2016

Le bonheur est dans le Gers

Non loin des départements du Lot et Garonne et du Tarn, j’ai pu découvrir en l’espace de trois journées intenses, que le bonheur est dans le Gers !   Ici l’esprit autant que le palais se nourrissent de merveilles séculaires et…culinaires. Le Pays de l’Armagnac a tant de richesses à offrir sans oublier de nombreuses anecdotes et légendes. Situé dans l’axe de pèlerinage de St-Jacques de Compostelle, un florilège de sites historiques est éparpillé sur ce territoire. Les bâtisseurs du Moyen Âge ont su tirer profit des gisements de calcaire faussilique de la région et utilisèrent la pierre pour ériger la collégiale de La Romieu où résidaient de nombreux seigneurs. On appelait les Roméviens, l’ensemble des pèlerins de Rome.     La collégiale de La Romieu Le village datant du XIème siècle, fondé par deux moines-pèlerins, est construit autour de la collégiale et de l’église est une sauveté (alors qu’une bastide est un plan d’agglomération organisé autour d’un marché central).     Une grande famille gasconne s’installa au village, les Aux de Lescout donnant naissance à 3 fils dont le jeune Arnaud qui fit ses études universitaires à Bologne pour choisir une carrière ecclésiastique. Grâce à son cousin Bertrand de Goth qui