Escales,  Événements,  France

La Maison des Musiciens de Reims

Dans le prolongement d’une rue aux pavés multicolores, la Maison des Musiciens de Reims a révélé sa façade restaurée le 21Juillet dernier pour le plus grand plaisir des Rémois. Située au numéro 24 de la rue de Tambour, au sein du centre historique de la ville, cette remarquable restitution estimée à 1.2 M€ a été assurée par l’Association Renaissance de la Maison des Musiciens de Reims(présidée par Jacques Douadi) en partenariat, entre autres, avec la Fondation Taittinger, Versailles foundation NY (présidée par Barbara de Portago), la région Grand Est et la Hawesko Holding Hambourg.

 

La Maison des Musiciens de Reims/aufildeslieux.fr/Maison des Musiciens, rue de Tambour, Reims
Maison des Musiciens, rue de Tambour, Reims

 

 

Les origines médiévales de la Maison des Musiciens

Cet édifice qui aurait appartenu à un riche patricien constitue une des plus belles façades de statuaires du XII ème siècle. Selon Viollet-Le-Duc, la Maison des Musiciens aurait été bâtie de 1240 à 1250. Durant cette période, Reims connut une vie économique extrêmement florissante. Devenue un centre important dans le négoce de textiles entre les XI ème et XIII ème siècles, les drapiers y fournissaient notamment les bourgeois et les ecclésiastiques. Ce sont majoritairement les seigneurs ecclésiastiques qui constituaient l’élite de Reims, la bourgeoisie ne représentant pas plus de 10% de la population de l’époque.

Grâce aux nombreuses foires en Champagne, le négoce du textile y sera favorisé à l’échelle internationale. Le statut social s’apparente à la pierre et aux belles demeures et plus particulièrement à la beauté de leur façade. Au Moyen-Âge, la rue de Tambour menait directement à la place des marchés au blé et aux draps. Elle constituait un axe névralgique pour le commerce.

 

 

 La Maison des Musiciens de Reims/aufildeslieux.fr/ La Maison des Musiciens, gravure d'après un dessin d'A.Varin 1838,BM Reims
La Maison des Musiciens, gravure d’après un dessin d’A.Varin 1838,BM Reims

 

À ce jour, les historiens n’ont toujours pas pu identifier exactement le propriétaire de la Maison des Musiciens édifiée au XIII ème siècle. Par contre elle a très vraisemblablement appartenu à une famille de la bourgeoisie d’affaires sensible aux arts. L’interêt pour l’art au Moyen-Âge se devait d’être lié au religieux, toutes ses autres formes étant considérées comme profanes. La façade témoigne incontestablement du goût pour la musique de son propriétaire.

Quatre musiciens et un auditeur sur la façade

La restauration de ce joyau patrimonial relève d’efforts considérables ainsi que d’un savoir-faire d’exception. Ces statuaires sont composées d’un joueur de flûte et tambourin, d’un personnage avec une harpe et une vièle, d’un autre avec une chevrette ainsi que d’un auditeur tenant un faucon sur son poing gauche. On retrouve une représentation de ces musiciens sur la façade orientale de Notre – Dame de Reims. Il est assez probable que le commanditaire de la Maison des Musiciens ait fait appel à des sculpteurs travaillant sur le chantier de la cathédrale toute proche.

 

 

La Maison des Musiciens de Reims/aufildeslieux.fr/Maison des Musiciens, rue de Tambour, Reims, le joueur de flûte et de tambourin
Maison des Musiciens, rue de Tambour, Reims, le joueur de flûte et de tambourin

 

La Maison des Musiciens de Reims/aufildeslieux.fr/ Maison des Musiciens, rue de Tambour, Reims, le joueur de chevrette
Maison des Musiciens, rue de Tambour, Reims, le joueur de chevrette

 

Un patrimoine menacé mais bien défendu

Au Moyen-Âge on appliquait le principe de précaution pour ” baliser” les déplacements royaux. C’est ainsi que pour son couronnement, Charles X emprunta la rue de Tambour pour se rendre à l’hôtel de ville de Reims. Le faucon tenu au poing du personnage de l’auditeur, amateur de chasse et de musique, fut enlevé laissant une main coupée à la statue. Il n’était pas question que l’ornement ne chute sur le cortège royal.

 

 

La Maison des Musiciens de Reims/aufildeslieux.fr/ Maison des Musiciens, rue de Tambour, Reims, l'auditeur
Maison des Musiciens, rue de Tambour, Reims, l’auditeur

 

En 1917 les bombardements successifs et répétés concentrés sur le centre historique encouragèrent les élus à déplacer en hâte les 5 statues  à Paris au Musée de la sculpture comparée. Les sculptures sont aujourd’hui conservées au Musée Saint-Rémi de Reims. Les tailleurs de pierre des Ateliers Tollis ont restitué ces  figures médiévales en façade grâce à une ré-interprétation des originaux. Ce souhait ardent de restauration à l’identique avait été formulé par Jean Taittinger, maire de Reims de 1959 à 1977. Pierre-Emmanuel Taittinger, le fils de Jean, sera à l’initiative de la reconstitution de la façade en accord avec l’architecte des Bâtiments de France. Il faut savoir que l’emplacement, totalement rasé par les bombardements, avait été racheté à la ville par la famille Taittinger, déjà propriétaire de la demeure mitoyenne des Comtes de Champagne.

*****

Maison des Musiciens de Reims
24 Rue de Tambour
51100 REIMS

Rendez-vous sur Hellocoton !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.