La Grande Motte

12
Nov,2014

Le temple du Soleil s’installe à la Villa Savoye…

C’est à la Villa Savoye à Poissy, emblème incontournable de l’architecte Le Corbusier, que l’on peut découvrir jusqu’au 14 Décembre prochain l’exposition de la photographe italienne, Patrizia Mussa. Son travail préfigure la ville de La Grande Motte comme étant un des hauts lieux de l’architecture contemporaine dont Jean Balladur, fervent admirateur d’Oscar Niemeyer, avait été le visionnaire dans les années 60. La Cité du Soleil, inspirée des pyramides aztèques du Mexique venait de réapparaître, entrelacée de passages piétonniers, de passerelles, de mobilier urbain moulé dans le béton au milieu d’une profusion de verdure. De drôles de lampadaires, surnommés « chapeaux de fées » par Jean Balladur ponctuent la place de la Mairie.       La photographe Patrizia Mussa a su capter les formes essentielles d’une architecture au blanc éclatant et aux courbes épurées. La vie minérale a repris ses quartiers dans une ville innovante qui fut parfois décriée pour l’insolence de ses formes. Cette exposition a été réalisée en partenariat avec les Monuments Historiques et le soutien de l’Office de Tourisme de la Grande Motte.              Un Festival d’architectures Vives en 2015 Cette manifestation née en 2013 à Montpellier, annonce pour 2015 une exposition, «Cartes Blanches», dédiée à l’architecture éphémère qui s’installera sur divers sites