10
Avr,2016

La belle histoire du chocolat Poulain

La belle histoire du chocolat Poulain a vu le jour avec Victor-Auguste Poulain, dixième enfant d’une famille de métayers très pauvres. Le jeune garçon, jusqu’à l’âge de 9 ans,  parcourait quotidiennement les 3 km qui le séparait du logis familial pour rejoindre son école.Dès l’âge de 23 ans, il deviendra commis dans l’ épicerie très prisée Au Mortier d’argent, rue Monsieur le Prince à Paris, où Balzac était client.

 

La belle histoire du chocolat Poulain: affiche publicitaire: aufildeslieux.fr

Le jeune commis se passionnera pour la fabrication du chocolat sous forme de boudin emballé dans du papier d’argent, faisant son apprentissage  en dehors de ses heures de travail, inspiré par sa délicieuse odeur. C’est la grande époque du chocolat chaud ,considéré alors comme étant une «  boisson hygiénique ». Victor – Auguste fait toutes sortes de petits métiers, même la claque dans un théâtre à Paris, économisant le moindre sou. Il réussira par la suite à ouvrir son épicerie à Blois dans l’ancienne maison de Robert Houdin, le fameux magicien. Poulain fabrique des chocolats de haute qualité, de vraies bouchées «  plaisir » liées à la gourmandise, dans sa boutique ,alors que ce produit est encore associé à un médicament vendu en pharmacie. Poulain sera très jalousé par la concurrence et se lance dans la réclame en passant des annonces sous forme de publicité comparative dans les journaux locaux .

 

La belle histoire du chocolat Poulain: usine de la Villette:aufildeslieux.fr

Victor -Auguste, véritable visionnaire du XIX ème siècle, vise l’industrialisation de son produit. Il crée l’usine de la Villette sur les hauteurs de Blois avec, en son centre, un château ,véritable symbole de réussite sociale,où il vivra. Son entreprise se transformera ,peu à peu, en une immense cité de 3 hectares, ressemblant étrangement au château de Blois, construite en brique et pierre. Poulain s’impliquera dans la politique et négociera la dette de la ville avec l’ennemi prussien. En 1874 , son fils Albert Poulain s’associera avec son père puis reprendra l’entreprise quand ce dernier partira à la retraite. Albert Poulain développe la publicité conçue par de grands artistes . Des imagettes sont intégrées dans les tablettes de chocolat sous forme de bandes dessinées à découper et à coller dans des albums . Ce sera la seule marque à avoir sa propre imprimerie et une équipe d’ illustrateurs intégrés dans l’usine. L’enfance est visée comme clientèle privilégiée car l’école est désormais obligatoire et on apprend à lire et à écrire. Des concours de slogans sont même organisés par la chocolaterie. La boisson des dieux utilisée chez les aztèques se transforme en un chocolat onctueux séduisant le plus grand nombre ! Toute la ville de Blois est aromatisée par l’odeur du chocolat produit dans les usines. Albert Poulain a désormais 4 associés produisant 11 000 tonnes de chocolat annuel.Il invente la dissolution instantanée dans le lait chaud avec le fameux pulvérisé de Poulain.

La belle histoire du chocolat Poulain: affiche de Cappiello: aufildeslieux.fr

Le dessinateur Cappiello inventera l’image du poulain de couleur orange qui sera l’emblème de la marque.Grâce à Monsieur Pathé, des films publicitaires sont diffusés dans les premières salles de cinéma. La marque fait même gagner des places à ses consommateurs. Durant la guerre, les soldats des tranchées emportent avec eux des carrés de chocolat sous forme de rations. L’usine brûlera en 1918. La marque Poulain se relèvera de cette épreuve, renforçant ses efforts publicitaires pour devenir , entre autres, partenaire du tour de France et sa formidable aventure perdura jusqu’à aujourd’hui.

*****

La Belle histoire du chocolat Poulain

Un documentaitre de 52 minutes ,écrit et réalisé par Eric Bitoun

À voir sur France 3, Lundi 11 Avril 2016 après Soir 3.

Rendez-vous sur Hellocoton !
[Total : 1    Moyenne : 1/5]
La belle histoire du chocolat PoulainEcris parKatherine HibbsMoyenne des votes1/5 - 1evaluations visiteur



Mots clés: , ,

A propos de l'auteur

Katherine Hibbs

Je suis une passionnée de l'image et de l'écriture. Photographe depuis plus de 30 ans d'abord dans la mode puis très vite dans le reportage et le domaine des expositions artistiques, j'ai exploré l'univers du film documentaire et de l'écriture. Je fais du journalisme depuis 10 ans comme pigiste et ai décidé de créer mon blog il y a un peu plus d'un an. Mon crédo: l'échange, l'écoute et le partage sans oublier la pratique des langues étrangères.. Si vous êtes gourmand, curieux, mélomane, et passionné, alors suivez mon itinéraire au fil des lieux...

Laisser un commentaire