Événements,  France,  Musique

La 3 ème édition des Assises de la Parité

Hier a eu lieu la 3ème édition des Assises de la Parité en 100% digital à la Mairie de Paris. Elles ont été accompagnées par la jeune startup BeLive365, collectif organisateur de concerts live avec des artistes à renommée internationale.

 

 

La 3 ème édition des Assises de la Parité/aufildeslieux.fr/Salons de la Mairie de Paris©K.HIBBS
Salons de la Mairie de Paris©K.HIBBS

 

 

 

À propos de BeLive 365

BeLive 365 a été fondée par Lionel Montabord, Harry Roselmack et Eric Ritter en Avril 2020.
Lionel Montabord a exercé une activité dans le cinéma durant de nombreuses années et a décidé de créer une structure s’appuyant sur des valeurs fondamentales telles que l’ouverture, le partage et le collectif.
Il s’est rapproché d’Eric Ritter, spécialiste du celebrity marketing et de son ami de longue date Harry Roselmack.
Leur volonté commune a été de mettre l’aspect humain au coeur de leur entreprise. Leur souhait consistait avant tout à donner accès à la culture à un plus grand nombre de personnes et notamment en contribuant à cette édition des Assises de la Parité.

 

La 3 ème édition des Assises de la Parité/aufildeslieux.fr/ L'équipe de BeLive365 ©DR
L’équipe de BeLive365 ©DR

 

 

L’idée de BeLive 365 s’est concrétisée en mettant en place des duos artistiques homme-femme durant l’édition 2021 des Assises de la Parité.  
Lionel Montabord souligne « qu’il n’est pas nécessaire d’être touché par des sujets pour se les approprier et s’en préoccuper. Cela est tout aussi valable pour le handicap et de nombreux autres domaines. Nous proposons un écosystème où chacun peut trouver sa place de manière proactive. Nous sommes dans une proposition physique et digitale avec 365 jours d’événements dans l’année sur tout le territoire. On travaillera avec toutes les collectivités en nous appuyant sur un certain nombre d’artistes.Nos événements physiques seront entièrement gratuits. BeLive parle de vie, d’action et de vivre l’instant présent ».

 

Des tables rondes et des parenthèses musicales

Un grand nombre de médias radiophoniques et audiovisuels ont pris la parole durant les tables rondes dont les thèmes de réflexion ont porté entre autres sur l’élimination du sexisme ordinaire dans le monde du travail ou encore l’accession à des postes et métiers masculins aux femmes.

Des parenthèses musicales ont animé cette journée au sein du Grand salon de l’Hôtel de Ville de Paris. Ces performances artistiques chantées et dansées ont été accessibles en streaming tout au long de la journée pour se terminer avec un concert de Christophe Mae retransmis via Facebook.

 

La 3 ème édition des Assises de la Parité/aufildeslieux.fr/ Enregistrement des parenthèses musicales avec Mathieu Lamboley ©K.HIBBS
Enregistrement des parenthèses musicales avec Mathieu Lamboley ©K.HIBBS

 

 

Aufildeslieux a rencontré deux artistes présents sur l’événement, Ambroisine Bré, chanteuse d’opéra mezzo-soprano et son complice, le compositeur Mathieu Lamboley, connu notamment pour sa création musicale sur la série Lupin.
Mathieu Lamboley pense que la parité a évolué favorablement mais encore trop lentement ce qui explique sa présence aux Assises. « Je suis compositeur et pianiste, Dans toute l’histoire de la musique des femmes telles que Clara Schumann ou encore Nadia Boulanger et d’autres exemples ont marqué leur temps mais malheureusement pas assez. Je remarque que les choses bougent. Par exemple aux États-Unis les productions instaurent des quotas pour que la voix des femmes existe. Je suis moi-même dans une agence où les femmes compositrices sont de plus en plus présentes.”

 

La 3 ème édition des Assises de la Parité/aufildeslieux.fr/ Mathieu Lamboley © Ambroisine Bré
Mathieu Lamboley © Ambroisine Bré

 

 

 

La 3 ème édition des Assises de la Parité/aufildeslieux.fr/ Ambroisine Bré ©DR
Ambroisine Bré ©DR

 

 

 

 

Ambroisine Bré en tant qu’artiste lyrique pense qu’il y un équilibre dans son domaine car dans l’écriture des compositeurs d’opéra il y a autant de rôles de femmes que d’hommes. « Je trouve que la répartition est relativement équitable d’autant plus qu’avec ma tessiture vocale j’ai les deux casquettes et peux interpréter des rôles de travestis comme Chérubin dans les Noces de Figaro. Je constate que ce n’est pas encore tout à fait le cas dans l’univers des chefs d’orchestre mais il y a eu récemment la mise en place du concours de la Maestra qui a fait évoluer la profession dans le bon sens. Je pense qu’il y a une prise de conscience vis à vis de la parité qui ne se traduit pas que par des mots mais aussi par des actes.
Ma collaboration avec Mathieu a débuté sur la série Lupin car il recherchait une chanteuse Mezzo pour le générique. Je suis arrivée au chant classique grâce aux musiques de films de dessins animés, notamment avec Fantasia. Le rapport entre image et composition m’a toujours fascinée. La musique est un personnage omniscient qui a une grande importance .
Durant ces Assises je vais interpréter Carmen de Bizet, une femme qui fait des choix en pleine conscience même si elle doit mourir. Mathieu a choisi d’interpréter au piano un extrait de la chanson du film « Soeurs d’armes » de Caroline Fourest”.

*****

Les Assises de la Parité 2021
https://2021.assises-parite.com

Rendez-vous sur Hellocoton !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.