Karine Bordy

29
Juin,2014

Touriste d’un soir…

«La Seine a de la chance elle n’a pas de souci Elle se la coule douce Le jour comme la nuit…»       Le fleuve a été source de mille inspirations, de Prévert à Jacqueline François… Son « humeur voyageuse » vous transportera sous les ponts de la ville, vision différente du Paris qui s’étire lentement entre chien et loup…         20h15… J’embarque sur le VIP Paris pour une nuit insolite au fil de l’eau. Le rêve flottant s’éloigne doucement du quai, déjà enveloppé dans la fraîcheur du crépuscule.     Décor épuré dans un alliage de cuivre et d’acajou ponctué par l’uniforme blanc impeccable de mes hôtes, on se croirait un court instant téléporté dans un épisode du Pacific Princess… Départ immédiat pour deux heures trente de promenade fluviale qui se faufilera sous une bonne dizaine de ponts.   La vision de Paris prend une nouvelle dimension, révélant l’univers parallèle de la vie à fleur d’eau: les guinguettes flottantes narguent les promeneurs des berges, un cycliste en ombre chinoise joue les funambules sur un pont qui s’étire dans le ciel.       Les minutes glissent, suaves, sur la terrasse du VIP, tandis que des