8
Nov,2015

Gustave Courbet et la Liberté de peindre

© K.HIBBS

 Gustave Courbet ©aufildeslieux

La Franche-Comté a, depuis toujours, été une terre de liberté: c.elle de penseurs comme Victor Hugo, de scientifiques comme Pasteur. Cette belle région a également offert ses paysages ponctués de lacs et de forêts aux pinceaux de Gustave Courbet et à sa liberté de peindre les falaises calcaires ou le cours de la Loue bordant son village natal d’Ornans dans le Doubs. Bon nombre de décors naturels ou d’amis proches devaient devenir source d’inspiration pour ce jeune artiste qui délaissa très vite ses études de droit.

 Cézanne dira en évoquant les peintures de paysages de Courbet : « C’est l’entrée lyrique de la nature, de l’odeur des feuilles mouillées,des parois moussues de la forêt dans la peinture du XIXème siècle… ».

 

Buste de Gustave Courbet © CRTFC - Musée Courbet

 

Ici, en Franche-Comté, on a toujours vécu comme on pense: que ce soit le lion de Bartholdi dominant la citadelle fortifiée de Belfort ou encore la demande de l’abolition de l’esclavage par une poignée d’habitants de Champagney au Roi de France… Courbet, lui, revisitera la hiérarchie des règles de la peinture, se lançant dans les grands formats jusque là réservés à la représentation des hauts dignitaires et aux scènes historiques. Dès l’âge de 20 ans, l’artiste ira «traîner ses guêtres » au Louvre pour y observer les toiles de Rembrandt ou encore de Goya, transposant leur atmosphère au monde de la province et des gens simples proches de la terre. Au Musée Courbet à Ornans, je suis restée de longues minutes à détailler le tableau Les paysans de Flagey revenant de la foire où est transfiguré le père de Courbet, montant à cheval au milieu d’une procession de paysans.

La succession de paysages peints tels que le Chêne de Flagey ou encore Le Château d’Ornans hissé sur une falaise calcaire, nous transportent dans la verdoyante région du Doubs en Franche-Comté.

 

Le chêne de Flagey ©CRTFC - Musée Courbet

 

 

De la bohème au réalisme de l’enterrement d’Ornans

Durant sa jeunesse parisienne, Courbet retrouvera souvent à la brasserie Andler ses amis Charles Baudelaire, le critique d’art Champfleury ainsi que le philosophe Pierre-Joseph Proudhon.

Courbet sera à la tête d’une véritable « insurrection artistique défendant la peinture réaliste » et sera soutenu par ses amis quand certaines de ses toiles pour ne citer que « L’enterrement à Ornans » présenté au salon de la peinture en 1850 provoqueront un tollé général auprès des académiciens.

 

Château d'Ornans ©CRTFC - Musée Courbet

 

 

 De l’Origine du monde à l’exil

Courbet, à l’occasion de divers salons artistiques à Paris, choquera par ses œuvres explicites telles que « L’Origine du monde » commande d’un particulier en 1866.

Ayant participé à la Commune, le peintre sera injustement accusé d’avoir déboulonné la colonne Vendôme et exilé en Suisse. Il regrettera jusqu’à son dernier souffle d’avoir été éloigné de sa Franche- Comté natale. Criblé de dettes, l’Etat lui confisquera tous ses biens et son atelier sera vendu aux enchères publiques.

 

 

Musée Gustave Courbet

1 Place Robert Fernier, 25290 Ornans
Tel :03 81 62 23 30

www.musee-courbet.fr

Office de Tourisme d’Ornans,vallées de la Loue et du Lison

7 Rue Pierre Vernier, 25290 Ornans

Tel :03 81 62 21 50

www.ornans-loue-lison.com

Rendez-vous sur Hellocoton !
[Total : 2    Moyenne : 2.5/5]
Gustave Courbet et la Liberté de peindreEcris parKatherine HibbsMoyenne des votes2.5/5 - 2evaluations visiteur



A propos de l'auteur

Katherine Hibbs

Je suis une passionnée de l'image et de l'écriture. Photographe depuis plus de 30 ans d'abord dans la mode puis très vite dans le reportage et le domaine des expositions artistiques, j'ai exploré l'univers du film documentaire et de l'écriture. Je fais du journalisme depuis 10 ans comme pigiste et ai décidé de créer mon blog il y a un peu plus d'un an. Mon crédo: l'échange, l'écoute et le partage sans oublier la pratique des langues étrangères.. Si vous êtes gourmand, curieux, mélomane, et passionné, alors suivez mon itinéraire au fil des lieux...

Laisser un commentaire