12
sept.,2018

Gers, terre de création

 

Les derniers beaux jours de l’été mèneront les amateurs de photographie et d’art contemporain dans le Gers, terre de création. À Lectoure, où se tient la 29ème édition de son Été Photographique sur le thème de la collection, le public évoluera dans différents lieux de mémoire et d’histoire revisités par la création contemporaine.

 

Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/paysage gersois©K.Hibbs

Paysage gersois ©K.HIBBS

 À quelques kilomètres de là, les Histoires de pierres de Thomas Millet mettent en scène les habitants du joli village de La Romieu. L’espace d’art contemporain Memento à Auch quant à lui, réinventera les différents lieux de cet ancien couvent de Carmélites transformé jusqu’au 30 Septembre prochain en laboratoire de curiosités contemporaines. Ici, les différents artistes interprètent chacun à sa manière, le sens de l’identité procédant sous différentes formes à une relecture de l’oeuvre parfois de façon farfelue !

 

Lectoure, du noir et blanc aux installations plasticiennes

Aufildeslieux a croisé le chemin, le temps d’un entretien, de Marie-Frédérique Hallin, directrice du centre d’art de Lectoure faisant partie de plusieurs réseaux dont celui de la D.C.A (réseau des centres d’art contemporain). Lectoure est jumelée avec Saint Louis en Alsace et a tissé des liens forts avec cette région ce qui a incité la directrice du centre d’art à explorer des pistes de collaboration.

 

 

Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ ruelle avec chat©K.Hibbs

Ruelle avec chat à Lectoure©K.Hibbs

La rencontre avec la collectionneuse privée strasbourgeoise Madeleine Millot-Durrenberger sera l’étincelle de l’édition de cette année 2018 : «  Je souhaitais montrer une collection privée dans un centre d’art. L’idée de ce décalage avec la création contemporaine me plaisait. Je me suis également rendu compte qu il y avait beaucoup d’artistes qui eux- même collectionnaient et qu’il y avait une pratique de troc entre eux… ». Cinq lieux patrimoniaux se sont trouvé révélés «  autrement » par l’intervention des artistes sélectionnés pour cette édition évoquant à la fois un esprit de collection, la mémoire et l’histoire.

 

La Maison St Louis, centre d’art et de photographie

Ce  centre d’art a hébergé dans les années 40 des migrants qui venaient d’Alsace. Dix artistes faisant partie de la collection Millot-Durrenberger démarrée au début des années 80 sont à (re)découvrir jusqu’à la fin du festival le 30 Septembre et ensuite à nouveau du 10 Octobre au 9 décembre 2018. Le choix de ces œuvres par la collectionneuse de Strasbourg est le plus souvent issu d’une rencontre avec l’artiste «  … La collection est un lieu de restitution de la solitude de chacun des artistes… ».

 

Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Françoise Saur,Aix les bains,1981, Collection Madeleine Millot-Durrenberger

Françoise Saur,Aix les bains,1981, Collection Madeleine Millot-Durrenberger

Au fildeslieux a particulièrement apprécié les natures mortes de Josef Sudek. Le photographe né en Bohême en 1896 qui participa à la création de la Société photographique tchèque, deviendra l’un des grands photographes du XX è siècle.  Il immortalisa, de son seul bras valide, la ville de Prague, photographiant aussi des natures mortes depuis le rebord de sa fenêtre.

 

Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Tom Drahos / Collection Madeleine Millot-Durrenberger

Tom Drahos / Collection Madeleine Millot-Durrenberger

Un autre tchèque, Tom Drahos, cinéaste et graphiste de formation, a retenu notre attention pour son approche plasticienne de la photographie à l’aide de papier kraft et de figurines modelées. On n’oubliera pas de citer également Françoise Saur établie en Alsace qui appartient à la génération « Noir et Blanc » s’intéressant aux autres sans intrusion et sans violence : «  Comprendre toutes les formes de vie possibles est le sens de mon travail,c’est le contraire de l’intolérance.. ».

 

À la Halle aux grains….

Régis Perray vous transportera dans ses «  territoires d’expériences » et son âme de collectionneur : images de sols découpés dans des milliers de magazines. Cette série intitulée Le Mur des sols a débuté en 1995, elle évoque la richesse des sols naturels ainsi que ceux issus de l’activité humaine. Face à cette collection murale développée en un long bandeau de mosaïques d’images , son œuvre Le jardin fleuri s’étale au sol en méandres d’assiettes sinuant entre les piliers de la halle aux grains.Ce jardin est une référence à celui construit par le père de Régis Perray et entretenu par sa mère. Face à cette installation  l’artiste «  avoue être atteint de collectionnite ».

 

Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Installation Le Mur des sols et Jardin fleuri à la Halle aux grains© Régis Perray

Installation Le Mur des sols et Jardin fleuri à la Halle aux grains© Régis Perray

L’artiste belge Annabel Werbrouck nous entraîne dans un univers intimiste mêlant photographies anonymes et travail personnel. Sa série Les oubliés I et II s’appuie sur son histoire personnelle, la mémoire de l’enfance et le corps réel ou imaginaire.

 

 

 Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Les oubliés I et II © Annabel Werbrouck

Les oubliés I et II – ©Annabel Werbrouck

 

 

Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Les oubliés I et II © Annabel Werbrouck

Les oubliés I et II © Annabel Werbrouck

 

 

Arno Brignon à l’ancien hôpital

On a aimé son exposition Dans les murs pour sa présentation anticonformiste et attachée aux accidents et aux imperfections. Brignon utilise le principe de la camera obscura ( ancêtre de la chambre photographique) et sensibilise la surface des murs pour y inscrire des personnages flous, fragiles et intrigants. De l’onirisme à fleur de béton qui transforme des lieux abandonnés par la présence fantomatique d’anonymes qui nous parlent en silence !

 

Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Dans les murs © Arno Brignon

Dans les murs © Arno Brignon

 

 

Hommage à Agatha Christie à l’ancien tribunal

Dans l’ancien tribunal de Lectoure, Laurent Fiévet a travaillé sur l histoire des lieux en s’inspirant de 10 versions différentes du film Les dix petits nègres . On y découvrira , entre autres, une version russe, américaine et indienne de l’éponyme roman policier d’Agatha Christie.
Fiévet a tiré des photogrammes sur les murs sur différentes thématiques et inventaires d’images: les extérieurs, les intérieurs, les armes et tout ce que l’on retrouve dans les films accompagnés d’un inventaire sonore pour créer une atmosphère à la manière d’un jeu de Cluedo.

Une visite commentée au départ du Centre d’art est organisée le Dimanche 16 Septembre à 10 heures ainsi que des ateliers jeune public les mercredis 12 et 19 Septembre de 14 heures à 16 heures

 

Histoires de pierres à la Collégiale de La Romieu

Sur le chemin de St Jacques de Compostelle , faites une halte dans la magnifique collégiale de La Romieu fondée entre 1312 et 1318 par Arnaud D’Aux de Lescout et classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1998.Ce charmant village du Gers a été sélectionné en juin dernier parmi les plus beaux villages de France. Thomas Millet nous invite au parcours de ses Histoires de pierres dans le cloître de la collégiale où il a réalisé 50 portraits des habitants de La Romieu.

 

 

Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Histoires de pierres de Thomas Millet © K.Hibbs

Histoires de pierres de Thomas Millet © K.Hibbs

 

 « L’exposition remonte à 2 ans, je faisais déjà des photos pour l’association Musique en chemin qui organise des concerts ici.
En arrivant dans le Gers j’ai installé un endroit avec des décors peints par ma femme et j’ai ainsi commencé à photographier des individuels et des familles. Cela m’a incité à proposer de faire le portrait des habitants de La Romieu dans un lieu historique ».

 

 

Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Collégiale de La Romieu © K.Hibbs

Collégiale de La Romieu ©K.Hibbs

 Thomas Millet a été l’assistant du photographe portraitiste Denis Rouvre qu’il a accompagné dans ses divers reportages au Japon.

 

MEMENTO à Auch

Pourquoi ne pas profiter des journées du patrimoine des 15 et 16 septembre prochain pour s’évader dans la capitale historique de la Gascogne et y découvrir l’espace d’art contemporain Memento ?
Pour sa troisième édition, cet ancien couvent de carmélites présente En Marge avec 10 artistes atypiques dont le thème fédérateur est la communauté.Cette déambulation à travers les différentes pièces mises à nue fait de l’art contemporain un manifeste populaire où s’entrechoquent histoires personnelles et collectives, où l’oeuvre formelle est «  perturbée « dans sa relecture.

L’installation du Gentil Garçon (c’est son nom d’artiste!), un très jeune artiste lyonnais, nous embarque dans un univers codé façon Orange is the New black teinté d’humour. L’artiste utilise les codes de la production de masse,des cadences infernales et des gestes répétitifs. Notre Gentil Garçon désacralise dans son film  Restore Hope  la peinture iconique Le Cri d’Edvard Munch.

 

 Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Restore Hope -Installation du Gentil Garçon©DR

Restore Hope -Installation du Gentil Garçon©DR

Laurent Perbos nous défie avec une partie de ping pong improbable alors que Pierre Monjaret, dans ses lettres adressées aux plus hautes institutions, nous fait douter entre le vrai et le faux.

 Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Ping Pong -Installation de Laurent Perbos©DR

Ping Pong -Installation de Laurent Perbos©DR

Dans l’exposition EN MARGE il est aussi question d’échange d’identité avec l’autre, de cohabitation entre histoire personnelles et anonymes,d’un face à face entre peinture et photographie. L’esprit des lieux est d’utiliser l’arme du rire pour faire un pied de nez à une société anxiogène.

 

 Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Pauline Zenk et Lilie Pinot © Karine Mathieu

Pauline Zenk et Lilie Pinot © Karine Mathieu

 

 

D’anciens métiers réinventés

Le Gers a su tirer parti de ses traditions ancestrales pour les redynamiser en un souffle nouveau et innovant.

 Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Affiche du Pastel des teinturiers©DR

Affiche du Pastel des teinturiers©DR

Le Bleu de Lectoure n’aura plus de secrets pour vous quand vous vous rendrez dans la coquette boutique du 55 rue Alsace Lorraine à Lectoure. C’est ici que vous pourrez comprendre et suivre tout le processus de teinture de l’isatis tintoria, cette plante aux fleurs jaunes qui produit un bleu si particulier. Le Maréchal Jean Lannes, né dans la ville, commença comme apprenti teinturier avant de rejoindre les troupes de Napoléon Bonaparte. Il conseilla à ce dernier de mettre la plante en culture.

 

 Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/Teinture au bleu de Lectoure ©CDT Destination Gers

Teinture au bleu de Lectoure ©CDT Destination Gers

Monsieur de Puymorin, chimiste de Napoléon réussit à réduire à 8 jours la méthode d’extraction de la plante en utilisant directement ses feuilles fraîches au lieu de les écraser sous forme de pâte. Bien plus tard, le belge Henri Lambert remettra le bleu de Lectoure au goût du jour en 1974 après avoir retrouvé dans une vente aux enchères les écrits du chimiste de Napoléon. La boutique a été depuis rachetée par les salariés qui continuent la production dans des cuves de 120 litres en utilisant la plante qui pousse dans un champs de 8 hectares à Sempesserre à une dizaine de kilomètres de Lectoure. L’extraction se fait entre Juin et Octobre car le soleil active le colorant de la plante qui doit être cueillie fraîche et entière. On utilise la teinture pour les textiles, les produits destinés aux beaux- arts et la peinture décorative d’intérieure.

 

 Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Boutique Bleu de Lectoure ©CDT Destination Gers

Boutique Bleu de Lectoure ©CDT Destination Gers

Une marque de cosmétiques Graine de pastel a également été développée.L’atelier boutique est également une vitrine pour 14 jeunes créateurs qui y exposent et vendent leurs collections et œuvres d’art. Des visites atelier de fabrication du bleu sont organisées avec Séverine, experte en teinture, sur rendez- vous pour découvrir les étapes les plus importantes du processus entièrement réalisé avec des produits bio.

L’asinerie d’Embazac

Depuis 1997 Bénédicte, ancienne céramiste à Garches dans l’ouest parisien et son mari originaire du Gers, ont développé une asinerie avec une trentaine d’ ânes sur 30 hectares de terrain. Bénédicte a eu récemment quelques naissances d’anons, ceux- ci naissent avec de longs poils que l’on appelle la bourre de l’ânon.

 

 Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Jeune ânon de la ferme d'Embazac © K.Hibbs

Jeune ânon de la ferme d’Embazac © K.Hibbs

Ils téteront leur mère jusqu’à un an et seront ensuite adoptés par des particuliers. Ici à la ferme il n’est pas question de créer une race spécifique ce qui fragiliserait l’animal.Dans le lait d’ânesse on trouve des vitamines des sels minéraux et surtout des anticorps qui risqueraient d’être amoindris avec des croisements.

 Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ La traite des ânesses © K.Hibbs

La traite des ânesses

Le doyen des ânes d’Embazac est Lalou , il a d’ailleurs donné son nom aux produits cosmétiques Mon Lalou de la ferme. Ici on ne chôme pas entre les chambres d’hôtes, les ateliers de présentation pour la fabrication du savon au lait d’ânesse sans oublier la fête médiévale qui aura lieu le 16 Septembre prochain. La ferme d’Embazac propose une gamme de 9 savons au lait d’ânesse sans colorant ni odeur de synthèse ainsi que des cosmétiques pour les soins du corps, des cheveux et du visage.

De la bonne cuisine du terroir

La devise préférée de Christine Labatut est de «  faire simple sans ménager sa peine » !
En 1978 cette femme pleine d’énergie et de bonne humeur décide de vivre dans la campagne gersoise entre la production de ses melons, de ses fraises et de ses tomates l’été sans oublier ses oies et canards qu’elle gave elle -même. Ainsi est née l’entreprise Terre Blanche qui donnera naissance en 1985 à une conserverie.Ce petit havre de paix sent bon la campagne où s’ébattent les canards sauvages. On s’installe simplement sur des grands bancs et longues tables pour y découvrir les spécialités du sud-ouest.

 

 Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Les oies de Terre Blanche©DR

Les oies de Terre Blanche©DR

Ce que préfère par dessus tout Christine c’est l’accueil du public avec ses démonstrations de découpe de canard, ses menus gourmets et la vente de ses produits! Ses grands – parents lui ont transmis l’ amour de la cuisine traditionnelle et on ne peut que partager sa passion en goûtant sa galantine ou ses fritons accompagnés d’un verre de pousse rapière , un cocktail gascon (liqueur d’armagnac à l’orange amère mélangée à du vin sauvage , blanc pétillant de la région) produit par le château de MontLuc à Saint Puy.

Pousse Rapière et foie gras © K.Hibbs

« D’octobre à avril, on se concentre sur la cuisine, les foies gras, les terrines, les plats mijotés… et d’avril à octobre, on accueille nos visiteurs. Il y a toujours à faire sans oublier les 5000 conserves de galantine produites par an! ». Christine a reçu à plusieurs reprise des médailles au concours général agricole, juste retour pour sa belle énergie et son talent.

Une échappée belle s’impose à Lavardens après s’être restauré chez la sémillante Christine.

 

 Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Vue d'ensemble sur Lavardens© K.Hibbs

Vue d’ensemble sur Lavardens © K.Hibbs

 Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Ruelle de Lavardens© K.Hibbs

Ruelle de Lavardens© K.Hibbs

Considéré comme un des plus beaux villages de France, on pourra jouir d’une tres belle vue au sommet de son château des XII et XVII e siècles où se tient actuellement une tres belle exposition d’artistes contemporains travaillant la laque. Les rues médiévales de Lavardens seront propices à une balade au calme avant de repartir sur les belles routes du Gers.

 

 

 

Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Chez le coiffeur© K.Hibbs

Chez le coiffeur© K.Hibbs

*****

Guide pratique et bonnes adresses du Gers

Le Gers vient à Paris du 14 au 16 Septembre avec
Les Marchés flottants du Sud-Ouest
Quai de Montebello en face de Notre Dame de Paris

Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Marchés Flottants du Sud-Ouest à Paris© CDT Tourisme Gers

Marchés Flottants du Sud-Ouest à Paris© CDT Tourisme Gers

 

 

*****
Lectoure

L’Été photographique de Lectoure
Centre d’art et de photographie de Lectoure
Maison de Saint Louis
8 Cours Gambetta
32700 Lectoure
Jusqu’au 30 Septembre
www.centre-photo-lectoure.com

Prolongation de l’exposition au Centre d’art Maison de St Louis du 10 Octobre au 9 Décembre 2018
contact :
Tel:05 62 68 83 72

Où manger :
Déguster de bonnes pâtes au foie gras à

L’atelier Gourmand à Lectoure
11 rue Nationale – 32700 Lectoure – Tel: 09 74 65 04 39
www.atelier-gourmand-lectoure.com

Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Pâtes au Foie gras de l'Atelier Gourmand à Lectoure © K.Hibbs

Pâtes au Foie gras de l’Atelier Gourmand à Lectoure © K.Hibbs

 

 Où dormir :

Au cœur du centre historique de Lectoure ,Thierry Gallardo propose des chambres d’hôtes magnifiquement décorées sur différents thèmes . Un décor contemporain où chaque objet a été chiné avec goût sans oublier le jaccuzzi dans les caves de l’hôtel particulier.

Hôtel particulier de Guilhon
95 rue nationale – 32700 Lectoure –
Tel: 06 27 17 81 65 – www.hotel-particulier-guilhon.com

 Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/ Hôtel particulier de Guilhon à Lectoure © K.Hibbs

Hôtel particulier de Guilhon à Lectoure © K.Hibbs

 

 

Voir :

L’atelier-boutique : Le Bleu de Lectoure
55 rue Alsace Lorraine – 32700 Lectoure
Tel:05 62 28 14 93
www.bleu-de-lectoure.com

*****

La Romieu

Exposition photographique : Histoire de pierres de Thomas Millet
Collégiale de La Romieu – 32480 La Romieu

*****

Auch

Memento- Espace départemental d’art contemporain
Exposition En Marge
14 Rue Edgard Quinet-32000 Auch
Tel : 05 62 06 42 53
Entrée libre jusqu’au 30 Septembre
du mardi au dimanche de 14h à 19 h.

Bientôt 

Festival Indépendance(s) et création
du 3 au 7 Octobre 2018
www.independancesetcreation.com

Festival du cirque actuel Circa
Du 19 au 28 octobre 2018
www.festival-circa.com

 

 

 Gers, terre de création/aufildeslieux.fr/

Vue générale de Auch © CDT Tourisme Gers

Où dormir et se restaurer 

Déguster la recette revisitée de la pluma ibérique du chef Ritish Ragadu
A la Villa Cahuzac
1 Avenue Cahuzac 32200 Gimont
Te 05 62 62 10 00

*****

 

L’Isle Jourdain

Asinerie d’Embazac
32600 L’Isle Jourdain
Tel 05 62 07 02 10
www.embazac.com
Festival Médiéval ‘Anerie le 16 Septembre prochain avec diverses animations.

*****

Saint Puy

Ferme de Terre Blanche – 32310 Saint Puy –
Tel :06 07 38 63 68 – www.terreblanche.fr

*****

Lavardens

Château de Lavardens
32360 Lavardens
Exposition Laques d’art jusqu’au 27/09/18
www.chateaulavardens.com

 

*****

Tous mes remerciements à Tourisme Gers

 www.tourisme-gers.com

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !



A propos de l'auteur

Katherine Hibbs

Je suis une passionnée de l'image et de l'écriture. Photographe depuis plus de 30 ans d'abord dans la mode puis très vite dans le reportage et le domaine des expositions artistiques, j'ai exploré l'univers du film documentaire et de l'écriture. Je fais du journalisme depuis 10 ans comme pigiste et ai décidé de créer mon blog il y a un peu plus d'un an. Mon crédo: l'échange, l'écoute et le partage sans oublier la pratique des langues étrangères.. Si vous êtes gourmand, curieux, mélomane, et passionné, alors suivez mon itinéraire au fil des lieux...

Laisser un commentaire