Qui suis-je ?

Festival de Loire

Le Festival de Loire fait partie d’une initiative de la ville d’Orléans qui s’est engagée dans une politique éco-responsable ainsi que de valorisation de son patrimoine. Elle s’est vu attribuer en 2009 le label Villes et Pays d’Art et d’Histoire.

 

Festival de Loire1

 

La batellerie sur la Loire est un point fort dans les traditions ligériennes et donne lieu à un festival annuel auquel participent de nombreuses régions françaises ainsi des pays invités chaque année.
La septième édition du plus grand rassemblement européen de la marine fluviale vient de s’achever sur les quais de Loire d’Orléans drainant 650 000 visiteurs en 5 jours.

 

Festival de Loire2©K.Hibbs

 

 

Trains de bateaux©K.Hibbs

 

 

Démonstration fluvialeK.Hibbs

 

Dans une atmosphère automnale, plus de 700 mariniers, régates et démonstrations nautiques se sont succédé au fil de l’eau durant 5 jours sans oublier les guinguettes et les villages thématiques proposant des animations qui s’étiraient entre le pont George V et le Quai du Roi.
Une centaine d’artisans ont partagé leur savoir faire avec le public sans oublier un spectacle pyrotechnique et une mise en lumière des bateaux qui ont prolongé ces belles journées.

spectacle pyrotechnique

La Pologne à l’honneur

Outre les nombreux bateaux venus cette année de la Vallée de la Dordogne et de diverses régions de l’hexagone, des bateliers polonais ont mis le cap sur les quais de Loire, après 4 mois de navigation et près de 3000 kilomètres parcourus, pour rejoindre la Loire depuis la Vistule en traversant Varsovie, Berlin et Paris.

Bateliers polonais

Roi Casimir III Le Grand

 

Une impressionnante statue représentant le visage du Roi Casimir III le Grand a été présentée au public sur une des embarcations polonaises au milieu du fleuve ligérien. Des liens très forts ont été tissés entre les villes de Cracovie et d’Orléans qui sont jumelées depuis 1992.

 

Des installations au fil de l’eau

Le festival a fait la part belle aux arts plastiques. On a pu découvrir l’installation nomade de Guy Lorgeret présentant des groupes de femmes élancées flottant sur l’eau ainsi que les Paper Boats de Jérémie Rigaudeau évoquant avec onirisme les souvenirs de l’enfance.

 

 Paper Boats ©Jérémie Rigodeau

La Grande Parade

Le festival s’est terminé ce dimanche avec une magnifique parade réunissant l’ensemble des embarcations.

Grande Parade

Rendez-vous sur Hellocoton !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.