3
Mai,2014

Mapplethorpe – Rodin

 

Exposition Mapplethorpe au Musée Rodin_1


Mapplethorpe Rodin : La bande-annonce par Musee_Rodin

Est-il possible que deux monstres sacrés puissent se faire écho malgré le siècle qui les sépare?

Catherine Chevillot, Directrice du Musée Rodin et la Robert Mapplethorpe Foundation ont rendu ce «face à face» possible. L’exposition présentée au Musée Rodin jusqu’au 21 Septembre prochain, rapproche deux médiums artistiques, photographie et sculpture, qui se percutent et dialoguent ensemble.

Ici deux artistes dévorés chacun par leur univers obsessionnel, mettent en lumière leurs côtés les plus sombres. Tous deux explorent la perfection plastique des corps ayant recours à l’insolence d’une posture ou encore à l’érotisme d’une fleur éclose (à noter que la série Orchid de Mapplethorpe est dans la lignée des natures mortes d’ Edward Weston, fondateur du groupe f/64).

 

Exposition Mapplethorpe au Musée Rodin_2

 

Orchid, 1985 Robert Mapplethorpe foundation/Iris messagère des dieux, Paris, Musée Rodin

 

Mapplethorpe réinterprète les formes,livrant le corps de l’homme et de la femme dans leur nudité la plus crue.La peau devient ,à l’égal de Rodin, matériau traité graphiquement,tantôt noir tantôt blanc, au-delà du bien et du mal.

Comme le sculpteur,il minéralise son égérie féminine, Lisa Lyon dans la roche, là où le sculpteur le fait dans le plâtre .

 

Exposition Mapplethorpe au Musée Rodin_3

 

Lisa Lyon,1980 Robert Mapplethorpe foundation

 

 

On découvre ici  le croisement des désirs et cette insolence désinvolte, commune aux deux maestros, abordant de façon frontale le thème de l’homosexualité et des amours saphiques. Le parcours de cette exposition aux 102 photographies et 50 sculptures, très souvent présentées en diptyques,établit savamment le dialogue entre sculpture et photographie.

 

Exposition Mapplethorpe au Musée Rodin_4

 

George Bradshaw, 1980, Robert Mapplethorpe foundation /Femmes damnées, avant 1890, Paris, Musée Rodin.

 

La lumière est résolument la meilleure alliée de ces artistes hors norme qui se sont donné rendez-vous tardivement mais de façon très réussie!

K.H

 

Mapplethorpe-Rodin

Musée Rodin

79 Rue de Varenne

75007 Paris

www.musee-rodin.fr

 

Également au Grand Palais

jusqu’au 13 Juillet 2014

Rétrospective Robert Mapplethorpe

www.grandpalais.fr

 

À découvrir également l’ouvrage de la journaliste et critique d’art Judith Benamou -Huet:

Dans la vie noire et blanche de Robert Mapplethorpe,où la chroniqueuse évoque le parcours dans les années 70 le parcours du photographe.

 

Livre Mapplethorpe

 

Judith Bénamou-Huet

Dans la vie noire et blanche de Robert Mapplethorpe

Editions Grasset & Fasquelle

Rendez-vous sur Hellocoton !
[Total : 0    Moyenne : 0/5]



A propos de l'auteur

Katherine Hibbs

Je suis une passionnée de l'image et de l'écriture. Photographe depuis plus de 30 ans d'abord dans la mode puis très vite dans le reportage et le domaine des expositions artistiques, j'ai exploré l'univers du film documentaire et de l'écriture. Je fais du journalisme depuis 10 ans comme pigiste et ai décidé de créer mon blog il y a un peu plus d'un an. Mon crédo: l'échange, l'écoute et le partage sans oublier la pratique des langues étrangères.. Si vous êtes gourmand, curieux, mélomane, et passionné, alors suivez mon itinéraire au fil des lieux...

Laisser un commentaire