Epernay

27
Jan,2015

Epernay: l’Art est dans la rue, et dans l’assiette…

  Sous une pluie battante qui n’a découragé ni le public ni les artistes de rue, je me suis rendue à la toute récente édition d’Habits de Lumière-Habits de Saveurs d’Epernay. L’enchantement du spectacle qui m’attendait a su dissiper les petits désagréments d’un temps humide… Aux magnifiques illuminations sur la façade de la Mairie s’est enchaîné un spectacle de rue, mené de main de maître par l’artiste scénographe Philippe Freslon et la Compagnie OFF suivies le lendemain matin par diverses présentations gastronomiques associant mets et champagne. Comme chaque année l’événement s’est clôturé un dimanche de la mi-décembre dans la douceur des rayons d’un soleil hivernal avec un concours d’élégance d’automobiles plus étonnantes les unes que les autres ! LA COMPAGNIE OFF… C’est à l’âge de 14 ans que Philippe Freslon a décidé de quitter sa Touraine natale et de parcourir le monde en quête de son identité. En 1979 il découvre le cirque de Berlin pour ensuite partir en Autriche au Festival de Vienne. Pour Philippe Freslon «Quand on est artiste de rue, on a les pieds sur terre et la tête dans les étoiles ! Cet univers est aussi une rencontre intime avec des habitants qui deviennent le public. Mon



31
Déc,2013

Champagne !

  Combien de bulles d’or remonteront à la surface des coupes, combien de bouchons retentiront au douzième coup de l’horloge ? Nous ne le saurons jamais ! Quand les flûtes s’entrechoqueront à minuit pile pour la transition annuelle et que les bulles taquineront votre langue,le champagne d’Epernay aura déjà revêtu ses habits de lumière pour vous raconter quelques épisodes de sa formidable aventure  !   La success story du « Roi des Vins, Vin des Rois» s’explique par l’ingéniosité d’un oenologue du XVIIème siècle, Dom Pérignon, moine de l’abbaye d’ Hautvillers, précurseur dans le perfectionnement de l’assemblage des  trois cépages champenois (pinot noir, pinot meunier et chardonnais) et expert en ampélographie (étude des vignobles). Les premières barriques de vins voguèrent sur les cours de rivières en direction de l’Angleterre où le champagne mousseux vit le jour sous la Régence. Plus tard, l’esprit entrepreunarial de négociants visionnaires et audacieux du nom de Moët ou encore d’Eugène Mercier sera à l’origine du florilège de maisons de négociants, développées le long de l’Avenue de Champagne. Cette artère devint tour à tour un modèle de réussite économique, un large éventail de styles architecturaux aussi divers que sophistiqués puis une marque déposée. La famille Auban-Moët sera une