hôtel

13
Feb,2019

Hôtel Le Six

      Nestled in a quiet street behind the Boulevard du Montparnasse, Hotel Le Six is worth a visit … The Montparnasse of the 20s where Ernest Hemingway found his marks between the Coupole and the bar Falstaff is located nearby. The clientele of the Six, classified in category 4 stars,  gathers 80% of Americans willing to discover the “Paris is a party” of the writer. The establishment is part of the Maisons de Georges collection which also includes the Gaston and Observatoire hotels. The Bonneau family, of Brittany origin, owns it. The decor here is that of a family house revisited with taste and refinement by the interior decorator and architect Stéphane Renaud from the Mouvement carré agency.       The bias was that of greening  depicted in  Spirit jungle styled wallpapers in the common areas. In 41 rooms spread over 6 floors, the walls are embellished with fabrics of the same spirit signed Pierre Frey and Christian Lacroix.         The hotel offers 3 suites of 35 square meters each with a small personalized living room in a space composed of exposed beams with a nice view on the roofs of Paris.   A Six



31
Dec,2014

Midnight cocktails

Si vous voulez vous faire tourner la tête avant les douze coups de minuit et fuir les restaurants bondés et chers assaillis ce soir de St-Sylvestre, pourquoi ne pas vivre un scénario digne de l’époque de la Prohibition des années 20 ? Paris regorge d’hôtels chics avec  bars à cocktails à l’ambiance feutrée… Ici les barmen s’appellent Daniel Rodriguez ou Paolo Calvera et animeront votre soirée au rythme endiablé de leur shaker… Pourquoi ne pas partager un instant d’éternité avec ces alchimistes hors pair qui vous livreront quelques uns de leurs «tips»? Des frimas russes… Au bar de l’hôtel Vernet, Daniel s’est constitué un véritable orgue à cocktails dans des flacons Guerlain… Il aime les arômes de framboise ramenés du jardin de sa mère: ce fruit se travaille en toute saison et n’est jamais dénaturé ! Dans une ambiance digne du Docteur Jivago, alors que crépite un feu dans la cheminée à insert à l’autre bout de la pièce, un RED WINTER se concocte pour vous à base de vodka,liqueur Gloss à la cerise, Ginger Ale et gelée de groseille, le tout surmonté d’une couronne de chantilly piquée d’une mûre charnue…. Les cocktails se déclinent aussi sans alcool tel que le BUNNY



23
Nov,2014

Hôtel de Sers: l’âme d’un Marquis…

– Les quartiers haussmanniens de Paris durant le Second Empire ont gravé dans la pierre la mémoire de l’aristocratie et de la haute bourgeoisie. C’est au 41 de l’Avenue Pierre 1er de Serbie que le Marquis de Sers, ancien officier de cavalerie, posa les armes pour faire ériger par l’architecte Jules Pellechet un hôtel particulier sur 4 étages en 1880. Devenu député du Loir-et-Cher, Henri Léopold Charles de Sers en fit son pied-à-terre parisien puis transforma le lieu en hôtel pour voyageurs désireux de découvrir la fureur et le bruit de la très vivante capitale. L’hôtel classé 5 étoiles offre un style élégant dans ses 45 chambres, où cohabitent meubles en bois de rose, tissus d’ameublement de Missoni et des Ipad dans chaque chambre. Le plus beau reste à découvrir avec ses 7 suites dont deux offrent une vue panoramique imprenable sur la Tour Eiffel.  –     –     Le jour de ma venue c’est dans un des 2 appartements de 80 mètres carrés que se préparait une demande en mariage avec un dîner sur la terrasse privative ! Un trait de romantisme flottait dans la chambre DELUXE où, à cette occasion, étaient égrenés des pétales de rose… Je