6
Nov,2018

Haarlem, city of the golden age

Qui aurait pensé qu’à seulement 20 kilomètres à l’ouest d’Amsterdam, la ville de Haarlem, cité du Siècle d’or, ait un lien fort avec le célèbre quartier de Manhattan? Cette passerelle historique fut initiée par Pieter Stuyvesant, administrateur de la Nouvelle-Amsterdam. La future ville américaine fut investie par les marchands de la Compagnie Néerlandaise des Indes Occidentales qui faisaient du commerce de peaux. C’est ainsi que fut créée en Amérique du nord la colonie de Nouvelle-Hollande et qu’émergèrent la ville de New-York et son quartier de New Harlem ( Nieuw Haarlem) L’empreinte de ces grands découvreurs de la côte est des Etats-unis se retrouve dans certaines descendances familiales telle que celle de Theodore Roosevelt, 26 ème Président des Etats-Unis, de lignée hollandaise depuis le XVII ème siècle. Ce rapprochement historique de deux grandes cultures subsiste aujourd’hui entre la ville de Haarlem aux Pays-Bas et le quartier de Manhattan avec lequel elle est jumelée au travers d’échanges économiques et culturels depuis la grande épopée du Siècle d’or.

Située à un jet de pierres d’Amsterdam, Haarlem et ses 160 000 habitants est résolument tournée vers la culture, conservant une riche tradition littéraire, picturale et graphique comme en témoigne la statue de l’imprimeur Janszoon Costers sur la grand-place de Haarlem.

L’ambition du NBTC (National Bureau of Tourism and Congresses) est de doubler le nombre de visiteurs d’ici à 2030 en faisant la promotion de la culture à travers le Siècle d’or et deux expositions majeures à voir jusqu’au début de 2019.

En effet le Teylers Museum accueille jusqu’au 6 Janvier prochain une collection rare de dessins de Leonardo Da Vinci The Language of Faces couplée avec l’exposition Frans Hals and the Moderns au Frans Hals Museum jusqu’au 24 Février 2019.

Haarlem , cité du siècle d’or

Le XVII ème siècle fut le Siècle d’or de l’histoire des Pays-Bas, patrie de Rembrandt, de Frans Hals et de Spinoza après une lutte de 80 ans contre l’Espagne et le catholicisme du Roi d’Espagne, Philippe II.

Le Protestantisme et la Réforme des Pays-Bas tiendront tête aux Espagnols grâce à l’Angleterre et la France protestante d’Henri de Navarre (Henri IV). En 1579 les sept provinces des Pays-Bas vont se rassembler grâce à l’union d’Utrecht sous la houlette de Willem (Guillaume) d’Orange. Haarlem comptait parmi les cités importantes de ces provinces unies.Traversée par la Spaarne dont les eaux étaient très claires, la ville comptait plus de 100 brasseries utilisant l’eau de la rivière pour la fabrication de la bière. Le commerce y était florissant depuis le 12 ème siècle grâce à l’institution de taxes de passage pour les marchands sans oublier les industries textiles ainsi que la culture de la tulipe et des narcisses.Haarlem sera une des premières villes à connaître la Réforme et ses églises deviendront protestantes en 1511.Willem d’Orange incitera les gouverneurs à pratiquer un droit de réquisition sur tous les biens catholiques romains qui servirent à la reconstruction de la ville en pierre. Le Siècle d’or a été également très fécond pour le marché de l’art tout comme le domaine des nouveaux savoirs.

A Haarlem, un riche marchand de soie et banquier du nom de Pieter Teyler van der Hulst participa à la création de la Société néerlandaise de la Science. La ville n’avait pas d’université et ce mécène ménonnite avait la volonté de partager les questions scientifiques et artistiques avec la communauté locale.

Genèse de la création du Teylers Museum

Cette période fastueuse se traduisit par une grande libération des contraintes que l’église catholique avait eu jusque là sur l’ univers des sciences et des arts.

Pieter Teyler était un fervent disciple des Lumières et avait une âme de collectionneur, rapportant pléthore d’objets de ses voyages. Bientôt sa maison construite en 1738 fut agrandie par une seconde habitation afin d’y loger ses collections.

La Salle Ovale fut un espace créé dans le fond du jardin de l’hôtel particulier du mécène pour exécuter des expériences scientifiques en présence du public. Sa galerie circulaire héberge encore aujourd’hui une magnifique bibliothèque en lambris de chêne. Le Teyler Museum, qui surplombe la Spaarne, fut quant à lui édifié en 1784 après la mort de Teyler qui légua toute sa fortune à des fondations locales.

Célébration des 500 ans de la mort de Leonardo Da Vinci (1452-1519)

 

 En Mai 2019, Leonardo Da Vinci se sera éteint il y a 500 ans au château d’Amboise. Le Teylers Museum , déjà riche de deux précédentes expositions sur la Renaissance avec Michel-Ange en 2005 et Raphaël en 2012, présente une série de trente trois dessins de cet artiste hors norme ,émanant de 25 collections de 10 pays différents. L’exposition comporte par ailleurs un grand nombre de dessins de ses contemporains ainsi qu’une salle entièrement dédiée à la reproduction de La Cène ( The Last Supper 4,6 x8,8 mètres) dont l’original se trouve

 

Rendez-vous sur Hellocoton !



A propos de l'auteur

Katherine Hibbs

Je suis une passionnée de l'image et de l'écriture. Photographe depuis plus de 30 ans d'abord dans la mode puis très vite dans le reportage et le domaine des expositions artistiques, j'ai exploré l'univers du film documentaire et de l'écriture. Je fais du journalisme depuis 10 ans comme pigiste et ai décidé de créer mon blog il y a un peu plus d'un an. Mon crédo: l'échange, l'écoute et le partage sans oublier la pratique des langues étrangères.. Si vous êtes gourmand, curieux, mélomane, et passionné, alors suivez mon itinéraire au fil des lieux...

Laisser un commentaire