30
Avr,2017

De toutes mes forces

Quel plaisir que de découvrir au printemps un concentré d’émotions avec le dernier film de Chad Chenouga, De toutes mes forces ! Ce film réalisé avec des adolescents, apprentis acteurs pour la plupart, nous transporte dans un petit bout de vie autobiographique du réalisateur Chad Chenouga. Celui- ci avait deja mis en scène et joué sur les planches du théâtre des amandiers sa pièceLa Niaque, en 2011, où il racontait sa vie d’adolescent placé dans un foyer de la DASS ( aujourd’hui rebaptisée Aide Sociale à l’Enfance) nous transporte dans la double vie du jeune Nassim , lycéen dans un établissement bourgeois le jour et hébergé dans un foyer le soir suite au décès de sa mère. Nassim fera croire à son entourage qu’il est logé chez une tante improbable.

 

 de toutes mes forces 2

 

 Le jeune orphelin mènera son combat identitaire par un travail acharné afin d’accéder à des études supérieures avec une certaine arrogance ,navigant entre deux mondes que tout oppose.Une séquence très drôle où Nassim explique la définition du mot «  subterfuge » au jeune caïd chinois des ados du foyer (qui prend le mot pour une insulte!) résume bien la situation délicate du jeune Nassim qui entretient tant bien que mal sa double identité.On retrouve en filigrane l’ adolescence du réalisateur qui a grandi entre un lycée bourgeois du 17 ème arrondissement de Paris et les quartiers populaires de St Ouen.
Le jeune Nassim est hanté par la disparition brutale de sa mère dont il s’occupait mais dont l’amour dévorant l’étouffait, il dit d’elle qu’elle est «  la part de nous que je ne vois pas mourir ».

 

de toutes mes forces 4

 

Pétri de culpabilité , il est sur la brèche et seule une camarade du foyer, Zawadi,campée par l’excellente Jisca Calvanda révélée dans Divines arrive à lui communique sa niaque et son envie de s’en sortir.
L’actrice belge Yolande Moreau campe le rôle de la directrice du foyer où Nassim se sent comme un étranger de passage.Peu à peu , avec beaucoup de justesse, Madame Cousin, guidera le jeune Nassim vers une ouverture aux autres et un certain apaisement. Yolande Moreau s’est inspirée d’une rencontre forte qu’elle a pu avoir avec une éducatrice de Pau.

 

de toutes mes forces 5

 

La vraie originalité de ce film réside sans doute dans l’approche des jeunes adolescents ,menée par le réalisateur et sa collaboratrice artistique Christine Paillard . Durant les huit mois qui ont précédé le tournage définitif du film les deux co -auteurs ont organisé des ateliers filmés avec leurs jeunes recrues ,pour la plupart sélectionnées en casting sauvage. Ce terrain expérimental a permis aux acteurs en herbe de livrer leurs émotions et de les canaliser pour le tournage qui s’en est suivi.
N’oublions pas de mentionner la musique de Thylacine alias William Rezé conjuguant les univers croisés de musique répétitive et de trip hop.
De toutes mes forces est le deuxième long métrage de Chad Chenouga, réalisateur quinquagénaire plein de promesses à venir et qui , j’en suis sûre , ne nous décevra pas !

 

De toutes mes forces
Un film de Chad Chenouga
Scénario de Chad Chenouga et Christine Paillard
Avec Yolande Moreau, Khaled Alouach et Jisca Kalvanda
Sortie le 3 Mai en salles

Rendez-vous sur Hellocoton !
[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]
De toutes mes forcesEcris parKatherine HibbsMoyenne des votes3.5/5 - 2evaluations visiteur



A propos de l'auteur

Katherine Hibbs

Je suis une passionnée de l'image et de l'écriture. Photographe depuis plus de 30 ans d'abord dans la mode puis très vite dans le reportage et le domaine des expositions artistiques, j'ai exploré l'univers du film documentaire et de l'écriture. Je fais du journalisme depuis 10 ans comme pigiste et ai décidé de créer mon blog il y a un peu plus d'un an. Mon crédo: l'échange, l'écoute et le partage sans oublier la pratique des langues étrangères.. Si vous êtes gourmand, curieux, mélomane, et passionné, alors suivez mon itinéraire au fil des lieux...

Laisser un commentaire