Daubigny

16
Mai,2017

Auvers-sur-Oise, un endroit à (re) découvrir

  Auvers-sur-Oise, de par la richesse de son histoire et une saison culturelle bouillonnante, est l’endroit à (re)découvrir durant le printemps et l’été 2017. Situé dans le Vexin français et seulement à quelques encablures de Paris depuis la gare St-Lazare ce village de charme ravira autant les amateurs de peinture que les mélomanes.     Auvers-sur-Oise, Terre des Impressionnistes C’est grâce au peintre Charles-François Daubigny (1817-1878), qui séjourna 18 ans à Auvers-sur-Oise, que furent immortalisés les plus beaux paysages des bords de l’Oise notamment depuis son bateau atelier Le Botin qu’il affectionnait particulièrement.     Le peintre multipliera ses croisières fluviales qui l’emmèneront jusqu’au Havre. Daubigny, issu de l’école de Barbizon où il se rapprocha de peintres tels que Théodore Rousseau et surtout Corot rencontré en 1852, eut un rôle majeur dans le passage progressif d’une peinture académique à un style plus libre et précurseur du mouvement impressionniste. La précision académique du trait sera progressivement remplacée par les techniques de la «Nouvelle peinture» spontanées et exprimées sous la forme touches amples, moins précises mettant en valeur les effets de lumière sur la nature. Aux yeux de Baudelaire la peinture et les paysages de Daubigny avaient «un air de jeunesse indéfinissable»