Clown

5
févr.,2016

Le clown Chocolat

L’histoire du clown Chocolat remonte à la Belle Epoque où l’homme noir venu d’Afrique était apparenté à une vision exotique voire une approche ethnologique de la culture Africaine. Un village africain avec sa population d’origine avait même été « importé » et attisait la curiosité de la bourgeoisie . C’est en 1877 que fut installée « la première exhibition ethnographique d’un groupe humain » par le cirque allemand Hagenbeck. Ainsi cohabitaient les ménageries et les troupes africaines qui furent associées très rapidement au monde du cirque. La « caricature du nègre » plaisait au public pour son exotisme et dès les années 1830 certains artistes blancs se noircissaient la face au bouchon brûlé en reprenant les grands thèmes de la culture afro- américaine. Ce fut le cas du clown Daddy Rice né à Manhattan qui avait voyagé dans les états du sud des Etats Unis pour ainsi trouver l’inspiration de ses spectacles en créant le personnage d’un esclave noir Jim Crow.C’est dans ce contexte profondément raciste et colonisateur que fut révélé pour la première fois dans les années 1880 le clown Chocolat. Raphael Padilla, de son vrai nom, avait été esclave et fils d’esclaves dans une plantation à la Havane.