cinéma

30
Avr,2017

De toutes mes forces

Quel plaisir que de découvrir au printemps un concentré d’émotions avec le dernier film de Chad Chenouga, De toutes mes forces ! Ce film réalisé avec des adolescents, apprentis acteurs pour la plupart, nous transporte dans un petit bout de vie autobiographique du réalisateur Chad Chenouga. Celui- ci avait deja mis en scène et joué sur les planches du théâtre des amandiers sa pièceLa Niaque, en 2011, où il racontait sa vie d’adolescent placé dans un foyer de la DASS ( aujourd’hui rebaptisée Aide Sociale à l’Enfance) nous transporte dans la double vie du jeune Nassim , lycéen dans un établissement bourgeois le jour et hébergé dans un foyer le soir suite au décès de sa mère. Nassim fera croire à son entourage qu’il est logé chez une tante improbable.        Le jeune orphelin mènera son combat identitaire par un travail acharné afin d’accéder à des études supérieures avec une certaine arrogance ,navigant entre deux mondes que tout oppose.Une séquence très drôle où Nassim explique la définition du mot «  subterfuge » au jeune caïd chinois des ados du foyer (qui prend le mot pour une insulte!) résume bien la situation délicate du jeune Nassim qui entretient tant bien que mal sa double



14
Nov,2016

TANNA

C’est sur l’île de Tanna, située au sud de l’archipel du Vanuatu au milieu du Pacifique, alternance de forêts tropicales et de plages de sable noir que s’élève le volcan Yahul. James Cook fut le premier explorateur européen à débarquer sur l’île au XVIII ème siècle, succédé par un mouvement puissant de missionnaires au XIX ème. Pourtant dans les villages montagneux de Tanna, on a gardé la «  kastom » , structure patriarcale dominée par les chants, les danses et de nombreuses croyances ancestrales. Ici différentes tribus cohabitent encore, et suivent les voies de la kastom qui les guident vers la paix ou les guerres claniques.       Bentley Dean et Martin Butler , deux réalisateurs australiens qui travaillent en équipe, ont découvert, grâce à un chant traditionnel local, la vraie histoire des amours contrariés de deux amants soumis aux traditions implacables de leurs tribus.Pour fuir le mariage arrangé infligé à la jeune fille , les amants maudits préfèreront fuir le village de Yakel , allant au devant d’une fin tragique. La beauté de ce film de fiction réside non seulement dans les paysages filmés par les deux co-réalisateurs mais aussi à travers la grâce et le naturel d’acteurs non



10
Sep,2016

Mr Ove

 Le cinéma suédois a récemment produit un petit bijou intitulé Mr Ove.Rien de bien bergmanien dans l’approche cinématographique…Ici il est question d’une zone pavillonnaire régentée par un veuf désabusé, accroché à des valeurs qui n’ont plus vraiment leur place à l’heure de sa retraite. Mr Ove est précis, méthodique, déployant une routine inflexible qui efface tant bien que mal un sentiment d’inutilité. Son quotidien est ponctué de rondes d’inspection, de réglages au cordeau de la signalétique du quartier et de la chasse au chihuahua qui lève la patte sur le gazon de la copropriété.       Mr Ove dialogue avec sa femme, désormais logée au cimetière, lui faisant la promesse de la rejoindre bientôt. Bien qu’expert en mécanique, il est recalé dans ses différentes tentatives de suicide… Non c’est bien dans les moteurs de voitures qu’il est un pur génie ! Pour conquérir son estime dans ce domaine mieux vaut préférer une Saab à une Volvo… Ce trait psychorigide du personnage a servi habilement aux sempiternels placements de produits..Mais la production est tout excusée car elle a signé ici un scénario drôle et tendre , valorisant tous les petits moments précieux qui redonneront le goût de vivre à ce retraité bougon.