Qui suis-je?

7
Sep,2014

Partir dans la Vienne: Du broyé du Poitou à la cuisine aux fleurs

    En patois poitevin «goulipiat» signifie gourmand. Il y a effectivement de quoi faire en termes de gourmandise et de gastronomie dans la Vienne, à commencer par le traditionnel Broyé du Poitou, immense galette réalisée avec de la farine, du beurre, du sucre, un oeuf et du sel de mer. Cette recette familiale a été héritée de la grand-mère Paulette de Brigitte Arnaud-Boué. Cette dernière déclare être «la gardienne du temple de cette tradition». Cette dynamique chef d’entreprise à la tête de la société Goulibeur a démarré sa vie professionnelle dès l‘âge de 19 ans. Intrépide et visionnaire, elle a très vite étendu la gamme de ses produits, épaulée par le chef étoilé et ancien élève de Joël Rebuchon, Jacky Dallais. Ici on travaille essentiellement avec de la farine de blé sans adjuvants de qualité supérieure mise au point par des petits moulins. L‘entreprise fabrique des produits pour Lenôtre ou encore les cafés Richard et exporte des broyés personnalisés dans le monde entier. Manger des fleurs…. A Lussac-les-châteaux près de Poitiers j’ai découvert la cuisine aux fleurs du chef David Royer au restaurant Les Orangeries dont la préoccupation première est de rendre hommage aux produits du terroir en utilisant



4
Sep,2014

Partir dans la Vienne: Rêver dans une cabane sur l’eau…

  Pourquoi ne pas prolonger son été en découvrant les différentes facettes du département de la Vienne? À 2 heures en TGV, ce département allie charme bucolique d’une cabane sur l’eau et tradition gourmande. C’est en Juillet dernier que le village flottant de Pressac, au sud du département, a vu le jour. On connaissait déjà le principe  des cabanes dans les arbres qui a pris beaucoup d’ampleur ces derniers temps (notamment en Seine-Maritime où je vous inviterai prochainement) qui a été mis au point notamment par Antoine Thibaut. Ce dernier, par l’intermédiaire des sociétés Cabanes & Vous  et Acapace vient d’implanter 20 cabanes flottantes sur un étang de 6,5 hectares où l’on pratique la pêche depuis une centaine d’années… ce projet a reçu le label européen Natura 2000 notamment pour le respect de l’environnement.     L’énergie de ces espaces ,dont la surface moyenne est de 40 mètres carrés, est produite grâce à des panneaux photovoltaïques et on y a prévu l’implantation de toilettes sèches.Ici l’on rejoint sa cabane en barque et le petit déjeuner est livré de la même façon par le personnel du village flottant dans de jolis paniers en osier personnalisés au nom de chaque logis. Rien



1
Sep,2014

Le petit train à 3000 volts…

 © Alejandro Salazar     De la clandestinité au tourisme…     L’éponyme et vaillant petit train de la Rhune a été conçu dans un but touristique en 1912.  Ce n’est que douze ans plus tard qu’il devait être inauguré et mis en service. Avant sa construction, processions et messes qui avaient lieu au sommet de la montagne basque avaient lieu au prix d’un effort physique non négligeable pour en venir à bout des 736 mètres de dénivelé  et de 2 heures et demie de marche. C’est l’essor du tourisme qui a favorisé sa création.Aujourd’hui le petit train électrique, calqué sur le modèle des crémaillères suisses, ne met pas plus de 35 minutes pour parcourir les 4200 mètres qui le séparent du sommet !   Ici on dit qu’il n’y a pas de frontière notamment pour les agriculteurs dont les troupeaux paissent indifféremment du côté français ou espagnol. Sare , commune traversée par la crémaillère, constituait un des nombreux nids de la contrebande. Chacun avait soit un douanier soit un contrebandier dans sa famille ! On passait clandestinement des mécanismes de voiture, de la dentelle, des fruits et légumes ou encore des animaux que l’on pouvait troquer contre d’autres biens



11
Août,2014

Chartres en lumières

Une balade teintée d’histoire…     C’est au départ de la Place de la Poissonnerie dans le vieux centre que l’on pourra démarrer le circuit historique de Chartres et revivre le quotidien de sa population au Moyen âge. La découverte à pied de la ville m’a rappelé en de nombreux points celle de la Cité Plantagenêt évoquée dans mon billet sur la Sarthe ( aufildeslieux.fr/72-heures-sarthe/) .   Sur cette place trône l’incontournable Maison au saumon datant du 15 ème et 16 ème siècles et devenue l’office de tourisme de la ville.     A l époque on pêchait beaucoup de saumon de rivière que l’on trouvait dans l’Eure. La maison était composée de 2 hôtels particuliers transformées en deux échoppes «logées à la même enseigne» pour diminuer les coûts: maison au saumon et maison de la truie qui file! Chartres était à l’époque divisée en deux: la haute ville, avec le château et la cathédrale, et la basse ville avec les activités liées à la rivière: dur travail des lavandières rémunérées à la pièce et qui procédaient à leur grande lessive de printemps au moment du carême! On comptait également des tanneries, corroieries et mégisseries dans la partie basse de



16
Juil,2014

Bons baisers d’Ardèche

  Pourquoi visiter l’Ardèche méridionale ? Pour ses célèbres castagnades qui auront lieu à la mi-octobre durant un mois au coeur du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche, pour faire sauter les marrons grillés dans le feu durant une roustide ou déguster une cousina, velouté de châtaignes, à l’arrivée de l’automne ! Découvrir aussi 19 magnifiques villages labellisés villages de caractère et rendre hommage à la toute nouvelle classification au Patrimoine Mondial  de l’Unesco de la grotte Chauvet.     Même si le site ne se visite pas pour des raisons impératives de conservation, la sensation de frustration ne sera pas au rendez-vous ! Bien au contraire, le public est déjà dans les startings blocks pour la découverte prochaine en 2015 de la caverne du Pont d’Arc, espace de restitution implanté sur le site du Razal. Une formidable réplique de l’original sur 3000 mètres carrés au sol et plus de 8000 mètres carrés de faciès géologique restituant les éponymes panneaux pariétaux dont le parcours s’effectuera sur une passerelle avec 10 stations d’arrêt et d’observation. L’Ardèche méridionale est également le témoin de plus de 35 000  ans d’histoire  et de spéléologie.     Elle attire non seulement des chercheurs et le



23
Juin,2014

72 heures dans la Sarthe

Il est des départements qui ont la réputation de n’être connus que pour avoir été traversés, passerelles pour rejoindre une destination estivale… Pourtant ils recèlent de multiples trésors cachés et plaisirs gastronomiques qui ne demandent qu’à nous retenir… La Sarthe revêt la sincérité des producteurs, des viticulteurs, des orfèvres de l’argile. Ici les amitiés se nouent autour de joutes gastronomiques entre copains, chefs et cavistes. On parle franc et l’on vénère le bois tricentenaire des chênes de Bercé… Ils s’appellent Amandine,Thierry ou Vincent et nous offrent à mains nues leur savoir faire… Ce département est également le berceau d’une histoire très riche que l’on découvre au fil des ruelles de la cité Plantagenêt, concentré de voyage entre la Gaule et la Renaissance où plane encore la présence de la Reine Bérengère de Navarre… Cette ville abritée derrière des fortifications en a inspiré plus d’un, de Robert Doisneau aux reconstitutions filmées du Bossu de Notre Dame, Cyrano de Bergerac ou encore Nicolas Le Floch.         La Cité Plantagenêt   L’ancien nom gaulois du Mans est Vindunum, qui se transforma en Subdinum à l’époque romaine. La ville compte 150 000 habitants dans son enceinte fortifiée, 200 000 hors les



3
Mai,2014

Mapplethorpe – Rodin

  Mapplethorpe Rodin : La bande-annonce par Musee_Rodin Est-il possible que deux monstres sacrés puissent se faire écho malgré le siècle qui les sépare? Catherine Chevillot, Directrice du Musée Rodin et la Robert Mapplethorpe Foundation ont rendu ce «face à face» possible. L’exposition présentée au Musée Rodin jusqu’au 21 Septembre prochain, rapproche deux médiums artistiques, photographie et sculpture, qui se percutent et dialoguent ensemble. Ici deux artistes dévorés chacun par leur univers obsessionnel, mettent en lumière leurs côtés les plus sombres. Tous deux explorent la perfection plastique des corps ayant recours à l’insolence d’une posture ou encore à l’érotisme d’une fleur éclose (à noter que la série Orchid de Mapplethorpe est dans la lignée des natures mortes d’ Edward Weston, fondateur du groupe f/64).     Orchid, 1985 Robert Mapplethorpe foundation/Iris messagère des dieux, Paris, Musée Rodin   Mapplethorpe réinterprète les formes,livrant le corps de l’homme et de la femme dans leur nudité la plus crue.La peau devient ,à l’égal de Rodin, matériau traité graphiquement,tantôt noir tantôt blanc, au-delà du bien et du mal. Comme le sculpteur,il minéralise son égérie féminine, Lisa Lyon dans la roche, là où le sculpteur le fait dans le plâtre .     Lisa Lyon,1980



18
Août,2013

Aix-en-Provence, la Belle Endormie aux couleurs de Cézanne.

À la fraîcheur de ses innombrables fontaines, Aix-en-Provence, la belle endormie aux couleurs de Cézanne,nous ouvre les portes du Grand Atelier de l’artiste du midi : un parcours-hommage au « Maître d’Aix » vous transportera dans les ocres des carrières de Bibémus , à l’ombre des alignements de marronniers de la bastide familiale du Jas de Bouffan ou encore dans l’ultime atelier de l’artiste perché sur la colline des Lauves. C’est dans ce lieu entièrement conçu par le peintre, que naîtront ses Grandes Baigneuses. Cézanne venait dans le midi pour capter cette lumière si particulière, la restituant dans une succession de styles entre impressionnisme et cubisme. Cette révolution cézanienne réunissait à la fois la ligne, la forme et la couleur. Plusieurs fois débouté du fameux Salon des Refusés, le Maître se considérait comme « le primitif d’un art nouveau», ouvrant la voie à d’autres qui se nommaient Émile Bernard, Maurice Denis. Picasso l’appellera « Monsieur» et s’installera non loin de là au château de Vauvenargues.  La Bastide du Jas de Bouffan où Cézanne exécutera pas moins de 50 huiles et aquarelles fut achetée par son père le banquier Louis-Auguste Cézanne à la famille Truphème. Le domaine de 15 hectares auquel



30
Juil,2013

Rêves de cabanes.

Décor de théâtre planté sur la grève de Ouistreham à Ostende…Les cabines de plage estampillées « Lucien » ou restées anonymes gardent la mémoire des baigneurs et les rires d’enfants aux odeurs iodées.Si vous passez par là,tendez bien l’oreille,vous les entendrez peut-être…       As a theater decor set on the shores of Ouistreham,Normandy or Ostende,Belgium…Beach huts are named « Lucien » or remain anonymous keeping in their shade the memory of swimmers and children’s bursts of laughter.If you ever pass by,lend a ear,you might grab whispers with a iodized scent… K.H.   http://www.evene.fr/lieux/actualite/tourisme-ostende-belgique-marvin-gaye-arno-guide-3316.php www.toerisme-oostende.be www.ville-ouistreham.fr



14
Juil,2013

Carnets d’ailleurs…

A l’ère de la mondialisation,capable d’engendrer le pire mais aussi d’étonnantes connexions inter-culturelles, il fait bon se rendre aux quatre coins du globe… Parce que s’ouvrir au monde,au fil des lieux,c’est savoir stimuler sa capacité à l’émerveillement ainsi qu’aux multiples saveurs de la différence. Grâce à une pratique professionnelle de la photographie, de réalisation de films et plus récemment du journalisme j’ai eu l’envie de nourrir un blog avec un florilège de lieux attractifs, d’adresses incontournables et d’images qui je l’espère sauront aiguiser votre appétit et votre soif d’ailleurs! _______ At the era of globalization capable of the worst but also suggesting wonderful intercultural ties it sounds good to wander around the globe… Because exposing oneself to the world,along multiple places is awe-inspiring, introducing the various tastes of difference to us. Thanks to a professional practice of photography,film directing and more recently journalism.I felt like feeding my blog with a collection of appealing locations, essential addresses and photos which I hope will sharpen your else where appetite and thirst ! Katherine Hibbs