Qui suis-je?

23
Juin,2014

72 heures dans la Sarthe

Il est des départements qui ont la réputation de n’être connus que pour avoir été traversés, passerelles pour rejoindre une destination estivale… Pourtant ils recèlent de multiples trésors cachés et plaisirs gastronomiques qui ne demandent qu’à nous retenir… La Sarthe revêt la sincérité des producteurs, des viticulteurs, des orfèvres de l’argile. Ici les amitiés se nouent autour de joutes gastronomiques entre copains, chefs et cavistes. On parle franc et l’on vénère le bois tricentenaire des chênes de Bercé… Ils s’appellent Amandine,Thierry ou Vincent et nous offrent à mains nues leur savoir faire… Ce département est également le berceau d’une histoire très riche que l’on découvre au fil des ruelles de la cité Plantagenêt, concentré de voyage entre la Gaule et la Renaissance où plane encore la présence de la Reine Bérengère de Navarre… Cette ville abritée derrière des fortifications en a inspiré plus d’un, de Robert Doisneau aux reconstitutions filmées du Bossu de Notre Dame, Cyrano de Bergerac ou encore Nicolas Le Floch.         La Cité Plantagenêt   L’ancien nom gaulois du Mans est Vindunum, qui se transforma en Subdinum à l’époque romaine. La ville compte 150 000 habitants dans son enceinte fortifiée, 200 000 hors les



3
Mai,2014

Mapplethorpe – Rodin

  Mapplethorpe Rodin : La bande-annonce par Musee_Rodin Est-il possible que deux monstres sacrés puissent se faire écho malgré le siècle qui les sépare? Catherine Chevillot, Directrice du Musée Rodin et la Robert Mapplethorpe Foundation ont rendu ce «face à face» possible. L’exposition présentée au Musée Rodin jusqu’au 21 Septembre prochain, rapproche deux médiums artistiques, photographie et sculpture, qui se percutent et dialoguent ensemble. Ici deux artistes dévorés chacun par leur univers obsessionnel, mettent en lumière leurs côtés les plus sombres. Tous deux explorent la perfection plastique des corps ayant recours à l’insolence d’une posture ou encore à l’érotisme d’une fleur éclose (à noter que la série Orchid de Mapplethorpe est dans la lignée des natures mortes d’ Edward Weston, fondateur du groupe f/64).     Orchid, 1985 Robert Mapplethorpe foundation/Iris messagère des dieux, Paris, Musée Rodin   Mapplethorpe réinterprète les formes,livrant le corps de l’homme et de la femme dans leur nudité la plus crue.La peau devient ,à l’égal de Rodin, matériau traité graphiquement,tantôt noir tantôt blanc, au-delà du bien et du mal. Comme le sculpteur,il minéralise son égérie féminine, Lisa Lyon dans la roche, là où le sculpteur le fait dans le plâtre .     Lisa Lyon,1980



18
Août,2013

Aix-en-Provence, la Belle Endormie aux couleurs de Cézanne.

À la fraîcheur de ses innombrables fontaines, Aix-en-Provence, la belle endormie aux couleurs de Cézanne,nous ouvre les portes du Grand Atelier de l’artiste du midi : un parcours-hommage au « Maître d’Aix » vous transportera dans les ocres des carrières de Bibémus , à l’ombre des alignements de marronniers de la bastide familiale du Jas de Bouffan ou encore dans l’ultime atelier de l’artiste perché sur la colline des Lauves. C’est dans ce lieu entièrement conçu par le peintre, que naîtront ses Grandes Baigneuses. Cézanne venait dans le midi pour capter cette lumière si particulière, la restituant dans une succession de styles entre impressionnisme et cubisme. Cette révolution cézanienne réunissait à la fois la ligne, la forme et la couleur. Plusieurs fois débouté du fameux Salon des Refusés, le Maître se considérait comme « le primitif d’un art nouveau», ouvrant la voie à d’autres qui se nommaient Émile Bernard, Maurice Denis. Picasso l’appellera « Monsieur» et s’installera non loin de là au château de Vauvenargues.  La Bastide du Jas de Bouffan où Cézanne exécutera pas moins de 50 huiles et aquarelles fut achetée par son père le banquier Louis-Auguste Cézanne à la famille Truphème. Le domaine de 15 hectares auquel



30
Juil,2013

Rêves de cabanes.

Décor de théâtre planté sur la grève de Ouistreham à Ostende…Les cabines de plage estampillées « Lucien » ou restées anonymes gardent la mémoire des baigneurs et les rires d’enfants aux odeurs iodées.Si vous passez par là,tendez bien l’oreille,vous les entendrez peut-être…       As a theater decor set on the shores of Ouistreham,Normandy or Ostende,Belgium…Beach huts are named « Lucien » or remain anonymous keeping in their shade the memory of swimmers and children’s bursts of laughter.If you ever pass by,lend a ear,you might grab whispers with a iodized scent… K.H.   http://www.evene.fr/lieux/actualite/tourisme-ostende-belgique-marvin-gaye-arno-guide-3316.php www.toerisme-oostende.be www.ville-ouistreham.fr



14
Juil,2013

Carnets d’ailleurs…

A l’ère de la mondialisation,capable d’engendrer le pire mais aussi d’étonnantes connexions inter-culturelles, il fait bon se rendre aux quatre coins du globe… Parce que s’ouvrir au monde,au fil des lieux,c’est savoir stimuler sa capacité à l’émerveillement ainsi qu’aux multiples saveurs de la différence. Grâce à une pratique professionnelle de la photographie, de réalisation de films et plus récemment du journalisme j’ai eu l’envie de nourrir un blog avec un florilège de lieux attractifs, d’adresses incontournables et d’images qui je l’espère sauront aiguiser votre appétit et votre soif d’ailleurs! _______ At the era of globalization capable of the worst but also suggesting wonderful intercultural ties it sounds good to wander around the globe… Because exposing oneself to the world,along multiple places is awe-inspiring, introducing the various tastes of difference to us. Thanks to a professional practice of photography,film directing and more recently journalism.I felt like feeding my blog with a collection of appealing locations, essential addresses and photos which I hope will sharpen your else where appetite and thirst ! Katherine Hibbs