Etranger

6
nov.,2018

Haarlem, cité du siècle d’or

Qui aurait pensé qu’à seulement 20 kilomètres à l’ouest d’Amsterdam, la ville de Haarlem, cité du siècle d’or, ait un lien fort avec le célèbre quartier de Manhattan? Cette passerelle historique fut initiée par Pieter Stuyvesant, administrateur de la Nouvelle-Amsterdam. La future ville américaine fut investie par les marchands de la Compagnie Néerlandaise des Indes Occidentales qui faisaient du commerce de peaux. C’est ainsi que fut créée en Amérique du nord la colonie de Nouvelle-Hollande et qu’émergèrent la ville de New-York et son quartier de New Harlem ( Nieuw Haarlem). L’empreinte de ces grands découvreurs de la côte est des États-Unis se retrouve dans certaines descendances familiales telle que celle de Théodore Roosevelt, 26 ème Président des Etats-Unis, de lignée hollandaise depuis le XVII ème siècle.       Ce rapprochement historique de deux grandes cultures subsiste aujourd’hui entre la ville de Haarlem aux Pays-Bas et le quartier de Manhattan avec lequel elle est jumelée au travers d’échanges économiques et culturels depuis la grande épopée du siècle d’or. Située à un jet de pierre d’Amsterdam, Haarlem et ses 160 000 habitants est résolument tournée vers la culture, conservant une riche tradition littéraire, picturale et graphique comme en témoigne la statue