Auvers-sur-Oise

16
Mai,2017

Auvers-sur-Oise, un endroit à (re) découvrir

  Auvers-sur-Oise, de par la richesse de son histoire et une saison culturelle bouillonnante, est l’endroit à (re)découvrir durant le printemps et l’été 2017. Situé dans le Vexin français et seulement à quelques encablures de Paris depuis la gare St-Lazare ce village de charme ravira autant les amateurs de peinture que les mélomanes.     Auvers-sur-Oise, Terre des Impressionnistes C’est grâce au peintre Charles-François Daubigny (1817-1878), qui séjourna 18 ans à Auvers-sur-Oise, que furent immortalisés les plus beaux paysages des bords de l’Oise notamment depuis son bateau atelier Le Botin qu’il affectionnait particulièrement.     Le peintre multipliera ses croisières fluviales qui l’emmèneront jusqu’au Havre. Daubigny, issu de l’école de Barbizon où il se rapprocha de peintres tels que Théodore Rousseau et surtout Corot rencontré en 1852, eut un rôle majeur dans le passage progressif d’une peinture académique à un style plus libre et précurseur du mouvement impressionniste. La précision académique du trait sera progressivement remplacée par les techniques de la «Nouvelle peinture» spontanées et exprimées sous la forme touches amples, moins précises mettant en valeur les effets de lumière sur la nature. Aux yeux de Baudelaire la peinture et les paysages de Daubigny avaient «un air de jeunesse indéfinissable»



10
Avr,2015

Sur les pas de Van Gogh

Auvers- sur- Oise commémore cette année les 125 ans de la disparition de Vincent Van Gogh dans divers lieux emblématiques. Ce vrai musée à ciel ouvert vous fera revivre à travers ses paysages et son architecture les dernières productions picturales réalisées à un rythme fiévreux par l’artiste qui se donnera la mort au milieu des champs de blé au cours d’une belle après-midi d’été.       La ville d’Auvers-sur-Oise en partenariat avec le Comité Régional du Tourisme Paris Ile-De-France a mis en place une série d’événements culturels restituant « Sur les pas de Van Gogh » les moments forts de l’artiste et des liens qu’il tissa sur place. L’Institut Van Gogh a largement participé au tourisme culturel vivace d’Auvers depuis 2014.       «Auvers est gravement beau»… Cette phrase de Van Gogh était déjà teintée de modernité. Ce dernier, mentalement fragilisé, trouva calme et inspiration dans ce village des bords de l’Oise. Il y réalisera pas moins de 80 œuvres dont l’éponyme «Eglise d’Auvers». Son arrivée déclencha un véritable engouement chez d’autres artistes qui vinrent chercher lumière et convivialité. Ici Cézanne, Corot ou encore Pissarro viendront puiser leur inspiration, le photographe Peter Knapp, installé à Auvers sur Oise, co-réalisera un documentaire avec François