20
Août,2015

Arts nature en Sancy

Le land art se développe beaucoup, collaborant à la découverte de nos belles régions françaises. J’ai récemment découvert les paysages accidentés du Puy de Sancy sans oublier le lac Pavin, vieux de 7000 ans, où je me suis délectée en dégustant de l’omble chevalier. Par ailleurs il va sans dire que la longue histoire du thermalisme au Mont- Dore vaut le détour pour l’architecture magnifique qui l’abrite et ses divers soins d’exception liés aux voies respiratoires ou tout simplement à une recherche du bien-être !

Le festival Horizons, «arts nature» en Sancy:

Cet événement est devenu incontournable et en est à sa 9 ème édition.

Il vous permettra de découvrir conjointement cette magnifique région et ses œuvres disséminées sous forme de « byzarreries sancyliennes » dans un paysage verdoyant jusqu’au 27 Septembre prochain.

Un appel à candidature est lancé chaque année auprès de designers, plasticiens, paysagistes et architectes du monde entier. Cette année, j’ai pu apprécier, le temps d’un week- end prolongé, quelques réalisations artistiques parmi les onze jalonnant la nature verdoyante du Massif du Sancy. Il est demandé aux artistes de choisir jusqu’à 3 sites pour créer un projet en osmose avec cet environnement débouchant sur une mise en valeur réciproque.

 

arts nature en Sancy © K.HIBBS

Découvrir St-Nectaire avec Temporary ruins:

A 900 mètres d’altitude, une drôle de construction faite de plaques de polycarbonate domine le bourg de St Nectaire. Surmontée de 4 panneaux solaires, la structure s’éclaire tout au long de la nuit.On assiste à l’affrontement du matériau industriel et d’une nature verdoyante où s’inscrit la magnifique architecture romane de l’ église de St Nectaire. Cette œuvre a été créée par The Cloud Collective réunissant un architecte, Joris Lipsch et une graphiste Floriane Pic, tous deux scénographes de surcroît.

 

temporary ruins © K.HIBBS

 

En descendant sur le bourg de St Nectaire , vous découvrirez l’église St Nectaire, un bijou de l ‘art roman auvergnat du XI ème siècle qui se dresse sur le mont Cornadore.Pour la petite histoire, on attribue l’origine du nom du fromage de St Nectaire à Henri de Senecterre ,maréchal de France au XVII eme siècle. Je vous conseille de consacrer quelques minutes pour découvrir tout particulièrement le trésor abrité dans l’église, comportant le buste de Saint Baudime, illustrant l’art de l’orfèvrerie médiévale.

 

Saint Baudime - Eglise de St-Nectaire © K.HIBBS

Les cascades de Chiloza avec Sinfonia invisible #2

C’est au creux de « marmites de géants » ponctuées de fougères et de mousses que coule un torrent tout droit venu du lac Pavin. Dans ce décor semblable au paradis sur terre, nos sens sont sollicités de toute part et particulièrement notre ouïe : cascade, chants d’oiseaux invisibles à l’oeil nu dans cette masse vierge et verdoyante.

 

Chiloza © K.HIBBS

 

sinfonia invisible #2 © K.HIBBS

 

C’est là que Tiziana Bertoncini a campé sa symphonie invisible ponctuée de tubes en plexiglass accrochés dans les branches. Chaque cylindre est un trait d’union avec l’eau, le vent, invitant nos oreilles à se connecter à son univers attentif à la nature.

 

Les mystères du Lac Pavin:

Une légende nous rapporte qu’une cité serait engloutie sous les eaux abyssales du lac aux teintes tantôt sombres ou bien céruléennes.Ce site a été classé Monument historique car il se serait formé dans le cratère ouvert d’un ancien volcan entré en éruption il y a 6900 ans ! Divers chercheurs étudient les propriétés de ce lac méromictique dont les eaux de surface ne se mélangent pas avec celles des profondeurs.

 

Lac Pavin © K.HIBBS

 

Malgré l’absence d’oxygène dans le fond du lac, une vie bactérienne est pourtant présente. Une très belle balade du tour du lac d’une durée de 45 minutes vous fera découvrir la beauté de la flore environnante de ce site de 44 hectares. Le restaurant du lac constituera une halte pleine de charme pour déguster un apéritif à base de sirop de coquelicot suivi de l’omble chevalier, spécialité de poisson du chef François Joubert ,Toque d’Auvergne .

 

Lac Pavin 2 © K.HIBBS

 

autour du lac pavin © K.HIBBS

J’ai rêvé d’un château au sommet de la Roche Vendeix:

A l’ouest du massif du Sancy se niche la vallée du Vendeix et son fameux rocher qui culmine à 1166 mètres d’altitude. Un château fort , disparu aujourd’hui,y trônait au Moyen-âge .On dit qu’un brigand aurait enfoui son trésor volé au château serait caché dans le ruisseau du Vendeix qui se jette dans la Dordogne…

 

J'ai rêvé un château © K.HIBBS

 

J'ai rêvé un château 2 ©K.HIBBS

 

Le collectif Time Maker’s, constitué de trois jeunes diplômés de l’Ecole d’Architecture de Clermont -Ferrand a imaginé un château tout en bois de plus de 7 mètres de haut sur les anciennes fondations du lieu d’origine. Le bleu électrique du bois peint et repérable de loin , se découpant sur le vert des monts d’Auvergne. Ce rêve teinté d’avant gardisme s’est construit à la sueur des bras et des dos qui ont chargé jusqu’au piton rocheux tous ces kilos de bois !

Randonner au Puy de Sancy:

J’ai pu découvrir le plus haut volcan de France métropolitaine dont le sommet à 1886 mètres est accessible (ouf!) en téléphérique! Ici ,on affronte le vent mêlé d’air pur avec une collection d’étonnantes variétés de fleurs sauvages durant une randonnée sur le chemin des crêtes.

 

Puy de Sancy © K.HIBBS

 

 

Capture d’écran 2015-08-20 à 22.52.13

 

Capture d’écran 2015-08-20 à 22.52.21

 

On appréciera tout particulièrement la vision panoramique sur la chaîne des volcans dont les sommets forment des pics arrondis.

Cocooning aux Thermes du Mont-Dore:

Les Thermes datent de l’époque gallo-romaine et connurent un renouveau dès 1806 grâce à l’élaboration de nouveaux aménagements conçus par l’ingénieur Charles Cournon assisté des compétences du Docteur Michel Bertrand.

 

Buste Docteur Bertrand © K.HIBBS

 

Intérieur Thermes © K.HIBBS

 

Intérieur thermes 2 © K.HIBBS

 

La fréquentation des thermes ne cessera d’augmenter et donnera lieu à la création et l’utilisation de bains de vapeur dans un décor néo-classique en 1850.

S’en suivront la mise en oeuvre de nouvelles cabines, et de salles de gargarisme. De 1890 à 1894, l’architecte parisien Emile Camut procèdera à de somptueux embellissements intérieurs de l’établissement. C’est Jean Chabaud, concessionnaire de l’établissement thermal qui en finalisera l’agrandissement et l’embellissement en faisant concurrence aux thermes allemands de Carlsbad. Bientôt de nombreuses personnalités telles que Clémenceau ou Marcel Proust viendront profiter de la bouillonnante source César, des salles d’inhalation et des « gargarisoires ».

 

J’ai été très impressionnée par la beauté de la grande galerie centrale au décor de mosaïques ainsi que la charpente d’inspiration « Gustave Eiffel » et me suis détendue grâce à un bain avec chromothérapie à base d’eau siliceuse à l’espace premium des thermes.

Un détour par la Ferme des Estives…

Il y a une chose essentielle à rapporter du Puits de Sancy en plus du bon bol d’air qu’il vous offrira: un Saint Nectaire ! On appréciera d’autant plus son discret goût de noisette après avoir croisé les jolies vaches de Salers en revenant de randonnée au puits et fait une visite complète de la Ferme des Estives.

La Famille Ramade vous expliquera le processus de fabrication du Saint Nectaire fermier en terminant la visite par une dégustation conviviale.

 

Saint Nectaire fermier des Estives © K.HIBBS

 

 

Remerciements à l’Office de Tourisme du Massif de Sancy.

www.sancy.com

Où dormir:

Hotel Le Russie

2 Rue Favart 63240 Le Mont Dore

www.lerussie.com

Sans oublier son restaurant « le 1050 »

Restaurant du Lac Pavin

www.lac-pavin.com

Visiter la Ferme des Estives :

Sur rendez-vous, tel: 04 73 81 00 83

 

Découvrir Horizons « arts nature »

www.horizons-sancy.com

 

Thermes du Mont-Dore

63240 Le Mont-Dore

Tel 04 73 65 05 10

www.chainethermale.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !
[Total : 0    Moyenne : 0/5]



Mots clés: , ,

A propos de l'auteur

Katherine Hibbs

Je suis une passionnée de l'image et de l'écriture. Photographe depuis plus de 30 ans d'abord dans la mode puis très vite dans le reportage et le domaine des expositions artistiques, j'ai exploré l'univers du film documentaire et de l'écriture. Je fais du journalisme depuis 10 ans comme pigiste et ai décidé de créer mon blog il y a un peu plus d'un an. Mon crédo: l'échange, l'écoute et le partage sans oublier la pratique des langues étrangères.. Si vous êtes gourmand, curieux, mélomane, et passionné, alors suivez mon itinéraire au fil des lieux...

2 Commentaires

  1. Alexandra Foissac 31 août 2015 at 19 h 01 min #
    De jolis souvenirs d'un voyage partagé cet été en Sancy ! A bientôt ! Alexandra
    • Katherine Hibbs 31 août 2015 at 21 h 18 min #
      Ce fut un plaisir de te retrouver Alexandra ! à très vite ! Katherine

Laisser un commentaire