St-Florent, Corse
St-Florent, Corse
Grand Musée du Parfum - Paris
Grand Musée du Parfum - Paris
La Piscine de Roubaix
La Piscine de Roubaix
Tarragone
Tarragone
Bornéo
Bornéo
Indonésie

6
Août,2017

Au Pays des Ecrins

     Pour les amoureux de la randonnée, des sports d’eaux- vives et de patrimoine culturel, le Pays des Ecrins situé dans les Hautes Alpes reste une destination incontournable durant les beaux jours d’été et l’arrière saison. Sur les traces de l’alpiniste anglais Edward Whymper, vous pourrez profiter de 350 km de sentiers balisés et admirer depuis la vallée de la Vallouise, la Barre des écrins ,point culminant à 4102 mètres du Dauphiné et de la région Provence-Alpes Côte d’Azur. Le Pays des Ecrins s’étale sur 8 communes: L’Argentière- La Bessée, Champcella, Freissinières,Puy St Vincent,La Roche de Rame, St Martin de Queyrrieres,Vallouise- Pelvoux et les Vigneaux.   L’histoire guide les pas des randonneurs….. à Dormillouse Au départ de la vallée de la Freissinières, je me suis rendue à Dormillouse, seul hameau habité au coeur du Parc National des Ecrins. Cette vallée reste marquée par des épisodes historiques concernant la persécution des Vaudois, branche évangélique protestante qui fut initiée au Moyen Âge par le prédicateur Pierre Valdo,originaire de Lyon.Ce mouvement surnommé Fraternité des pauvres de Lyon subit maintes persécutions et massacres et trouva refuge dans les montagnes des Hautes Alpes. Louis XI qui mit fin momentanément à ces  tensions, donnera son



22
Juil,2017

Nice- Bastia en Moby Dada

J’ai eu récemment l’occasion d’embarquer à bord du Moby Dada qui assure depuis peu une liaison quotidienne entre Nice et Bastia. C’est le groupe Onorato Armatori d’une famille d’armateurs napolitaine, leader dans les transports maritimes italiens (46 navires et 17 remorqueurs) qui vient tout récemment de lancer une offre promotionnelle entre le 1er juin et le 31 Septembre 2017 sur ce trajet Nice-Bastia.    Le parcours se déroulant la nuit, les passagers profiteront d’une cabine double gratuite et auront le loisir d’explorer le navire durant la traversée. L’accueil à bord est assuré par un personnel exclusivement italien vêtu de blanc et bleu qui vous guidera dans l’ambiance feutrée du restaurant proposant un dîner à la carte et d’excellents vins italiens sur fond musical !     Ici tout est prévu pour le confort des voyageurs ayant embarqué seuls, en couple ou en famille: salle de spectacle, boutiques, salle de jeux pour enfants, sans oublier les 600 cabines doubles, internes, externes et familiales. Les jeunes mariés pourront profiter d’une suite matrimoniale junior extérieure avec hublot.       Le Moby Dada a une capacité d’accueil de 1638 passagers et de 500 véhicules sans oublier un accès prévu pour les personnes à mobilité réduite.



4
Juil,2017

Anna, un film de Jacques Toulemonde

      Ce mercredi 5 Juillet, Anna le premier long- métrage du réalisateur franco-colombien Jacques Toulemonde sortira en salle. Juana Acosta, incarne Anna , une mère qui tente de protéger à tout prix sa relation fusionnelle avec son jeune fils. Séparée du père de l’enfant, Anna nous entraîne dans sa fuite en avant entre France et Colombie, dans une fantaisie électrique et le déni de la réalité ou plutôt de la sienne. Anna est différente, bouleversante, enfantine parfois. Et puis il y a Nathan, son nouveau compagnon qui rêve d’ouvrir son restaurant en Colombie avec Anna.Bruno Clairefond est à la fois tendre, drôle et conscient des failles dans le comportement d’Anna. La psychologie du personnage d’Anna est construite comme un thriller et peu à peu le film nous dévoile qui elle est réellement . Pas de diagnostic arbitraire sur son état …       Anna se sent poursuivie et veut partir encore plus loin, plus vite ..sans doute parce qu’elle a conscience de ses dérapages émotionnels. Le réalisateur du film, Jacques Toulemonde, nous fait découvrir la Colombie avec sobriété, à la manière d’un documentariste: la pauvreté, le sens du partage et la musique qui met les cœurs en



2
Juil,2017

L’Ain, terre de cheval

 Après voir découvert la pittoresque cité de Pérouges dans la Dombes, son riche patrimoine naturel fait de l’Ain, une terre de cheval à plus d’un point. À travers l’élevage,la reproduction mais aussi grâce à la mise en place de structures de formations aux différents métiers du cheval, la région Auvergne-Rhône-Alpes a également acquis ses lettres de noblesse dans le tourisme équin.L’édition annuelle du jumping international de Bourg-en-Bresse a désormais lieu sur le nouveau site d’Ainterexpo avec un accès gratuit pour le public, un salon de 60 exposants et un restaurant VIP.Par ailleurs la manifestation Equirando reste le plus grand rassemblement européen de tourisme équestre et aura pour point de chute le monastère royal de Broux à Bourg-en-Bresse le 21 Juillet prochain. Aufildeslieux a rencontré des femmes et des hommes passionnés par le monde du cheval qui contribuent à enrichir au quotidien cette activité économique importante.                     Le haras de Châtenay Ce site de 15 hectares est avant tout un centre de reproduction et de poulinage exclusivement dédié aux juments.Il a été construit en grande partie grâce à des fonds engagés par le département de l’Ain. L’élevage de la région de la



25
Juin,2017

La cité médiévale de Pérouges

  La région de la Dombes où est située la cité médiévale de Pérouges fut un territoire longtemps convoité par différentes seigneuries. Ponctuée de 1000 lacs, la pisciculture en eau douce y fut développée par les moines au XIII ème siècle.       Pérouges fait partie sans conteste des plus beaux villages de France. A l’occasion de ma récente découverte du département de l’Ain réputé non seulement pour sa volaille de Bresse mais aussi pour ses multiples possibilités d’accès au monde équestre et son patrimoine architectural, une halte dans la cité médiévale m’a permis d’apprécier ce village juché sur le plateau de la Dombes et respirant la poésie du passé.             Il aurait été fondé par une colonie gauloise revenue de la ville de Perugia en Italie. Pérouges a longtemps été tournée vers  le commerce et l’artisanat ( tissage de la toile) qui ont prospéré grâce à une situation géographique exceptionnelle ,proche de Lyon et de Genève.Au XV ème siècle les nombreuses foires présentes dans les deux grandes villes permettront à la cité de Pérouges de se valoriser quand elle sera annexée à la Savoie jusqu’en 1601.           La place du Tilleul ,où s’élève un



18
Juin,2017

Le Domaine du Grand Daubeuf

  aufildeslieux  vous propose une seconde halte dans un jardin de Seine Maritime , cette fois- ci au Domaine du Grand Daubeuf à 14 kilomètres de Fécamp. Ceinturant un château du XVII ème siècle attribué à l’architecte François Mansart, on y découvre en contrebas un parc qui a été re-dessiné au 18 ème siècle, inspirant romantisme et flânerie aux visiteurs .Le domaine du Grand Daubeuf a ouvert tout récemment au public son potager cultivé en permaculture y produisant ainsi des légumes et des fruits de grande qualité nutritive et d’un goût incomparable.     Cette véritable philosophie du jardin et du potager est en osmose avec les systèmes naturels locaux créant des lieux de vie durables, tout cela sous la houlette de Sébastien Frère, jardinier du domaine et le regard bienveillant des propriétaires Jérémie et Guyonne Delecourt. Le projet ambitieux de créer un jardin potager tout en réhabilitant le château et ses grandes écuries construites au XIX ème siècle a pu être réalisable grâce à un partenariat avec différentes associations du Pays de Caux, des entreprises locales ( Atelier Dantan de Veules Les Roses) et aux participants du chantier d’insertion qui sont les ambassadeurs des jardins.   96 massifs composent



8
Juin,2017

Les Jardins d’Etretat

  Qui n’a jamais rêvé d’un écrin de verdure plongeant vertigineusement au-dessus de la mer? Si Guy de Maupassant flânait dans les jardins d’Étretat surplombant la célèbre Manneporte il aurait sans doute vu un navire toutes voiles déployées passer sous son arche ! Ce paradis retrouvé inspira le peintre impressionniste Claude Monet, amateur de beaux jardins et jardinier passionné.     Ce dernier usera de son influence artistique sur Madame Thébaut, actrice en vogue à cette époque là et propriétaire de la villa Roxelane à la fin du XIX ème siècle.Le premier arbre fut planté en 1905 sur la falaise d’Amont et ce sera Auguste Lecanue, paysagiste et pépiniériste de Fécamp, qui supervisera la mise en œuvre des jardins.L’actrice aura la volonté d’apporter une touche avant-gardiste à son projet qui s’harmonisera au courant impressionniste de l’époque. Quelques éléments d’art nouveau seront également apparents autour de la villa baptisée du nom de l’épouse insoumise du sultan ottoman Soleman le Magnifique.   La renaissance des jardins d’Étretat C’est à l’occasion d’un événement à l’ambassade de Russie que Mark Dumas , ancien chanteur d’opéra et Alexandre Grivko, architecte-paysagiste de renommée internationale apprennent que la propriété est à vendre. Ils acquièrent le domaine qui s’étend



1
Juin,2017

Expédition Tara,l’Odyssée du corail

Le 7 juin prochain France Ô diffusera à l’occasion d’une soirée exceptionnelle consacrée à l’océan un documentaire de 52mn sur l’Expédition Tara Pacific. Cette incroyable expédition scientifique et humaine a débuté en 2016 au cœur de la Polynésie.         Le documentaire, réalisé par Pierre de Parscau, dévoile les beautés cachées du monde sous-marin tout en nous alertant sur la mise en danger croissante des récifs coralliens qui blanchissent et disparaissent avec le réchauffement climatique. Le phénomène de blanchissement est lié au stress subi par les récifs coralliens: il se traduit par la séparation entre l’animal (polype) et les algues (les zooxanthelles) ayant un impact direct sur la biodiversité et les populations insulaires. Depuis le début de l’ère industrielle, 20 % des récifs coralliens ont définitivement disparu et 50% supplémentaires sont menacés d’ici 2050. L’expédition menée sous l’égide de Romain Troublé, directeur général de la Fondation Tara expéditions et de Serge Planès, directeur de recherche au CNRS, a pour mission de prélever un ensemble d’échantillons de micro organismes vivant en symbiose avec le corail.   Grâce à ces prélèvements étudiés sur la goélette Tara, l’équipe scientifique pourra analyser des données génétiques et physico chimiques de différentes espèces coralliennes.Tara est devenu sur



16
Mai,2017

Auvers-sur-Oise, un endroit à (re) découvrir

  Auvers-sur-Oise, de par la richesse de son histoire et une saison culturelle bouillonnante, est l’endroit à (re)découvrir durant le printemps et l’été 2017. Situé dans le Vexin français et seulement à quelques encablures de Paris depuis la gare St-Lazare ce village de charme ravira autant les amateurs de peinture que les mélomanes.     Auvers-sur-Oise, Terre des Impressionnistes C’est grâce au peintre Charles-François Daubigny (1817-1878), qui séjourna 18 ans à Auvers-sur-Oise, que furent immortalisés les plus beaux paysages des bords de l’Oise notamment depuis son bateau atelier Le Botin qu’il affectionnait particulièrement.     Le peintre multipliera ses croisières fluviales qui l’emmèneront jusqu’au Havre. Daubigny, issu de l’école de Barbizon où il se rapprocha de peintres tels que Théodore Rousseau et surtout Corot rencontré en 1852, eut un rôle majeur dans le passage progressif d’une peinture académique à un style plus libre et précurseur du mouvement impressionniste. La précision académique du trait sera progressivement remplacée par les techniques de la «Nouvelle peinture» spontanées et exprimées sous la forme touches amples, moins précises mettant en valeur les effets de lumière sur la nature. Aux yeux de Baudelaire la peinture et les paysages de Daubigny avaient «un air de jeunesse indéfinissable»



30
Avr,2017

De toutes mes forces

Quel plaisir que de découvrir au printemps un concentré d’émotions avec le dernier film de Chad Chenouga, De toutes mes forces ! Ce film réalisé avec des adolescents, apprentis acteurs pour la plupart, nous transporte dans un petit bout de vie autobiographique du réalisateur Chad Chenouga. Celui- ci avait deja mis en scène et joué sur les planches du théâtre des amandiers sa pièceLa Niaque, en 2011, où il racontait sa vie d’adolescent placé dans un foyer de la DASS ( aujourd’hui rebaptisée Aide Sociale à l’Enfance) nous transporte dans la double vie du jeune Nassim , lycéen dans un établissement bourgeois le jour et hébergé dans un foyer le soir suite au décès de sa mère. Nassim fera croire à son entourage qu’il est logé chez une tante improbable.        Le jeune orphelin mènera son combat identitaire par un travail acharné afin d’accéder à des études supérieures avec une certaine arrogance ,navigant entre deux mondes que tout oppose.Une séquence très drôle où Nassim explique la définition du mot «  subterfuge » au jeune caïd chinois des ados du foyer (qui prend le mot pour une insulte!) résume bien la situation délicate du jeune Nassim qui entretient tant bien que mal sa double