11
juin,2018

12 jours en Inde du Nord

 

 Il y a un mois, je suis partie douze jours en Inde du Nord sous les bons auspices de l’agence Parallels and Meridians, spécialiste des voyages sur mesure dans cette région du monde. J’ai parcouru plus de mille kilomètres principalement en voiture et en train pour couvrir d’une part le triangle d’or New Delhi-Jaipur-Agra et rejoindre ensuite Rishikesh dans l’état de l’Uttaranchal.

12 jours en Inde du Nord/ aufildeslieux.fr/Le Palais des vents à Jaipur©K.Hibbs

 

Mon ressenti a été celui d’une transition permanente dans divers univers, chacun très affirmé dans ses caractéristiques, son histoire et son mode de vie. Cette mosaïque de lumières, de sons et de couleurs a été pour moi une porte entrouverte sur le vaste sous-continent indien…

 

New Delhi

De la capitale, où j’étais en transit, j’ai ramené avec moi les bruits confus des rickshaws dans l’effervescence urbaine où se confondent l’antique et le moderne et se succédèrent un sultanat et un puissant empire moghol.

12 jours en Inde du Nord/ aufildeslieux.fr/ Un rickshaw à New Delhi ©K.Hibbs

Durant ma journée passée à New Delhi, où la température avoisinait les 35 degrés, j’ai opté pour la visite d’un des derniers chefs-d’oeuvre de l’architecture moghole à Delhi. Situé non loin des Lodi Gardens, le mausolée de Safdarjung, construit sur 2 étages, est composé de grès rouge et de pierre jaune et surmonté par un dôme en marbre blanc en forme de bulbe.

La tombe de Safdarjung, enveloppée dans la pénombre et le silence offre une jolie vue sur les jardins Charbagh (espace quadrilatéral divisé en quatre jardins par des allées) et un bassin à fontaines.

 

12 jours en Inde du Nord/ aufildeslieux.fr/ Mausolée de Safdarjung à New delhi ©K.Hibbs

Au sud de l’India Gate, emblème de New Delhi, ma visite s’est poursuivie à la National gallery of Modern art qui propose une très belle exposition permanente sur l’histoire de la peinture indienne. Je m’y suis rendue tout particulièrement pour sa collection unique de peintures miniature sur feuilles de palmier et papier. Ces œuvres servaient à décrire les grandes épopées mythologiques de l’Inde. Les artistes du Rajasthan au milieu du XVIe siècle travaillaient en groupe sur une même peinture représentant des scènes miniatures de cour, des portraits, de la faune et de la flore.

 12 jours en Inde du Nord/ aufildeslieux.fr/ National gallery of Modern art à Delhi©K.Hibbs

 Au Royaume de Jaipur

Le Rajasthan représente typiquement l’Inde des maharajas, offrant un florilège de cités roses et bleues sans compter les belles demeures haveli décorées par des artistes rajpoutes. Bienvenue dans la Pink city ! Le mois de Mai pointant son nez, c’est la période des fêtes de mariages qui s’annonce bientôt ! Ne vous étonnez pas si vous croisez de jeunes hommes sur des chevaux blancs richement parés dans les rues de la ville !

 

Au troisième jour de la cérémonie traditionnelle, le marié se rend dans la famille de sa future épouse suivi de son cortège pour y être accueilli pour la cérémonie.

12 jours en Inde du Nord/ aufildeslieux.fr/ Future mariée se faisant tatouer au henné©K.Hibbs

Dans les bazars qui jouxtent le magnifique Palais des vents, vous croiserez certainement de belles jeunes femmes aux bras et aux mains couverts d’arabesques dessinées au henné, et peut-être aussi des hijras (personnes transgenres) chargées de bénir les mariages et les naissances en chantant et en dansant.

 

12 jours en Inde du Nord/ aufildeslieux.fr/ Hinjra à Jaipur©K.Hibbs

 

Cette communauté, longtemps reléguée voire même menacée, a officiellement été reconnue en 2014 comme « troisième sexe » en Inde…

Pour une courte halte à Jaipur, vous ne pourrez pas manquer la visite du City Palace bien encadré par ses gardes vêtus de blanc, la tête surmontée d’un turban rouge.

 

 Après avoir parcouru son musée qui présente une très belle collection de textiles, faites un détour à la boutique où divers artisans font de remarquables démonstrations de peintures miniatures sur carton avec des pinceaux en poil d’écureuil et des pierres de couleur.
Afin de prolonger la féerie des maharajas, j’ai passé ma soirée à la Shahpura House, illustration parfaite d’une riche habitation locale transformée en boutique – hôtel. J’ai pu y découvrir la cuisine locale grâce au buffet proposé sur le roof top de cette luxueuse demeure, ancien paradis de diverses têtes couronnées du Rajasthan.

 

Le lendemain matin j’ai certainement assisté au plus bel envol de pigeons en me rendant très tôt devant l’Albert Hall museum situé dans le jardin Ram Niwas à l’extérieur de l’enceinte de la ville. Le bâtiment fait fonction de musée d’état du Rajasthan et abrite des collections de statues et de porcelaine.

 

Parcours architectural à Agra et ses alentours

Je change d’état et traverse bientôt par la route la zone frontière de l’Uttar Pradesh en direction d’Agra. Ici nous faisons un autre voyage dans le temps qui nous mène à la genèse de l’architecture moghole. La beauté de l’ancienne cité royale de Fatehpur Sikri se décline en grès de couleur rouge vif. Le lieu doit son origine à l’imagination visionnaire de l’empereur Akbar, fils de Humayun.

 12 jours en Inde du Nord/ aufildeslieux.fr/ Fatehpur Sikri©K.Hibbs

 Akbar fut un grand mécène et créa également un système administratif très performant. Sa tolérance permit le rapprochement avec la religion hindoue. Il épousa successivement plusieurs princesses hindoues ce qui servit positivement les relations diplomatiques avec les Rajpoutes. Cet étonnant personnage qui ne savait pas lire fut également à l’origine d’Agra, Delhi et Lahore. L’architecture militaire du Fort rouge est un autre exemple incontournable des réalisations commanditées sous le règne d’Akbar. Beaucoup de familles indiennes aiment s’y promener en déambulant dans ses jardins et ses galeries d’arcades en marbre blanc.

 

 

 Moins tranquille sera la découverte du Taj Mahal, victime de son succès planétaire, envahi très tôt le matin par des hordes de touristes et de locaux. Pour parer à cet inconvénient, il est primordial de s’y rendre avant le lever du soleil pour profiter des différents espaces sans presque aucune difficulté !

 

L’ambiance des gares indiennes

Les quais de la gare de Delhi sont envahis par des familles venues d’un peu partout. Ici, en attendant le départ, on déballe les provisions au milieu des valises et des enfants alanguis par la chaleur.

 12 jours en Inde du Nord/ aufildeslieux.fr/ La gare de New Delhi©K.Hibbs

Durant tout le voyage, long de 5 heures pour Haridwar, on me propose de l’eau, des boissons sucrées et un plateau repas. Les portables sont vite dégainés et les passagers regardent des clips ou des films de Bollywood à plein régime. Vivement la zénitude des bords du Gange !

 

 

Je me souviendrai longtemps de Rishikesh…

La ville sainte, lovée dans les méandres du Gange m’a subjuguée. Ici on respire déjà un air venu de l’Himalaya et tout va plus lentement. Beaucoup viennent pour méditer et pratiquer le yoga dans les divers ashrams. Rishikesh ouvre ses bras au monde, aux pèlerins venus de toute l’Inde et aux occidentaux en quête de spiritualité. Sur les bords du ghat, à la tombée du jour, les gens les plus divers fusionnent et je les trouve magnifiques. Un groupe de trois garçonnets livrés à eux-même, me narguent en vidant des poubelles. L’un d’entre eux joue à cache-cache avec moi en dissimulant ses yeux derrière la paume de sa main, échange de sourires, c’est la langue universelle que je préfère. La cérémonie Aarti commence au coucher du jour et les pèlerins s’empressent d’acheter des offrandes et des bouteilles d’eau du Gange aux marchandes de fleurs.

 

Mon regard se fixe sur ma barquette de fleurs flanquée d’un bâton d’encens en guise de mât qui dérive sur l’eau. Une fine volute de fumée s’éloigne en tourbillonnant au-dessus de mon offrande et je ferme les yeux ….

 Sur les traces des Beatles….

Alors que vous aurez peut-être retrouvé Ringo Starr sur la scène de l’Olympia début Juin, des Beatles et de leur phase transcendantale à l’ashram du Maharishi  Mahesh Yogi, il ne reste plus grand chose.. La végétation ayant repris ses droits sur les lieux, ce sont surtout les amateurs de tags et de fresques qui se délecteront à faire des photos de cette époque révolue. Peut-être qu’un jour les derniers membres de ce groupe iconique de Liverpool s’y réuniront pour un concert ?

 

 

 

 *****

Tous mes remerciements à l’Agence Parallels and Meridians

www.parallelsandmeridians.fr

Droits réservés texte, photos et vidéo ©K.HIBBS

Rendez-vous sur Hellocoton !



A propos de l'auteur

Katherine Hibbs

Je suis une passionnée de l'image et de l'écriture. Photographe depuis plus de 30 ans d'abord dans la mode puis très vite dans le reportage et le domaine des expositions artistiques, j'ai exploré l'univers du film documentaire et de l'écriture. Je fais du journalisme depuis 10 ans comme pigiste et ai décidé de créer mon blog il y a un peu plus d'un an. Mon crédo: l'échange, l'écoute et le partage sans oublier la pratique des langues étrangères.. Si vous êtes gourmand, curieux, mélomane, et passionné, alors suivez mon itinéraire au fil des lieux...

Laisser un commentaire